Photoshop est compatible avec Apple M1 et 50 % plus rapide que sur les modèles Intel selon Adobe

Intel et Microsoft en PLS

 

Après plusieurs semaines de bêta test, Adobe Photoshop fait son entrée dans la longue liste des applications et programmes compatibles Apple Silicon. Adobe évoque un gain de performances énormes.

Depuis l’arrivée de l’Apple M1, macOS Big Sur sait parfaitement faire tourner la très grande majorité des applications.

Il y a les programmes qui sont des applications universelles. Ces dernières fonctionnent sur tous les Mac, qu’ils soient Intel ou Apple Silicon. C’est rapide et natif. Si votre application préférée n’est pas une application universelle, c’est Rosetta qui prend le relai.

Rosetta est l’architecture intégrée d’Apple pour interpréter le code qui n’est pas conçu comme une application universelle. Il exécute ces applications Intel sans que vous ayez à faire quoi que ce soit. La plupart des programmes fonctionnent comme ça, néanmoins on peut observer des limitations dans leurs performances, surtout lors du premier démarrage qui peut prendre plusieurs secondes. Jusqu’à maintenant, Adobe Photoshop fonctionnait sur les Mac M1 grâce à Rosetta.

Adobe Photoshop M1 est enfin là

Adobe vient de déployer la version finale de Photoshop pour Apple Silicon, après plusieurs semaines de bêta test. D’après Adobe, Photoshop fonctionne désormais 50 % plus rapidement que sur les modèles Intel.

« Nos tests internes montrent un large éventail de fonctionnalités qui s’exécutent en moyenne 1,5 fois plus rapidement sur les machines Intel configurées de manière similaire, a déclaré Adobe dans un article de blog à propos de la sortie de Photoshop M1 natif. Les différents tests menés comprennent l’ouverture et l’enregistrement de fichiers, l’application de filtres d’édition et des outils automatisés.

Ces allégations renforcent les excellents scores en termes de performances et d’autonomie que nous avions observés sur nouveaux Mac d’Apple – avec les tests des MacBook Pro M1 et MacBook Air M1.

Encore une fois, voilà le défi majeur qu’Apple pose à Intel après des années de retards dans la modernisation de sa fabrication de puces. Cette transition d’architecture est un réel succès pour Apple qui a super bien géré le changement. Microsoft va également devoir faire évolution Windows 10, car l’enjeu est à la fois logiciel et matériel.

Les derniers articles