Test du Nubia Red Magic 5G : Nubia met une pièce et retente sa chance

Smartphones • 2020

Annoncé le 12 mars 2020, le Nubia Red Magic 5G est un smartphone orienté gaming dans la lignée de la gamme. Il est équipé du SoC Qualcomm Snapdragon 865, épaulé par 8 ou 12 Go de RAM et de 128 à 256 Go de stockage. Il possède un triple capteur photo à l'arrière avec le principal à 64 mégapixels. Il a une batterie de 4500 mAh compatible charge rapide (55 W). Le taux de rafraîchissement de son écran est de 144 images par seconde.

 

Introduction

Avec son Red Magic 5G, Nubia lance le premier smartphone pour joueurs avec une puce Snapdragon 865 et un écran 144 Hz. De quoi convaincre ? C'est ce qu'on va voir dans ce test complet.

Le Nubia Red Magic 5G est un nouveau smartphone gamer. Il est surtout le premier du genre à se doter d’un Snapdragon 865 et d’un écran 144 Hz. Sur le papier, il a donc de jolis arguments pour s’attirer les faveurs du public. Cependant, que vaut-il dans les faits ? Nous avons testé le téléphone pour vous livrer notre avis détaillé.

Fiche technique du Nubia Red Magic 5G

Modèle Nubia Red Magic 5G
Version de l'OS Android 10 Q
Interface constructeur Nubia UI
Taille d'écran 6.65 pouces
Définition 2340 x 1080 pixels
Densité de pixels 388 ppp
Technologie AMOLED
SoC Snapdragon 865
Puce Graphique (GPU) Adreno 650
Mémoire vive (RAM) 8 Go, 12 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 256 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 64 Mpx
Capteur 2 : 8 Mpx
Capteur 3 : 2 Mpx
Appareil photo (frontal) 8 Mpx
Enregistrement vidéo 8K@30 fps
Wi-Fi Wi-Fi 6 (ad)
Bluetooth 5.0
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7)
NFC Oui
Capteur d'empreintes Sous l'écran
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Batterie 4500 mAh
Dimensions 78 x 168.56 x 9.75mm
Poids 218 grammes
Couleurs Noir, Rouge
Prix 550€
Fiche produit

Ce test a été réalisé à partir d’un exemplaire fourni par la marque.

Un design vieillot

On ne peut s’y tromper lorsqu’on découvre le design du smartphone, le Nubia Red Magic 5G est bel et bien un smartphone orienté vers les joueurs. Il faut dire que c’est là la signature de la gamme Red Magic de Nubia avec des LED RGB et des motifs rappelant les accessoires gaming de PC. Néanmoins, Nubia est allé un peu plus loin sur son Red Magic 5G en ajoutant quelques touches supplémentaires sur lesquelles on reviendra un peu plus tard.

En façade, impossible d’identifier le caractère gaming du smartphone. il faut dire que le Red Magic 5G propose un large écran de 6,65 pouces sur la face avant, avec de grosses bordures un peu plus larges en haut et en bas, de 7 mm. C’est assez large et surtout cela montre un design particulièrement daté, loin des standards borderless de 2020. Heureusement cela ne choque par trop à l’œil tant le smartphone est symétrique vu de face. À gauche et à droite, on notera des bordures un peu plus fines, de 3,5 mm. Dans l’ensemble, la face avant ne brille pas par son originalité avec un appareil photo et un haut-parleur dans la bordure supérieure, et c’est tout.

L'écran de 6,65 pouces du Nubia Red Magic 5G

L’écran de 6,65 pouces du Nubia Red Magic 5G

Au dos en revanche, c’est là que Nubia s’est fait le plus plaisir pour intégrer des motifs de gamer — ou de voitures de sport, à ce niveau on ne sait plus très bien. Sur le modèle noir que j’ai pu tester, on retrouve ainsi des lignes rouges et un effet en forme de X. Par ailleurs, les rappels de la marque ne manquent pas avec le logo de Red Magic, une mention « powered by Nubia », un sigle « 5G » ainsi qu’au beau milieu, le terme « Red Magic ». Celui-ci héberge en fait la LED RGB qui pourra s’allumer en fonction de l’état du smartphone.

Par défaut, elle va clignoter en vert lorsque le smartphone a reçu une notification ou s’éclairer en bleu à la réception d’un appel. Un bon moyen de proposer une LED de notification efficace alors que de plus en plus de constructeurs choisissent de faire sans. Surtout que les réglages sont assez nombreux quant aux effets et couleurs proposés.

Le dos du Nubia Red Magic 5G

Le dos du Nubia Red Magic 5G

Toujours au dos, Nubia a positionné un triple appareil photo à la verticale au centre du téléphone. Deux d’entre eux sont intégrés dans un module avec un léger relief tandis que le troisième ne dépasse absolument pas. Dans l’ensemble, si le dos en verre du Red Magic 5G attrapera assez facilement les empreintes digitales, reste qu’il ne posera aucun souci pour une utilisation du smartphone à plat sur une table.

C’est également sur les tranches que le Nubia Red Magic 5G fait part de son originalité. À droite, on va retrouver les traditionnels boutons de volume et de mise en veille, positionnés un peu plus bas qu’à l’accoutumée, tandis qu’en bas le smartphone propose une prise USB-C, un haut-parleur et la trappe pour double carte nano-SIM. Il n’est malheureusement pas possible d’étendre le stockage du smartphone. Enfin, en haut, Nubia a intégré une prise casque.

L'interrupteur du Nubia Red Magic 5G activant le mode Game Space

L’interrupteur du Nubia Red Magic 5G activant le mode Game Space

Mais ça n’est pas tout. En plus de ces boutons et connectiques classiques, le téléphone intègre un petit interrupteur sur la tranche gauche qui permet de lancer le mode Game Space, une interface dédiée aux jeux mobiles sur laquelle on reviendra dans la partie logicielle. Sur la droite, on va également retrouver deux gâchettes sensitives plutôt bien placées qui vont permettre, dans les jeux, d’émuler un emplacement de l’écran — par exemple les boutons de visée et de tir — pour y accéder plus rapidement. Là aussi, la prise en main est agréable. Enfin, de chaque côté, le smartphone intègre des grilles d’aération pour le ventilateur intégré qui va permettre de refroidir le smartphone dans les jeux les plus gourmands.

Dans l’ensemble, on a là un smartphone assez costaud. Certes, l’aspect du Nubia Red Magic 5G ne plaira pas à tout le monde, mais le smartphone est tout de même très bien fini avec son dos en verre. On notera tout de même un poids conséquent de 218 grammes et une épaisseur maximale de près d’un centimètre qui pourra en rebuter certains. Par ailleurs, le Nubia Red Magic 5G n’est pas certifié pour son étanchéité, ne comptez donc pas prendre de douche avec.

Le premier écran 144 Hz du marché

L’écran est également l’un des principaux points avancés par Nubia pour son Red Magic 5G. Pourtant, de prime abord, le téléphone ne propose qu’une dalle assez classique. Elle affiche une diagonale de 6,65 pouces pour une définition de 2340 x 1080 pixels. De quoi proposer une densité de 387 pixels par pouces correcte, mais sans plus. À ce stade, vous ne devriez pas distinguer entre deux pixels à part dans quelques cas comme l’utilisation du smartphone dans un casque de réalité virtuelle. Par ailleurs, l’écran propose quant à lui un ratio de 18,5:9.

L'écran du Nubia Red Magic 5G

L’écran du Nubia Red Magic 5G

Dans l’ensemble, le smartphone est relativement lisible même en plein soleil avec une luminosité maximale correcte, mais sans plus. Grâce à l’Oled, le smartphone profite également d’un contraste infini. Par défaut, on notera que l’écran du smartphone tend nettement vers le bleu. Heureusement, Nubia a intégré des paramètres de calibration de l’écran qui permettent de passer du mode « normal » par défaut — qui correspond au spectre DCI-P3 — à un mode plus vif encore ou à un mode naturel. Par ailleurs, cet écran intègre également un curseur permettant de régler la température de l’écran pour avoir une lumière blanche plus froide ou plus chaude.

Notez que pour des raisons évidentes de confinement, nous n’avons pas pu accéder à notre matériel de calibration pour le Red Magic 5G. Nous ne pouvons donc pas donner de résultats précis quant à la luminosité maximale, à la température des blancs ou à l’espace colorimétrique. À vu d’œil, en comparant la température avec un Galaxy Note 10 Lite très proche des 6500K, on peut cependant estimer qu’on peut conserver le mode normal en glissant le curseur vers le plus chaud possible pour avoir une balance des blancs proche de la lumière naturelle du soleil, sans toutefois l’atteindre.

En dehors même de la calibration de l’écran du Red Magic 5G, on notera qu’il s’agit du premier smartphone du marché à proposer un taux de rafraîchissement de 144 Hz. C’est en dessous de 240 Hz promis par le Sharp Aquos Zero2, mais il s’agit tout de même de l’un des taux les plus élevés sur le marché, loin devant les 60 Hz de la grande majorité des smartphones, et même devant les 120 Hz du Galaxy S20.

Cependant, à l’usage, on aura paradoxalement davantage de mal à profiter de ce taux de 144 Hz — qui peut être passé à 90 ou 60 Hz. Il faut dire que les animations lors de l’ouverture ou du changement d’applications sont beaucoup plus rapides que chez Samsung et qu’on en profite moins. Néanmoins, ce rafraîchissement rapide se constate tout de même lorsqu’on fait défiler les pages, qu’il s’agisse des menus du smartphone, des pages Web ou des réseaux sociaux comme Twitter et Instagram. Ça reste très agréable, mais on ne perçoit pas de véritable gain par rapport à un écran 120 Hz.

Une interface en franglais

Concernant le logiciel, le Nubia Red Magic 5G est équipé d’Android 10 avec la surcouche Red Magic OS 5.0. Une interface qui a bien changé par rapport aux derniers smartphones Nubia Red Magic qu’on a pu tester.

En effet, par défaut, le smartphone nous accueille avec une navigation gestuelle qu’on peut cependant désactiver. L’appareil ne propose cependant pas foule de fonctions de personnalisation, notamment pour l’écran d’accueil. Tout juste peut-on modifier la taille de la grille d’applications ou repasser à un écran d’accueil sans tiroir dédié, mais pas gérer les effets de transition ou glisser son doigt vers le bas depuis n’importe où pour ouvrir le panneau de notifications. On retrouve bien un mode sombre accessible dans les paramètres, mais pas dans la barre de paramètres rapides, et il est impossible de l’y ajouter.

En fait, dès qu’on plonge dans les paramètres, on se sent livré à soi même. Ils sont particulièrement désorganisés, avec par exemple l’état de la batterie accessible uniquement dans le menu « état » de l’option « à propos du téléphone ». Oui, vous avez bien lu, la batterie et la gestion de l’autonomie n’ont pas de paramètres dédiés. Et c’est sans parler de la traduction approximative, des termes. Et quand je dis approximative, ce n’est pas tant au niveau de la qualité de la traduction que de la quantité. Rien que dans l’écran des paramètres, on va avoir une entrée « confidentialité » qui côtoie « security », un menu « infos sur les applis » juste au-dessus de « other system updates » et certains écrans qui ne comportent que des options en anglais. Avant mise à jour, j’ai même eu droit à certains menus écrits en chinois, notamment dans les options de jeux comme celle permettant de régler le ventilateur.

Dit concrètement, on sent que l’interface Red Magic OS n’est pas destinée au public francophone. C’est bien dommage, car, sur le Nubia Red Magic Mars par exemple, l’interface logicielle ne connaissait pas de problème de ce type. Là on a non seulement droit à une interface brouillonne, mais également mal traduite et avec trop peu d’options de personnalisations. Nubia n’est pas loin de décrocher l’ensemble des pires critères quant à ce qu’on recherche sur une bonne interface logicielle. Néanmoins, l’équipe française du constructeur nous assure que de nombreux soucis ont été remontés au siège et que des mises à jour correctives sont prévues.

On l’a vu plus tôt, le Nubia Red Magic 5G se rattrape avec son mode Game Space. Celui-ci peut être activé très simplement en faisant coulisser l’interrupteur sur la tranche gauche. Il va alors vous donner accès à tous les jeux installés sur votre smartphone avec une autre interface, mais également vous donner accès à quelques fonctions supplémentaires. Depuis ce Game Space, vous pouvez ainsi bloquer les appels, activer les ventilateurs, activer un mode 4D Shock qui va faire vibrer le smartphone ou activer les touches virtuelles.

Le mode Game Space du Nubia Red Magic 5G

Le mode Game Space du Nubia Red Magic 5G

Ce sont surtout ces dernières qui peuvent être très pratiques, notamment pour les jeux de tir. Il vous suffit d’activer l’option en glissant votre doigt depuis la droite de l’écran, pour indiquer à quel endroit de l’écran vous souhaitez taper virtuellement lorsque vous touchez les gâchettes. Mieux encore, le positionnement des boutons est enregistré pour chaque jeu. Vous n’aurez donc pas à la configurer à chaque fois que vous passez de PUBG Mobile à Call of Duty Mobile. On notera cependant que cette fonction semble limiter l’accès à certains jeux. C’est le cas de Fortnite qui ne permet pas de lancer des parties et vous déconnectera sitôt que vous avez sauté du bus. Un message d’erreur indiquant que le jeu n’est pas utilisable lorsqu’une clé de debug est utilisée. Là encore, Nubia nous assure tout faire pour corriger le problème avec de futures mises à jour.

Call of Duty : Mobile

Call of Duty : Mobile

Du côté de la reconnaissance biométrique, le Nubia Red Magic 5G utilise à la fois la reconnaissance faciale et le lecteur d’empreintes digitales dans l’écran. Celui-ci est assez rapide et plutôt efficace. En une semaine d’utilisation, je n’ai eu que très peu de faux négatifs.

On notera enfin que le téléphone n’utilise le codec Widevine qu’au niveau L3. En d’autres termes, il ne permettra malheureusement pas de lire des vidéos en HD sur Netflix, myCanal ou Molotov, mais seulement en 576p au maximum.

Des performances optimales

C’est surtout pour ses performances que le Nubia Red Magic 5G nous intéresse. En effet, comme son nom ne l’indique pas, il s’agit du premier smartphone de Nubia à être équipé de la puce Snapdragon 865 de Qualcomm. Or, peu de smartphones sont déjà sortis en Europe avec ce processeur. Les États-Unis ont bien eu droit au Galaxy S20 avec cette puce, mais pour l’instant, seuls les Xiaomi Mi 10 et Mi 10 Pro et OnePlus 8 et 8 Pro sont sortis en France.

Le Nubia Red Magic 5G est ainsi l’occasion de découvrir à nouveau ce que ce Snapdragon 865 a dans le ventre. Il y a quelques semaines, nous vous avions déjà partagé nos résultats de benchmarks et c’est peu dire que la puce ne déçoit pas. Sur AnTuTu, elle parvient à un score 25 % supérieur à celui du Snapdragon 855+ et 12 % meilleur que l’Exynos 990. Un comparatif favorable que l’on retrouve quasiment sur tous les benchmarks utilisés pour cette comparaison.

Les gâchettes virtuelles peuvent être utilisées dans les jeux sur le Nubia Red Magic 5G

Les gâchettes virtuelles peuvent être utilisées dans les jeux sur le Nubia Red Magic 5G

Il va sans dire qu’à l’usage, les résultats sont là aussi excellents. Si l’on met de côté Fortnite — qui refuse de se lancer sur le smartphone — on constate avec Call of Duty Mobile une expérience au beau fixe. Le smartphone ne vient jamais ralentir même avec des graphismes et une fréquence d’images par seconde tous deux réglés en très élevé. On notera par ailleurs que le smartphone ne vient jamais trop chauffer. Il faut dire qu’il est aidé en cela par un refroidissement par ventilateur qui s’active lorsque le SoC est utilisé à pleine puissance, en plus d’un système de refroidissement liquide.

Sur PUBG Mobile, là aussi le smartphone s’en sort comme un charme. Le jeu se lance par défaut en paramètres graphiques HD et fréquence d’images élevée. J’ai pu passer en fréquence ultra sans avoir le moindre problème et avec un jeu fluide même lors des phases de véhicules assez rapides.

Enfin, pour rappel, voici les benchmarks que nous avons effectués sur le Nubia Red Magic 5G en le comparant aux smartphones Android dotés des meilleurs SoCs actuellement sur le marché. Notez qu’on a rajouté également les mesures de vitesse et d’écriture. Le Nubia Red Magic 5G qu’on a pu tester est doté de 8 Go de RAM LPDDR5 et de 128 Go de stockage — non extensible — en UFS 3.1. Il existe également des versions avec 256 Go de stockage et 12 Go de RAM.

  Nubia Red Magic 5G (144 Hz) Xiaomi Mi 10 Pro Black Shark 2 Pro Samsung Galaxy S20 Ultra (Full HD+) Huawei P40 Pro (perf on)
Smartphone Snapdragon 865 Snapdragon 865 Snapdragon 855+ Exynos 990 Kirin 990
AnTuTu 8.x 593 843 590 027 475 297 530 920 495 465
PCMark 2.0 14 147 10 606 8 220 11 149 11 432
3DMark Slingshot Extreme 7 237 7 126 6 272 6 792 6 058
3DMark Slingshot Extreme Graphics 8 274 8 263 7 047 8 460 6 456
3DMark Slingshot Extreme Physics 5 030 4 810 5 428 4 018 4 983
GFXBench Aztec Vulkan high (onscreen / offscreen) 29 / 20 FPS 30 / 20 FPS 26 / 18 FPS 26 / 20 FPS 17 / 17 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 44 / 51 FPS 45 / 50 FPS 40 / 47 FPS 45 / 52 FPS 33 / 44 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 109 / 124 FPS 88 / 122 FPS 60 / 110 FPS 103 / 125 FPS 60 / 118 FPS
Lecture / écriture séquentielle 1 511 / 202 Mo/s 1 652 / 738 Mo/s 1 442 / 223 Mo/s 1 408 / 665 Mo/s 1 778 / 394 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 46k / 48,2k IOPS 57,3K / 53,8K IOPS 40k / 7k IOPS 45,7k / 49,3k IOPS 57,8k / 66,8k IOPS

Non seulement le Nubia Red Magic 5G intègre donc la puce la plus puissante du marché actuellement sur Android, mais il se permet en outre une bonne vitesse de lecture et d’écriture, faisant jeu égal, ou presque, avec les derniers haut de gamme de Samsung et de Huawei, les Galaxy S20 Ultra et P40 Pro. Dans la marge, il parvient même à de meilleurs résultats que le Xiaomi Mi 10 Pro doté de la même puce. Cette différence peut probablement s’expliquer par le système de ventilation qui éviter le thermal throttling.

Un module photo accessoire

On ne peut pas vraiment dire que la qualité des photos soit la première chose que voudraient les acheteurs du Red Magic 5G. Pourtant, sur le papier, Nubia semble avoir fait quelques efforts. Le téléphone profite en effet de trois caméras à l’arrière :

  • Un appareil principal de 64 mégapixels (capteur IMX686) avec objectif ouvrant à f/1,8
  • Un appareil ultra grand-angle de 8 mégapixels avec objectif ouvrant à f/2,2
  • Un appareil macro de 2 mégapixels avec objectif ouvrant à f/2,4
Le module photo du Nubia Red Magic 5G

Le module photo du Nubia Red Magic 5G

Le smartphone profite donc d’un appareil photo avec un objectif macro, mais celui-ci est limité à une mise au point à quelques centimètres. Surtout, comme c’est désormais souvent le cas sur le marché pour ce type d’appareils photo, il ne profite que d’un capteur de 2 mégapixels associé à une ouverture assez faible de f/2,4. Ne comptez donc pas dessus pour des clichés macro de grande qualité, que ce soit en termes de définition ou de luminosité.

Pour le reste du module photo, on retrouve deux appareils assez classiques : un grand-angle et un ultra grand-angle. Néanmoins, le smartphone ne propose pas de téléobjectif. Pour le grand-angle, Nubia s’est arrogé les services du capteur IMX686 de Sony, un capteur attendu en masse cette année et qui succède à l’IMX586 qui équipait de nombreux smartphones milieu de gamme en 2019. La particularité de l’IMX686 est son format de 1/1,7 pouce avec 64 millions de photosites de 0,8 micron chacun. En somme, c’est un capteur censé être particulièrement efficace qui capter la lumière, même lorsqu’elle vient à manquer.

Dans les faits, le capteur est effectivement assez efficace en plein jour. Sur les photos ci-dessous, j’ai pu capturer des clichés avec l’ultra grand-angle à gauche, puis avec le grand-angle, à droite :

Dans l’ensemble, on constate un bon respect des couleurs ainsi qu’une bonne cohérence colorimétrique qu’on n’osait pas espérer sur un smartphone orienté gamer. Cependant, cette fois encore, c’est l’expérience logicielle qui pose problème. En ouvrant l’application photo du Nubia Red Magic 5G, on se heurte rapidement à d’innombrables paramètres. L’écran principal, pour les photos automatiques, permet de zoomer numériquement, mais pas de passer en ultra grand-angle.

Pour ce faire, il faudra donc passer par le mode Pro, mais celui-ci ne gère pas le HDR. Pour les photos en macro, il faudra cette fois ouvrir « camera family ». Enfin, le mode nuit a son onglet à part, tout comme le mode portrait. Bref, il faut bien une à deux minutes pour s’y retrouver et une dizaine pour comprendre à quoi servent les innombrables paramètres de l’appareil photo disponibles, une fois n’est pas coutume, en anglais et en français.

On le voit sur la dernière série de clichés, prise en mode pro, le Red Magic 5G peut avoir du mal en situation de très basse lumière. Il propose bien un mode nuit, mais celui-ci n’est disponible que sur le grand-angle et pas sur l’ultra grand-angle, avec des résultats assez médiocres :

Le smartphone propose également un mode portrait qui s’en sort convenablement aussi bien sur les visages que sur les objets inanimés ou les animaux… à condition qu’ils restent immobiles. Là aussi, seul le grand-angle est proposé pour ce mode-là, sans possibilité de zoomer numériquement.

En selfie en revanche, ce n’est pas la même affaire. Le Red Magic 5G propose un capteur de 8 mégapixels avec un objectif ouvrant à f/2,0. Néanmoins, celui-ci ne permet pas le mode portrait, mais simplement un mode beauté que l’on désactivera au plus vite. Si la caméra s’en sort convenablement en intérieur, elle aura cependant beaucoup plus de mal à gérer les hautes plages dynamiques, avec un extérieur brûlé.

Enfin, concernant la vidéo, le Nubia Red Magic 5G est capable de filmer en 8K à 30 FPS, en 4K à 60 FPS ou en Full HD à 60 FPS avec son capteur principal. Pour le capteur de selfies, vous ne pourrez cependant filmer qu’en Full HD à 30 FPS.

Une autonomie correcte, sans plus

Le Nubia Red Magic 5G est équipé d’une batterie de 4500 mAh. À l’usage, elle a été suffisante pour faire tenir le smartphone pendant 24h avec un usage assez modéré en 144 Hz. Une petite heure de jeux mobile, une heure de YouTube, beaucoup de navigation sur les réseaux sociaux ou d’appels vocaux ou vidéo.

Néanmoins, je me suis vite heurté à un obstacle de taille dans ce test. En effet, Nubia ne propose aucun paramètre pour régler finement l’alimentation du smartphone. Vous avez bien lu, cela signifie que le smartphone ne propose pas de mode économie d’énergie, mais il ne permet pas non plus de savoir depuis combien de temps il est chargé à 100 %. Impossible non plus de savoir quelle application ou quel élément matériel consomme le plus de batterie. Toujours pas possible de savoir combien de temps l’écran est resté allumé. Même en utilisant une application tierce comme Kaspersky Battery Life, ces données étaient limitées, le smartphone fermant automatiquement l’application après un certain temps.

La prise USB-C du Nubia Red Magic 5G

La prise USB-C du Nubia Red Magic 5G

Dans tous les cas, ne comptez pas sur le Nubia Red Magic 5G pour tenir plus de deux jours avec un usage modéré.

Le Red Magic 5G s’en sort un peu mieux avec sa charge rapide. Le smartphone est fourni avec un bloc 18 W (9V, 2A) qui va permettre de passer de 10 à 46 % de batterie en 30 minutes et de 10 à 100 % en 1h20. Malheureusement, il n’est pas compatible avec la charge sans fil, pas plus qu’avec la charge sans fil inversée.

Réseau et communication du Nubia Red Magic 5G

Le Nubia Red Magic 5G propose deux emplacements pour carte nano-SIM. Le smartphone est par ailleurs compatible avec les bandes 4G B1 (2100 MHz), B3 (1800 MHz), B7 (2600 MHz) et B20 (800 MHz), soit l’essentiel des fréquences 4G utilisées en France. Sur le modèle que l’on a pu tester, la bande B28 à 700 MHz, surtout utilisée par Free Mobile en France, n’était pas disponible. On ignore encore si Nubia compte lancer un modèle compatible en France.

Pour la 5G, le smartphone est équipé du modem X55 de Qualcomm et est compatible avec la 5G NSA, dont le déploiement commencera en France dans les prochains mois, ainsi qu’avec la 5G SA, qui arrivera d’ici quelques années. Pour la 5G, le smartphone est compatible avec les bandes n41, n78 et n79. La bande des 3,4 à 3,8 GHz qui arrivera prochainement en France est donc comprise dans la bande n78.

Pour le reste de la connectivité, le smartphone est compatible avec le Wi-Fi 6 (802.11ax) ainsi qu’avec le Bluetooth 5.0. Pour les codecs audio, il permet par ailleurs d’émettre les fichiers avec du AAC, du SBC, de l’aptX, de l’aptX HD et du LDAC.

Pour la qualité des appels, le Red Magic 5G permet de filtrer les bruits ambiants pour qu’ils ne gênent pas votre interlocuteur. Un filtrage assez efficace même s’il tend à largement compresser votre voix pour la personne au bout du fil.

Prix et disponibilité du Nubia Red Magic 5G

Le Nubia Red Magic 5G est d’ores et déjà disponible en précommande sur le site officiel de Nubia. Il est proposé en version 8/128 Go au prix de 579 euros avec deux coloris, noir et rouge, ou en version 12/256 Go à 649 euros avec un seul modèle bicolore : rouge et bleu ciel.

À ce prix, il s’agit actuellement du smartphone le plus accessible équipé du Snapdragon 865. À un prix similaire, on retrouve aujourd’hui le Samsung Galaxy Note 10 Lite, l’Oppo Reno 10x Zoom ou le Huawei P30.

Le verdict du Nubia Red Magic 5G

design
7
Le Nubia Red Magic 5G ne surprend pas vraiment par son design. Si l'on appréciera la possibilité d'utiliser les gâchettes tactiles sur la tranche pour les jeux mobiles, ainsi que la présence d'une prise casque, le smartphone a un aspect un peu daté en façade avec ses grosses bordures. Dommage aussi qu'il ne soit pas étanche.
écran
8
On apprécie la présence d'une dalle Oled ainsi que la possibilité de modifier la calibration de l'écran. Néanmoins, la dalle est tout juste assez lumineuse pour une utilisation en plein soleil. Heureusement, le smartphone de Nubia se rattrape par son affichage 144 Hz, même si on aimerait des animations plus lentes pour en profiter.
logiciel
4
Le logiciel est sans nul doute le plus gros souci du Red Magic 5G. Si Nubia nous a confirmé que des mises à jour arriveraient, en l'état il propose la moitié des menus en anglais, peu de personnalisation, pas de HD sur Netflix et certains jeux comme Fortnite qui refusent purement et simplement de se lancer. Heureusement il se rattrape avec son Game Space.
caméra
6
L'appareil photo du Nubia Red Magic 5G est correct, mais c'est à peu près tout. N'espérez pas prendre de magnifiques clichés de coucher de soleil ou de paysage nocturne. Le smartphone profite d'un appareil macro assez dispensable ainsi que d'un ultra grand-angle qui manque de lumière. Il se rattrape seulement avec son module principal.
performances
10
Le Nubia Red Magic 5G est à l'heure actuelle le smartphone le plus puissant du marché sur Android. Plus performant que ses concurrents dotés du même Snapdragon 865, il est taillé pour le jeu et réagit au doigt et à l'oeil dans une utilisation quotidienne. Pour ça, c'est un plaisir de l'utiliser au quotidien. Si Fortnite ne se lance pas, ce n'est pas à cause d'un manque de puissance, mais à cause de lacunes logicielles.
autonomie
7
Le Nubia Red Magic 5G propose un autonomie correct, mais là encore sans plus. Sa batterie de 4500 mAh vous permettra de durer un peu plus d'un journée et c'est déjà l'essentiel, mais ne comptez pas jouer pendant six heures par jour sans être branché. Le smartphone intègre bien une charge rapide 18 W, mais pas de charge sans fil.
Note finale du test
7 /10
Le Nubia Red Magic 5G est un smartphone résolument orienté vers le jeu mobile. Cela se ressent dès la prise en main avec les formes inspirées du PC gaming et ça continue lors de l'utilisation en jeux. Malheureusement, ça se perçoit également sur le reste avec d'autres usages qui semblent avoir été négligés.

Certes, les performances sont au beau fixe, surtout pour un prix aussi agressif, mais on aurait aimé autant de détail dans le reste de l'interface logicielle. Le fait qu'elle ne soit qu'à moitié traduite en français, que Fortnite refuse de se lancer, qu'on ne puisse pas accéder à Netflix en HD ou que les photos soient aussi moyennes peut poser problème à certains.

Reste que malgré ces problèmes d'usage, et notamment un logiciel largement améliorable, le Nubia Red Magic 5G est actuellement l'un des smartphones les plus puissants du marché. Mieux encore, proposé à moins de 600 euros, il est bien plus abordable que de nombreux concurrents, à commencer par les Xiaomi Mi 10 et OnePlus 8.
Points positifs
  • Ses performances
  • Son prix
  • Ses gâchettes tactiles
  • Son écran Oled 144 Hz
Points négatifs
  • Son interface à moitié traduite
  • Son appareil photo moyen
  • Fortnite qui ne se lance pas
  • Netflix et myCanal sans HD
  • Son design vieillot

Les derniers articles