Nouveaux MacBook d’Apple : design, puce ARM, Mini-LED… les évolutions attendues pour préparer l’avenir

L'iPad Pro ne l'a pas tué

 

L'analyste Ming-Chi Kuo, une vieille connaissance des pools technologiques, dispose souvent de données privilégiées sur les plans stratégiques d'Apple et ses prédictions se réalisent régulièrement. Voici un résumé de ses dernières prédictions concernant le MacBook.

La dernière grosse nouveauté d’Apple est la nouvelle version 16 pouces de son MacBook Pro introduite en 2019, avec son clavier « Magic » remanié, des haut-parleurs améliorés, des microphones performants et d’autres nouvelles fonctionnalités que vous pouvez découvrir dans la vidéo de Julien Cadot (Numerama) ci-dessous. Un produit très bien accueilli par la presse spécialisée et qui est déjà régulièrement en promotion.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Autant le savoir, surtout si vous envisagez d’investir dans un des produits d’Apple, il y a une forte probabilité que la famille de MacBook profite des nouveautés du MacBook Pro 16 pouces, mais également d’une évolution majeure.

Un nouveau design extérieur, le clavier ciseau et un format 14,1 pouces

Cela ne sera sans doute pas une surprise, mais Apple devrait décliner le MacBook Pro dans un format 14,1 pouces, ce qui fera disparaître le format 13 pouces actuel. Ce dernier profiterait également du nouveau clavier ciseau nommé « Magic » par Apple. L’Apple MacBook Air profiterait également de ces nouveautés. L’analyste Ming-Chi Kuo, souvent bien informé sur les projets d’Apple, évoque une arrivée entre avril et juin prochain de ces nouveaux produits.

Une autre grande évolution, indiquée par Ming-Chi Kuo dans sa récente déclaration, est qu’une refonte radicale des MacBook arrive. C’est assez flou pour le moment, impossible de savoir si on s’éloignera du concept de monocoque introduit il y a plus de dix ans ou plus probablement une refonte du design que l’on connaît depuis 2016. Dans les cas, cette refonte radicale serait dévoilée entre le second et le troisième trimestre 2021.

Un écran Mini LED, mais qu’est-ce que c’est ?

Encore une fois, Ming-Chi Kuo a fait des déclarations qui rejoignent d’autres indiscrétions déjà évoquées par le passé : le géant de Cupertino équiperait ses nouveaux MacBook par des dalles Retina Mini LED. Une technologie d’affichage que nous avons évoqué récemment dans un dossier consacré.

« Nous estimons qu’Apple développe actuellement six produits mini LED (contre deux produits seulement dans le rapport précédent), dont un iPad Pro de 12,9 pouces, un iMac Pro de 27 pouces au 4e trimestre 2020, un MacBook Pro de 14,1 pouces (mis à jour à partir du modèle 13,3 pouces), un MacBook Pro de 16 pouces, un iPad de 10,2 pouces et un iPad mini de 7,9 pouces en 2020 », avancent l’analyste et son équipe.

Le Mini-LED n’est pas si éloigné des classiques dalles LED. C’est le dispositif que l’on trouve partout, et principalement dans les écrans plats de téléviseurs : pour le rétroéclairage des écrans à cristaux liquides (LCD) ou comme source d’illumination principale dans les téléviseurs OLED. Cependant, toutes les LED utilisées dans ces applications ne sont pas identiques. La technologie Mini-LED est l’une de ces technologies qui se situe entre la technologie Micro LED et le LED conventionnel.

Comme le LED conventionnel, les Mini LED sont des diodes lumineuses qui émettent la lumière nécessaire à l’affichage des images sur un écran LCD. À une différence près, ces Mini LED sont toutes petites. Cela contribuera à améliorer la finesse des écrans tout en permettant d’augmenter le nombre de sources lumineuses, avec une luminosité et un contraste boostés. Une alternative potentielle à l’OLED avec quelques défauts en moins (comme le risque de rémanence d’image et de rétention d’image).

De l’ARM pour remplacer Intel

TADAM… le premier MacBook avec une puce ARM serait en approche. Encore une fois, le célèbre analyste de TF International Securities, Ming-Chi Kuo, prédit que ce produit arriverait fin 2020.

Le processeur devrait être le même que celui que nous trouvons sur les nouveaux iPhone et iPad, une puce ARM propriétaire. Apple aurait l’intention de remplacer progressivement les processeurs Intel par des solutions ARM propriétaires sur l’ensemble de la gamme MacBook : l’objectif serait de proposer de meilleures performances, de la connectivité 4G et 5G, une plus grande autonomie et une dissipation plus efficace de la chaleur.

La puce ARM Apple A13 de l'iPhone 11

La puce ARM Apple A13 de l’iPhone 11

Évidemment, il y a une réflexion importante derrière : tous les produits Apple seraient basés sur la même architecture, ce qui serait une stratégie d’unification de l’écosystème mobile d’Apple. Il s’agit pour le moment d’hypothèses, mais les indices et signaux sont de plus en plus présents.

(…) une stratégie d’unification de l’écosystème mobile d’Apple.

D’un autre côté, alors qu’Apple boude pour le moment AMD pour les processeurs, elle lui fait confiance pour les cartes graphiques. L’entreprise américaine pourrait se tourner vers AMD pour répondre à ses besoins en processeurs x86.

L’iPad Pro ne remplacera pas le MacBook

Pendant un certain temps, Apple a tourmenté les gens avec l’iPad Pro… qu’il n’était pas seulement un ordinateur, mais le seul ordinateur dont vous avez besoin. Les campagnes TV se sont multipliées et les différentes mises à jour d’iOS puis d’iPadOS ont montré réelle volonté d’Apple d’imposer l’iPad Pro. Pendant ce temps votre PC ou votre précieux MacBook, ne semblait être qu’un simple symbole d’une époque révolue.

Dans la pratique, Apple a surtout négligé délibérément les MacBook afin de forcer les clients à se tourner vers l’iPad Pro. Les dernières annonces, dont le MacBook Pro de 16 pouces et les rumeurs insistantes, que l’on évoque dans ce dossier, montrent un changement de posture d’Apple. Votre mode de vie n’est pas sur le point d’être abandonné au profit de la modernité tactile. Apple semble désormais prêt à écouter — et à s’adapter — des deux côtés.

Les derniers articles