Free Mobile teste son réseau 5G et on peut s’y connecter

Et ça a l'air prometteur !

 

Malgré le contexte de cette crise sanitaire et économique, les opérateurs mobiles se préparent au lancement de la 5G. Les tests de Free Mobile ne sont pas passés inaperçus...

Même si le planning initial du déploiement de la 5G est complètement chamboulé par la crise sanitaire et économique que nous vivons, Free continue ses tests. En effet, des internautes ont pu se connecter à un nouveau réseau nommé 208.35.

Un débit de 1 Gb/s mesuré

Sans trop entrer dans les détails techniques, les réseaux mobiles sont identifiables via un MCC et un MNC. Ces nomenclatures sont simples à comprendre : le MCC représente le pays, et le MNC représente le réseau d’un opérateur. En France, le MCC est 208. Orange, par exemple, avec son MNC 01 émet donc avec l’identifiant 208-01.

En pratique, il y a de temps en temps deux MNC, Orange dispose du 01 pour son réseau principal et du 02 pour les zones blanches. Depuis son lancement, et même avant lors des tests, Free Mobile émet sous le code opérateur 208-15 et en 208-16 (le 208-14 était déjà présent avant et servait à ses tests internes). Il suffit de scanner manuellement les réseaux disponibles autour de soi pour s’en apercevoir.

Comme le signale Univers Freebox, un utilisateur a pu se connecter au réseau 208.35 avec un Huawei Mate 20 X 5G, le débit descendant est impressionnant (en comparaison avec la 4G+) : 1 Gb/s pour 31 ms de latence. Il s’agit de la 5G dans les bandes 3,5 GHz. C’est un premier déploiement de la 5G Non-Standalone qui exploite les infrastructures 4G pour la connexion tandis que les porteuses 5G sont utilisées pour augmenter les débits de données et réduire la latence. Même si le débit descendant est dans l’ordre de grandeur que l’on pourrait espérer atteindre sur cette première étape du déploiement de la 5G, la latence pourrait être en pratique un peu plus basse.

Les opérateurs expérimentent la 5G en attendant son lancement commercial

Free n’est pas le seul opérateur mobile à tester la 5G sur le territoire, c’est d’ailleurs le plus discret à ce sujet, Orange a lancé depuis un an une expérimentation dans plusieurs grandes agglomérations. Il y a donc plusieurs centaines, peut-être des milliers, de Français qui expérimentent la 5G en confinement. D’ailleurs quelques retours que nous avons eus en discutant avec des bêta-testeurs qui ont souhaité garder l’anonymat (ils ont signé des contrats de confidentialité), les débits mesurés sont entre 400 Mbits à 1,3 Gbits en débit descendant et 20 à 90 Mbits en débit montant pour une latence d’environ 15 à 45 ms.

Ces tests sont autorisés depuis plusieurs mois, mais la 5G a franchi une nouvelle étape récemment : le régulateur des télécoms a bouclé une première étape de la procédure d’attribution des fréquences, chacun des opérateurs a pu récupérer un bloc de 50 MHz sur la plage de fréquences 3,5 GHz allouée à la 5G. Malheureusement, l’Arcep a été obligé de suspendre ses travaux à cause de la crise sanitaire que nous vivons. On ne sait pas donc quand l’on pourra profiter de la 5G en France, pour le moment.

C’est cette année que le déploiement de cette nouvelle génération de réseau mobile va commencer. Elle apporte avec elle un certain nombre de changements technologiques, mais aussi de nouveaux usages. Voici notre dossier complet sur…
Lire la suite

Les derniers articles

  • OnePlus est-il encore OnePlus ?

    OnePlus

    OnePlus est-il encore OnePlus ?

    26 octobre 202026/10/2020 • 18:45