HongMeng : l’OS de Huawei en octobre ? La prédiction d’un analyste

 

Si vous avez lu que Huawei sortira son nouveau système d’exploitation en octobre, rappelez-vous qu’il ne s’agit que de la prédiction d’un analyste.

Pour des raisons de sécurité nationale (sic), le gouvernement Trump a demandé aux entreprises américaines de ne plus traiter avec Huawei, accusé — sans preuve concrète avancée — de fournir des informations sensibles au gouvernement chinois. Résultat, Google s’est retrouvé contraint de supprimer sa licence Android au constructeur chinois.

Même pas peur, Huawei serait déjà prêt à proposer son propre système d’exploitation. HongMeng OS ? Ark OS ? Le nom ne semble pas encore définitif, mais l’OS serait basé sur AOSP et pourrait donc lancer des applications Android selon les rumeurs.

Une sortie en octobre ?

Selon l’analyste Ming-Chi Kuo, réputé pour ses informations fiables sur Apple, Huawei devrait lancer son nouveau système d’exploitation au mois d’octobre. Au vue de la date, on pourrait imaginer que cela puisse correspondre au lancement du Huawei Mate 30, mais l’analyste affirme que l’OS ne serait pas en mesure de répondre aux besoins des utilisateurs de smartphones premium et serait donc destiné uniquement à l’entrée de gamme dans un premier temps afin de le peaufiner.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

« HongMeng OS sera lancé dès octobre », peut-on lire sur certains sites, dans un futur simple ne laissant que peu de place au doute. Rappelons que le domaine d’expertise de l’analyste touche plutôt à Apple et que même pour ses prévisions sur la firme de Cupertino il lui est arrivé de se tromper (comme lorsqu’il parlait de l’iPhone SE 2 en janvier 2018 par exemple).

Une affirmation étonnante

Cette affirmation est d’autant plus étonnante que Huawei ne dispose plus de licence Android, et il parait donc étonnant d’imaginer le Huawei Mate 30 sans Android ni système d’exploitation maison. Serait-ce en lien avec une possible utilisation d’Aurora, l’OS russe ?

Huawei a clairement l’expérience nécessaire en interne pour ne pas avoir à faire bêta-tester son nouvel OS aux acheteurs de ses smartphones d’entrée de gamme tout en séparant son écosystème en deux. Il parait donc peu probable que cette rumeur finisse par se confirmer.

On notera par ailleurs que fin mai, Huawei déposait encore en Europe des marques concernant Ark OS, nom supposé de son système d’exploitation développé en interne.

Les derniers articles