Introduction

Asus vient d’annoncer son ROG Phone II. Ce ROG Phone 2 n’est pas qu’une liste de caractéristiques, il offre également tout un set d’accessoires taillés pour lui. Nous avons pu le prendre en main à Taïwan.

Avec un accessoire spécial, le ROG Phone 2 intègre deux écrans et des manettes inspirées des joypad de la Nintendo Switch

Un an après le ROG Phone premier du nom, Asus remet le couvert. Ce smartphone gamer est toujours à contre-courant des références du marché en design, mais pour ses caractéristiques c’est tout l’inverse. Le fabricant taïwanais Asus n’a pas lésiné sur les moyens pour créer son Asus ROG Phone II.

Notez que cette prise en main du ROG Phone 2 a été effectuée lors d’un voyage presse de deux jours à Taïwan organisé par Asus.

Notre prise en main vidéo

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Affichage OLED 120 Hz HDR 10 Bits : ✅

Tout d’abord, son écran est le plus avancé du secteur. Il s’agit d’un écran OLED 1080p de 6,59 pouces de diagonale dotée d’un capteur d’empreintes digitales intégré sous l’écran, d’un support du HDR 10 bits et d’un taux de rafraîchissement qui peut monter jusqu’à 120 Hz. La fréquence d’échantillonnage tactile est deux fois plus élevée, elle monte à 240 Hz, et la latence tactile de l’écran est de 49 ms… la plus basse du marché selon Asus. L’écran conserve un taux de réponse autour de 1 ms (déjà le cas sur le ROG Phone), ainsi qu’un Delta E inférieur à 1.

Le seul hic… est que pour profiter de toutes les capacités technologiques de cet écran, Asus doit travailler main dans la main avec les éditeurs de jeux. C’est d’ailleurs ce que le fabricant taïwanais a annoncé : des collaborations multiples, dont une avec le japonais Capcom, le français Gameloft et le chinois Tencent. Pour pouvoir toucher beaucoup de jeux mobiles, Asus va également rendre compatibles ses API avec le moteur Unity Engine.

Qualcomm Snapdragon 855 Plus : ✅

Derrière l’écran se trouve un processeur Snapdragon 855 Plus, tout juste annoncé. Selon Qualcomm, cette itération du S855 offre des performances graphiques 15 % plus élevées ainsi qu’une légère amélioration des fréquences d’horloge du CPU (+4 % de performances attendues). Malheureusement, ça chauffe plus et c’est évidemment plus énergivore que le S855 traditionnel.

Asus affirme que son système de refroidissement, comprenant une minuscule chambre à vapeur et des orifices de ventilation, permettra d’éviter la chauffe et surtout assurera une grande stabilité (des FPS) en fonctionnement. Il y a également un accessoire qui se greffe sur le smartphone, alimenté par ce dernier, qui intègre un système de refroidissement actif sous la forme d’un mini ventilateur (relativement silencieux). Cet accessoire permettrait de refroidir le smartphone jusqu’à 5 degrés, pour lui permettre d’éviter de baisser les fréquences d’horloge des CPU et GPU (et donc ses performances en jeu).

12 Go de RAM, 512 Go de stockage et 6 000 mAh de batterie : ✅

Le ROG Phone II possède également 12 Go de RAM, 512 Go de stockage (UFS 3.0) et une batterie de 6 000 mAh (9,48 mm d’épaisseur). Un record pour un smartphone premium, on a hâte de lui faire passer notre test Smart Viser, notre protocole de test qui évalue l’autonomie des smartphones. La charge rapide de 30 Watts est toujours prise en charge (avec Qualcomm QuickCharge 4.0).

Concernant la partie photo, Asus a intégré exactement la même configuration que le Zenfone 6. C’est une configuration honnête basée sur un capteur de 48 mégapixels, on retrouve également un ultra grand-angle. Le seul changement est la présence d’une caméra avant, ce qui n’était pas nécessaire sur le Zenfone 6 étant donné que le module arrière pivotait, de 24 mégapixels positionnée pour ne pas être obstruée par la main lorsque vous tenez l’appareil en mode paysage.

D’ailleurs, l’appareil a été conçu pour fonctionner de façon optimale en mode paysage. Asus a même utilisé 4 microphones différents et a également optimisé l’emplacement des haut-parleurs stéréo frontaux (avec support DTS:X Ultra). On retrouve également 4 antennes Wi-Fi (toujours compatibles Wi-Fi 802.11ad, mais pas Wi-Fi 6) pour éviter de brouiller la réception avec ses mains. Enfin, la particularité physique du ROG Phone II est toujours là : ses arêtes intègrent des zones tactiles qui permettent de transformer le smartphone en manette de jeu et qui donnent l’impression de réels boutons grâce à des retours de vibration haptiques.

Son interface Android 9.0 Pie avec ROG Gaming UI est un mix entre Android Stock et un mode spécial gaming qui permet de retrouver ses jeux mobiles avec quelques modes de configuration. Entre autres, la possibilité de programmer la manette de jeu Kunai que vous allez découvrir tout de suite. Notons que la mise à jour Android Q est déjà prévue, évidemment.

Vous pouvez choisir une apparence davantage stock, il y a également un système de thèmes

Les accessoires gaming : ✅

Ce qui m’a le plus intéressé sur le ROG Phone II est sa suite d’accessoires. Asus a mis à jour la gamme d’accessoires de cette seconde itération. La station TwinView avec double écran (et une batterie intégrée de 5000 mAh), le ventilateur à clipser AeroActive Cooler ainsi que les nouveaux Kunai, très inspirés par les manettes de la Nintendo Switch.

Ces deux manettes peuvent être fixées sur le côté du smartphone ou glissées dans un support distinct en forme de joypad. J’ai particulièrement apprécié son Dock Desktop, une sorte de HUB pour ajouter au ROG Phone II des USB A, un port HDMI, de l’Ethernet (RJ45), des slots SD… Si on lui ajoute un service de cloud gaming, on peut clairement imaginer transformer le ROG Phone 2 en PC de gamer.

Pour nous impressionner : ✅

Cet Asus ROG Phone II impressionne par ses caractéristiques hors normes, rappelons-nous cependant qu’il s’agit d’un smartphone au design très agressif, aux dimensions et au poids importants (240 grammes). Pas de prix, le ROG Phone I coûtait 899 euros, et l’annonce mondiale est prévue autour de l’IFA 2019.

Pour nous convaincre : 🧐

C’est très encourageant de voir Asus investir ce marché du gaming mobile, avec d’autres acteurs comme RazerBlackshark ou Nubia Magic. Malheureusement, l’intérêt d’acheter un smartphone gaming plutôt qu’un autre est encore assez limité, il ne remplacera pas une Nintendo Switch. Le catalogue de jeux est le même que les autres smartphones, à savoir celui d’Android. Bien sûr, les smartphones taillés pour le jeu peuvent présenter d’autres particularités, mais — selon moi — cela reste à prouver et j’ai justement hâte de tester ce ROG Phone II.