Mauvaise ou bonne nouvelle : Google Stadia perd son chef produit

 

Les péripéties tumultueuses de Google Stadia continuent avec le départ de son chef produit, John Justice.

La manette de jeu Google Stadia

La manette de jeu Google Stadia // Source : Unsplash / Cristiano Pinto

Depuis plusieurs mois, Google Stadia semble avoir perdu de son énergie. Le service a annoncé la fermeture de ses studios interne en début d’année 2021 remettant en question son avenir et Google Stadia a été pointé du doigt depuis par la presse pour sa gestion calamiteuse et des problèmes profonds de stratégie. Pour les joueuses et les joueurs, Stadia continue quand même sa vie avec plus de jeux offerts dans l’abonnement Stadia Pro et des changements bienvenus dans l’interface.

C’est désormais une nouvelle vie qui attend Stadia, puisque le service a récemment perdu son chef produit.

Une réorganisation avant un changement de stratégie ?

John Justice a donc quitté Google et ne sera plus l’un des vice-présidents de la firme ni le chef produit de Google Stadia. À ce poste, c’est lui qui supervisait le développement du service, l’expérience client et l’ajout de nouvelles fonctionnalités.

Ce départ fait partie d’une réorganisation plus large de Google, assez classique au printemps pour la firme. C’est l’occasion pour celle-ci d’essayer d’optimiser le fonctionnement de ses équipes. Par exemple, l’équipe commerciale de Google Maps ne sera plus supervisée par la division recherche, cartographie et publicité, mais par la division Google Cloud.

Dans le cas du départ de John Justice, on ne sait pas s’il s’agit d’un changement de la part de l’intéressé ou de Google. On peut toutefois noter que l’entreprise a déjà confirmé au site 9to5Google le départ de John Justice, alors que ce dernier n’a pas encore mis à jour son profil LinkedIn.

Espérons pour Google Stadia que ces changements se traduiront par un développement plus fluide pour le service et des nouveautés intéressantes à l’avenir. Google ne fait pas partie des participants de l’E3 en version numérique. On ne sait donc pas quand la firme prendra la parole dans une conférence pour donner des nouvelles de son service de cloud gaming. Peut-être à la Google I/O.

Les derniers articles