Huawei a enregistré une belle hausse de ses revenus sur le premier semestre de 2019 selon des sources de Bloomberg. La sanction américaine n’a toutefois pas été sans conséquence.

Huawei contre les États-Unis. L’affaire se tasse progressivement et les choses reviennent doucement à la normale. Toutefois, une telle opposition n’est jamais sans conséquence et on pouvait donc s’attendre au pire pour la santé financière du groupe chinois. Mais au lieu de se précipiter au chevet du constructeur, des sources citées par Bloomberg mettent plutôt en avant les bons résultats de la firme sur le premier semestre de 2019.

Les recettes du groupe Huawei Technologies ont en effet progressé de 30 % par rapport aux six premiers mois de 2018 d’après lesdites sources. Cela représente une belle prouesse quand on sait que la sanction américaine a privé l’entreprise chinoise de plusieurs partenaires et fournisseurs pendant de longues semaines. Les plus enthousiastes pourraient donc se dire que Huawei a su écarter d’un revers de la main les conséquences de l’embargo des États-Unis. Ce n’est cependant pas tout à fait le cas.

Ralentissement

Comme le rappelle Bloomberg, l’augmentation des recettes de Huawei de début janvier à fin mars était de l’ordre de 39 %. Or c’est à la fin du mois de mai que la sanction américaine a pris effet, s’étalant pendant environ un mois. Sans cette affaire, la progression du chiffre d’affaires de Huawei aurait donc été plus forte. Notons que la firme a déclaré que l’affaire avec les États-Unis n’avait eu aucun impact sur ses revenus.

On retiendra en tout cas que le champion chinois a su tirer son épingle du jeu en sécurisant des lignes d’approvisionnement essentielles pour maintenir un niveau de production suffisant. Huawei a aussi réussi à décrocher des contrats importants sur les infrastructures 5G.

Reste à savoir maintenant si Huawei va à nouveau afficher ses ambitions de surclasser Samsung pour s’imposer comme le numéro 1 du marché de la téléphonie mobile.

Pourquoi la géopolitique vous aidera à mieux comprendre la technologie