Huawei P40 et P40 Pro : l’essentiel des caractéristiques est sur le web avant l’annonce officielle

 

Huawei ne devrait pas faire la course aux mégapixels pour ses Huawei P40 et P40 Pro. La firme préfère se concentrer sur d'autres éléments.

C’est cette semaine que Huawei va dévoiler sa nouvelle gamme de fleurons, les P40 et P40 Pro.

On connaissait déjà le design définitif des deux smartphones, pas très facilement distinguable. On connait désormais leurs caractéristiques.

Huawei ne fonce pas dans la course aux mégapixels

C’est en tout cas que ce que prétend révéler Ishan Agarwal, que l’on connait pour ses nombreuses fuites autour des produits OnePlus notamment.

On commence avec les caractéristiques du Huawei P40 5G :

  • écran 6,1 pouces
  • Kirin 990 5G
  • module photo 3 capteurs 50 MP, 16 MP et 8 MP
  • caméra frontale de 32 MP
  • puce Huawei XD Fusion Engine
  • batterie de 3800 mAh

On peut voir qu’Huawei va une nouvelle fois miser sur la photo pour mettre en avant son smartphone, avec l’arrivée assez mystérieuse de ce « Huawei XD Fusion Engine » qui doit aider au traitement logiciel des photos.

Du côté du P40 Pro, les caractéristiques seraient revu à la hausse :

  • écran de 6,58 pouces
  • Kirin 990 5G
  • module photo à 4 capteurs : 50 MP, 40 MP, 12 MP et ToF
  • caméra en façade de 32 MP
  • puce Huawei XD Fusion Engine
  • batterie de 4200 mAh
  • charge rapide 40W en filaire
  • charge rapide sans fil 27W ou 40W

D’après Ishan Agarwal, ces caractéristiques vont permettre au Huawei P40 de prendre des photos avec un « SuperSensing Zoom » 50 X. On peut toutefois remarquer que Huawei ne suit pas Samsung et Xiaomi dans la course aux mégapixels, ou en tout cas ne va pas aussi loin que ses concurrents. On ne retrouve en effet pas de capteur 108 MP ici.

Il en profite également pour confirmer ce que nous supposions déjà, le Huawei P40 aura le droit à un écran replié sur les 4 tranches du smartphone pour donner l’impression d’un écran complètement bord à bord. Ce serait le premier du genre.

Lancement complexe

Pour ce lancement, Huawei doit faire face à un double défi.

Premièrement, il s’agit d’un smartphone très haut de gamme lancé en pleine crise du coronavirus, alors que Samsung s’est lancé juste avant le début de cette crise.

Surtout, la marque doit toujours faire face à ses problèmes avec les autorités américaines qui l’empêchent d’accéder aux services de Google.

Dans ce contexte, difficile de savoir à combien d’exemplaires la firme pourra vendre ses appareils dans le monde, en dehors de la Chine où elle continue de dominer le marché.

Les derniers articles