On savait que les constructeurs chinois Oppo et Xiaomi travaillaient sur des smartphones dotés d’appareils photo cachés derrière l’écran pour les selfies. Il semblerait que ce soit également le cas de Huawei. C’est en tous cas ce qui ressort de plusieurs brevets déposés par le constructeur.

Le Huawei P30 pour illustration

Il y a un mois, au début du mois de juin, les constructeurs Oppo et Xiaomi dévoilaient le même jour des vidéos de prototypes de smartphones bien particuliers. Les deux constructeurs chinois ont en effet développé des smartphones équipés de capteurs photo logés derrière l’écran afin de prendre des selfies. Néanmoins, il semble qu’ils ne soient pas les seuls à travailler sur cette technologie.

Ainsi, on a déjà pu découvrir un brevet de la part d’Essential, tandis que Samsung avait annoncé de son côté travailler sur un nouveau design de smartphone baptisé « New Infinity Display ». Cette fois, c’est au tour de Huawei de faire part de ces ambitions concernant cette technologie. Le site allemand WinFuture a en effet repéré plusieurs brevets déposés par le constructeur chinois concernant des appareils photo cachés derrière la dalle.

Contrairement aux prototypes de Oppo et Xiaomi, il semble néanmoins que Huawei ne cherche pas à positionner l’appareil photo au centre de la barre d’état, mais en haut à gauche. Une position déjà utilisée par le constructeur pour les Honor 20 et View 20 ou pour le Huawei Nova 4. Les schémas montrent également que le système profiterait de l’emplacement de l’appareil photo pour afficher certaines icônes dans la barre d’état, qu’il s’agisse de notifications ou de statuts comme la durée d’un appel. Un bon moyen de s’assurer que l’emplacement est bien masqué par des icônes, alors que le risque de cette technologie est que l’appareil photo soit visible dans certaines conditions de luminosité.

Pour l’heure, Huawei n’a fait aucune annonce quant à la commercialisation d’un smartphone avec capteur photo logé derrière l’écran. Les premières rumeurs concernant le Huawei Mate 30 Pro indiquent qu’il sera toujours équipé d’une encoche. On ne devrait donc pas voir la concrétisation de ces brevets avant l’an prochain. Rappelons également que le dépôt de brevet ne signifie pas nécessairement qu’un constructeur va bien lancer telle ou telle technologie, mais simplement qu’il a travaillé dessus et qu’il souhaite donc la protéger.