Pourquoi BMW s’associe au constructeur de la voiture électrique qui file à 412 km/h

 

La marque allemande BMW vient de nouer un partenariat avec Rimac Automobili pour ses prochaines voitures électriques. La firme croate, qui détient de nombreux records avec sa voiture électrique Nevera, sera chargée de fournir les batteries à ses autos reposant sur la plateforme Neue Klasse au cours des prochaines années.

BMW, comme tous les constructeurs présents en Europe, va devoir électrifier massivement sa gamme. Et ce afin d’être en conformité avec les exigences de l’Union européenne, qui annonce une échéance à 2035.

Un partenariat inattendu

La firme allemande, basée à Munich possède heureusement déjà une gamme très large, qui inclut entre autres les i4, i5, i7 et autres iX1 et iX2, sans parler de l’imposant iX. Mais pas question pour le constructeur de ralentir la cadence et de s’arrêter en si bon chemin. C’est ainsi que ce dernier a dévoilé en septembre dernier son concept Vision Neue Klasse lors du salon de Munich. Ce dernier donne un avant-goût de ses autos électriques nouvelle génération.

Quelques mois plus tard, en mars dernier, nous avions également pu découvrir le showcar Vision Neue Klasse X, prenant la forme d’un SUV. Ces deux autos annoncent alors l’arrivée de la plateforme Neue Klasse, sur laquelle reposeront les prochaines voitures électriques de BMW, à commencer par le futur iX3 dès 2025. Parmi les nouveautés de cette base technique, des batteries inédites, qui offriront de nombreux avantages, dont une charge très rapide en 12 minutes seulement.

Mais contrairement à ce que nous pourrions penser, BMW ne va pas se lancer seul dans cette aventure très prometteuse. En effet, le constructeur vient de nouer un partenariat avec une autre marque, comme l’annoncent les journalistes du site britannique Autocar. Et ce n’est pas n’importe lequel, mais bien Rimac Automobili, qui a récemment acquis le constructeur français Bugatti. L’entreprise croate, spécialisée dans les supercars va donc apporter son expertise en ce qui concerne l’électrique.

Cette dernière sera en effet chargée de concevoir et de produire les batteries des futures voitures de BMW. Selon un porte-parole de Rimac, il s’agit du « projet le plus grand et le plus ambitieux que l’entreprise a mené jusqu’à présent« . Pour l’heure cependant, les détails n’ont pas encore été dévoilé sur cette collaboration, et notamment les informations financières sur le coût de cette opération de grande ampleur.

Des batteries révolutionnaires

Le média anglais a pu s’entretenir avec Rimac Automobili, qui indique qu’elle va désormais équiper son usine de batterie, située à Zagreb, de nouvelles lignes de production automatisées. La firme explique également qu’une grande partie de son campus de recherche sera dédié au développement de ces nouveaux packs. Et pour cause, ces derniers apporteront de nombreuses évolutions par rapport à ceux actuellement utilisés par BMW.

Les nouvelles cellules adopteront une forme cylindrique, comme les 4680 actuellement développées par Tesla. Elles offriront une plus grande densité d’énergie, ainsi qu’une autonomie en hausse de 30 %. Sans parler de la recharge qui sera également plus rapide, grâce à une puissance supérieure. La firme munichoise va également collaborer avec l’entreprise chinoise EVE Energy.

De gauche à droite : BMW Neue Klasse, BMW i Vision Dee, BMW i Vision Circular // Source : BMW

Pour le moment en revanche, on ne sait pas si Rimac sera chargé de retravailler les batteries déjà en cours de développement ou si BMW va utiliser différents types venus de plusieurs fournisseurs. Actuellement, le constructeur produit ses accumulateurs dans cinq usines à travers le monde, et construit un nouveau site en Allemagne. Ce dernier sera chargé de fournir les batteries pour les voitures électriques produites au sein des chaînes de Munich, Dingolfing et Ratisbonne.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !