Huawei cherche un moyen de laisser les utilisateurs du Mate 30 installer le Google Play Store sur leur smartphone. Une possibilité qui soulève bien des questions.

Les dissensions entre le gouvernement américain et Huawei ont mené Google a refuser la licence Android au constructeur chinois, qui devra donc se passer des services du géant de la recherche sur ses prochains smartphones. Ainsi, les Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro n’embarqueront pas nativement le Google Play Store, ni les Google Apps (Gmail, Maps, YouTube, etc.).

Cela ne semble pas empêcher Huawei de vouloir lancer sa nouvelle gamme de smartphones au cours du mois de septembre, mais il va être nécessaire de ruser pour ne pas amputer l’expérience utilisateur.

Une installation a posteriori du Google Play Store ?

Pour le système d’exploitation, Huawei possède désormais son propre OS, ou peut se tourner tout simplement vers AOSP, la version open source d’Android. Pour le reste, c’est plus compliqué et la firme de Shenzhen va devoir proposer des services alternatifs. Il en existe bien sûr un certain nombre, même pour le Google Play Store, mais le grand public est désormais habitué et attaché aux applications de Google.

Richard Yu, CEO de Huawei, a cependant laissé s’entrouvrir une fenêtre d’espoir au cours de l’IFA 2019. Selon lui, Huawei chercherait actuellement une solution pour permettre aux acheteurs d’installer le Google Play Store sur le Mate 30. Il explique que « la nature open source d’Android offre un grand nombre de possibilités » et que ce serait « très simple ».

Rappelons que ce genre de manipulation a déjà été permise par le passé par d’autres marques chinoises comme Xiaomi ou Meizu qui embarquaient un store d’applications sur lequel se trouvait le Google Play Store.

Quid de la sécurité ?

Cela soulève cependant de nombreuses questions. Si l’on ne s’épanchera pas sur les questions légales d’un tel détournement (Google ne se battra certainement pas pour faire valoir ses droits sur le Play Store s’il peut récupérer un pourcentage des transactions effectuées par les acheteurs de Mate 30), on peut se questionner sur les questions de sécurité.

Le Google Play Store nécessite les Google Play Services, qui s’installent à un niveau plus profond du système que les simples applications. Cette installation nécessite donc de s’octroyer certains droits, ce qui pourrait laisser des failles de sécurité sur le smartphone.

Rappelons qu’au lancement de Fortnite — indisponible sur le Google Play Store –, des esprits malintentionnés ont alors répandu des APK contaminés par des malwares. De faux Google Play Store à installer sur les Huawei Mate 30 pourraient donc également apparaître. On ne vous conseillera donc jamais assez de faire attention.

9 règles à suivre pour sécuriser son smartphone Android (et son iPhone)