Vous voulez des sièges chauffants dans votre voiture ? BMW en propose pour 20 euros par mois

 

Les constructeurs automobiles n'ont de cesse d'ajouter de nouvelles fonctionnalités disponibles via un abonnement récurrent plutôt qu'un achat en une fois, et BMW vient d'innover dans le domaine, avec la possibilité de s'abonner à... des sièges chauffants.

essai-bmw-iX-46

Les investisseurs en raffolent, les clients n’en peuvent plus, mais force est de constater que la tendance des abonnements récurrents ne fait que s’accentuer. Dans le domaine automobile, Tesla le pratique depuis longtemps avec la connectivité premium ou encore la capacité de conduite entièrement autonome aux États-Unis ou encore Mercedes avec son abonnement annuel permettant de réduire le rayon de braquage de son EQS. BMW arrive avec une « innovation » de taille : un abonnement mensuel de 20 euros pour rendre les sièges avant chauffants.

Une minimisation des coûts à la fabrication, et une maximisation des revenus potentiels

BMW n’en est pas à son premier coup d’essai en ce qui concerne les fonctionnalités que l’on peut acheter après la prise de possession du véhicule, mais l’arrivée des sièges chauffants au catalogue BMW Connected Drive est une nouveauté. Jusqu’à présent, de nombreux ajouts pouvaient être commandés une fois la livraison effectuée, comme par exemple le Pack Drive Assist Plus (régulateur de vitesse actif, maintien de voie) ou encore la possibilité d’ajouter Apple CarPlay sans fil au véhicule.

BMW Sieges chaufffants abonnement
20 euros pour les fesses au chaud pendant un mois // Source : BMW

Depuis peu, le constructeur bavarois propose d’ajouter les sièges avant chauffants contre 20 euros par mois. Le propriétaire d’un véhicule compatible pourra choisir de payer un an d’avance contre une petite remise (180 euros au lieu de 240 euros), trois ans d’avance (280 euros au lieu de 720 euros) ou bien d’en profiter pendant toute la durée de possession du véhicule pour 400 euros.

Des ajouts comme celui-ci ou bien comme un volant chauffant (15 euros par mois) peuvent avoir du sens pour de nombreux propriétaires étant donné qu’ils ne seront utiles que quelques mois par an. En effet, en habitant dans un climat tempéré, il est probable qu’un volant chauffant et des sièges chauffants ne soient jamais utilisés pendant la majorité de l’année, et payer 20 euros pour avoir les sièges bien chauds au cœur de l’hiver, ou 15 euros pour un volant chauffant sera acceptable pour de nombreux propriétaires.

Ainsi, BMW s’assure de simplifier les chaînes de production des véhicules en équipant toute la gamme du même matériel (les résistances chauffantes seront quoiqu’il arrive présentent dans les sièges et le volant), ce qui a pour effet direct de minimiser les coûts et la complexité. Par ailleurs, un nombre non-négligeable de clients achèteront parfois des fonctionnalités pendant quelques mois, alors qu’ils n’auraient sans doute pas acheté l’option à la commande. Les revenus récurrents augmenteront naturellement.

La mode des DLC pour les voitures

Les clients d’un autre côté ne l’entendent pas de cette oreille, et ont déjà fait savoir au constructeur depuis des années que ce mode de financement par abonnement ne leur plaisait pas. En effet, selon les fonctionnalités choisies, il est aisé d’atteindre 85 euros par mois pour des fonctionnalités dont le matériel nécessaire est déjà présent à bord du véhicule, et qu’il reste simplement à activer. Malheureusement pour tous les clients, cette tendance ne va sans doute que s’accentuer dans le futur.

Comme souvent sur les voitures électriques, les constructeurs mettent en avant les modèles les mieux équipés et les plus puissants. Souvent au détriment de la version proposant le plus d’autonomie. C’est le cas de notre…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles