Facebook : quels revenus ont été perdus pendant la panne géante ?

 

Facebook et les services tels qu'Instagram et WhatsApp ont été rendus inaccessibles pendant environ six heures. Il est possible d'estimer les revenus perdus pendant cette panne géante.

Source : Jeremy Bezanger sur Unsplash

Source : Jeremy Bezanger sur Unsplash

Difficile de louper cette actualité, ce lundi 4 octobre… Facebook a connu une énorme panne qui a littéralement rendu inaccessible l’ensemble de ses services. Facebook, Messenger, WhatsApp ou encore Instagram ont donc été hors ligne pendant 6 heures d’affilée. Le lendemain, Facebook a expliqué que cette panne avait pour origine des « changements de configuration dans les routeurs qui coordonnent le trafic entre les data centers ». Il est désormais temps de s’intéresser aux conséquences de cet incident pour Facebook.

Quand on étudie l’action de l’entreprise américaine, elle a chuté de près de 5 %, cela correspond à une perte de 47,3 milliards de dollars de capitalisation boursière. Néanmoins, il ne serait pas juste d’associer uniquement cette panne à ce dévissage en règle. Facebook est également visé par une lanceuse d’alerte qui a fourni la plupart des éléments étayant la série d’enquêtes accablantes du Wall Street Journal. Au moment de la panne, l’ancienne salariée de la firme américaine a évoqué publiquement les choix opérés par la plateforme qui favorisent activement, selon elle, la désinformation.

Quelle perte de revenus pour Facebook ?

On va plutôt s’intéresser aux revenus perdus. D’après Market Watch, ces 6 heures d’arrêt sont susceptibles d’avoir coûté au réseau social environ 60 millions de dollars (soit 51,6 millions d’euros environ). Ce calcul a été effectué sur la base de revenus de 86 milliards de dollars générés en 2020, cela donne environ 163 565 dollars pour chaque minute.

Le média Fortune estime cependant que les dégâts financiers sont encore plus importants, évoquant 100 millions de dollars. Le magazine économique explique cependant qu’une telle perte serait une source de préoccupation majeure pour de nombreuses entreprises, mais pas pour Facebook. C’est une goutte d’eau dans les revenus annuels du groupe américain.

Le timing de la panne

Cette panne est certainement due à l’erreur innocente d’une personne de l’équipe informatique de Facebook. Le fait que tout cela se soit produit alors qu’une lanceuse d’alerte passait à la télévision donne lieu à de nombreuses réflexions et autres théories. L’explication de Facebook est un « changement de configuration défectueux », et non un piratage. Sans évoquer la panne en question, Mark Zuckerberg a brisé le silence pour défendre Facebook en expliquant que les affirmations de son ancienne employée « n’ont aucun sens ».

Les derniers articles