Voiture électrique : 5 modèles neufs disponibles à moins de 100 €/mois

Dans le lot, il y a un modèle qui n'est pas vraiment une voiture, mais qui s'en rapproche tout de même !

 

Les voitures électriques sont réputées comme onéreuses, et c'est le cas. Mais avec les aides gouvernementales, certains constructeurs parviennent à afficher des financements avec des mensualités intéressantes. Nous vous avons sélectionné cinq modèles disponibles à des mensualités inférieures à 100 €/mois.

Etsy Item Listing Photo

Vous en avez désormais l’habitude, nous décryptons régulièrement les offres de financement de certains constructeurs concernant leurs voitures électriques. La Renault Mégane E-Tech, le MG ZS EV, la Peugeot e-208… Elles sont nombreuses à s’afficher à des mensualités avantageuses, mais encore faut-il respecter certaines conditions, ne pas être trop exigeant sur la configuration de la voiture, ou encore disposer d’une petite enveloppe pour le premier loyer.

En cherchant sur les sites des différents constructeurs et dans leurs fameuses rubriques « promo », nous sommes tombés sur plusieurs offres de financement à moins de 100 €/mois pour une voiture électrique. Et, nous allons le voir au sein de ce dossier, il n’y a pas que des voitures low-cost, et il n’y a même pas forcément que des voitures ! De quoi satisfaire également ceux qui n’ont pas encore leur permis de conduire.

La Citroën Ami à partir de 19,99 €/mois

Le modèle en question qui n’est pas une voiture : c’est la Citroën Ami qui a tant fait parler à sa présentation en 2020. L’Ami est un quadricycle à moteur électrique qu’il est possible de conduire sans permis, seulement avec le BSR à partir de 14 ans. Ce modèle est bridé à 45 km/h et ne peut donc pas évoluer en dehors des villes.

En revanche, l’Ami peut être une excellente alternative à tout parent qui ne souhaite pas voir son adolescent sur un scooter. Et contrairement à ce qu’on pourrait croire, l’autonomie n’est pas ridicule avec 75 km en une seule charge, chose que nous avons d’ailleurs pu vérifier dans notre essai.

  • Apport (bonus déduit) : 2 600 euros
  • Durée du financement : 48 mois
  • Kilométrage : 40 000 km (soit 10 000 km par an)
  • Mensualités : 19,99 euros
  • Coût total (apport + mensualités) : 3 560 euros

La Renault Twingo E-Tech à partir de 79 €/mois

Elle partage ses dessous avec la Smart EQ, mais elle se montre surtout beaucoup plus avantageuse financièrement parlant que l’Allemande. La Renault Twingo E-Tech était aussi passée entre nos mains il y a quelque temps.

Son autonomie de 190 km avec une seule charge n’a rien de transcendant, mais elle pourrait convenir à des clients à la recherche d’une voiture pour des trajets domicile-travail. C’est aujourd’hui, en dehors de l’Ami qui n’est pas une voiture, le modèle électrique qui s’affiche aux mensualités les moins élevées.

  • Apport (bonus déduit) : 2 500 euros
  • Durée du financement : 36 mois
  • Kilométrage : 22 500 km (soit 7 500 km par an)
  • Mensualités : 79 euros
  • Coût total (apport + mensualités) : 5 344 euros

La Dacia Spring à partir de 3 €/jour

3 €/jour, c’est une stratégie purement marketing qui marque psychologiquement les clients. Bien évidemment, vous n’allez pas verser trois euros par jour à Dacia pour votre voiture électrique. Les termes du contrat, ce sont bien des mensualités à 90 euros par mois pour la moins chère des voitures électriques du marché, mais paradoxalement pas la moins onéreuse en termes de mensualités.

Avec 230 km d’autonomie et un équipement somme toute assez complet, comme nous l’avions mentionné dans notre essai, la petite Spring regorge de qualités.

  • Apport (bonus déduit) : 2 500 euros
  • Durée du financement : 48 mois
  • Kilométrage : 40 000 km (soit 10 000 km par an)
  • Mensualités : 90 euros
  • Coût total (apport + mensualités) : 6 820 euros

Le MG ZS EV à partir de 99 €/mois

Un MG ZS EV neuf, c’est plus de 30 000 euros sans les aides et les différents bonus. Mais malgré cela, difficile d’imaginer une voiture à moins de 100 €/mois. C’est pourtant ce que propose MG avec le ZS EV à 99 €/mois. À ce prix, vous aurez un ZS EV en finition Comfort avec la batterie de 51 kWh permettant une autonomie de 320 kilomètres sous le cycle WLTP. Cette version est pourvue d’un moteur électrique de 177 chevaux et 280 Nm de couple.

Voici donc un modèle plus polyvalent que les trois autres cités précédemment, mais surtout mieux équipé et plus haut de gamme, surtout avec la version restylée qui vient de faire son apparition. En revanche, il s’agit d’un financement assez court, sur seulement deux ans, attendez-vous donc à repartir sur un nouveau modèle au bout des 24 mois.

  • Apport (bonus déduit) : 4 500 euros
  • Durée du financement : 24 mois
  • Kilométrage : 20 000 km (soit 10 000 km par an)
  • Mensualités : 99 euros
  • Coût total (apport + mensualités) : 6 876 euros

Le Hyundai Kona electric à partir de 99 €/mois

On pensait qu’il allait disparaître du catalogue français au vu de son faible niveau de vente, mais que nenni, le Hyundai Kona avec sa petite batterie de 39 kWh fait de la résistance, même si les clients lui préfèrent l’excellente version dotée de la batterie de 64 kWh. La batterie de 39 kWh permet à Hyundai de proposer son SUV électrique à moins de 100 €/mois.

La voiture dispose de 305 km d’autonomie WLTP, de quoi envisager de plus de longs trajets par rapport à une citadine électrique. Surtout, le Kona dispose d’une dotation d’équipements de série généreuse, et d’un comportement routier de très bon niveau.

  • Apport (bonus déduit) : 4 600 euros
  • Durée du financement : 36 mois
  • Kilométrage : 30 000 km (soit 10 000 km par an)
  • Mensualités : 99 euros
  • Coût total (apport + mensualités) : 8 164 euros

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles