Huawei dévoile les prix de sa nouvelle voiture électrique, et la Tesla Model S peut trember

 

Après sa présentation au salon de Beijing en avril dernier, les précommandes de la Stelato S9 sont ouvertes. Cette marque, résultat d'une coentreprise entre Huawei et BAIC, lance donc sa voiture électrique de luxe à des tarifs a priori attractifs. Voici son prix et ses premiers détails.

Stelato S9 // Source : Stelato

Accrochez-vous, parce qu’il faut suivre. Les marques chinoises de voitures électriques adorent multiplier les coentreprises, et d’autres marques qui n’ont a priori rien à voir peuvent s’y mêler. Le géant de la tech Huawei, par exemple.

Ainsi, la marque a noué un partenariat avec CATL, le leader mondial des batteries, pour créer Avatr (dont on a croisé une de ses voitures en France), mais aussi avec Chery avec la marque Luxeed, et enfin avec BAIC pour fonder Stelato. Cette dernière vient d’ailleurs de lancer les précommandes de sa S9, une grande berline électrique, après sa présentation au salon de Beijing en mars 2024.

Une grande berline très luxueuse

Direction la page Weibo de Stelato pour en apprendre davantage sur cette nouvelle venue. La S9 est donc une très grande voiture, mesurant 5,160 m de long (dont 3,05 m d’empattement) pour 1,99 m de large et 1,49 m de haut. De quoi se frotter aux Tesla Model S et autres Mercedes-Benz EQS, donc.

Niveau style, on ne va pas se cacher, la Stelato S9 ressemble énormément à sa cousine, la Luxeed S7, même si cette dernière est tout de même une taille en dessous. La marque annonce un aérodynamisme extrêmement poussé, mais sans préciser son coefficient de pénétration dans l’air (Cx).

Stelato S9 // Source : Stelato

Autre inconnue : sa planche de bord. Stelato se contente de montrer une image des places arrière, deux fauteuils indépendants séparés par une tablette, qu’on imagine capable de régler la position de ces derniers et de contrôler l’infodivertissement.

Un infodivertissement très logiquement confié à Huawei, qui a implémenté son système HarmonyOS. Les aides à la conduite ne sont pas oubliées, avec une nouvelle plateforme « Turing » permettant de loger tous les capteurs nécessaires à une conduite semi-autonome, baptisée Huawei ADS 3.0 : radars, caméras et LiDARs sont donc de la partie.

Deux versions aux prix agressifs

Les précommades sont donc ouvertes depuis le 31 mai, avant un lancement officiel en août prochain. Deux versions sont disponibles :

  • Propulsion : 227 kW (309 ch), 450 000 yuans (environ 57 000 euros) ;
  • Transmission intégrale : 385 kW grâce à un second moteur à l’avant (496 ch), 550 000 yuans (environ 70 000 euros).

Et… nous n’en saurons pas plus, notamment sur la capacité des batteries, leurs performances de charge et leurs autonomies, même si un pack LFP (lithium-fer-phosphate) et un NMC (nickel-manganèse-cobalt) devraient être de la partie.

Stelato S9 // Source : Stelato

Niveau concurrence, la Tesla Model S se retrouve en difficulté, avec des tarifs chinois compris entre 684 900 et 814 900 yuans – même si sa fabrication aux États-Unis implique forcément des frais de douane et de transport la desservant. On peut également penser à la Nio ET9, dont les tarifs commencent à 800 000 yuans (101 000 euros environ).

La Stelato arrivera-t-elle en Europe ? Aucune confirmation pour le moment, même si BAIC arrive très prochainement en France. Dans tous les cas, il faudra s’attendre, comme pour toutes les voitures électriques chinoises, à des tarifs bien supérieurs chez nous.

Stelato S9 // Source : Stelato

Bref, quand bien même beaucoup de détails restent à découvrir, Huawei et BAIC semblent frapper fort dans le domaine des voitures électriques de luxe avec cette Stelato S9. Rendez-vous dans quelques semaines pour le reste des détails.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.