PC Intel Core ou GPU Intel Arc : pourquoi certains jeux vidéo pourraient avoir des problèmes

Mais il existe heureusement une solution !

 

Intel ne s'embarrasse plus avec la prise en charge native de DirectX 9. Pour ses nouvelles cartes graphiques, le géant californien mise désormais exclusivement sur une simple émulation de l'ancien API de Microsoft.

Intel Arc limited GPU carte graphique
Plus de DX9 avec les GPUs Arc, mais une émulation potentiellement salvatrice pour nos vieux jeux // Source : Intel

Certains jeux de votre bibliothèque, en particulier les titres anciens, pourraient très moyennement apprécier le passage aux nouveaux GPUs Arc d’Intel, ou à la 12e génération de processeurs Intel Core. La firme a en effet précisé dans une note publiée il y a quelques jours que ses cartes graphiques ne supportent plus nativement l’API DirectX 9.

DirectX 9 est une API lancée par Microsoft, il y a une vingtaine d’années pour Windows XP, mais toujours utilisée par de nombreux titres populaires… comme Team Fortress 2 ou Counter Strike:GO.

À la place, les nouvelles solutions graphiques d’Intel préfèrent se concentrer sur les APIs récentes comme DX12 ou Vulkan, mais proposent malgré tout un système d’émulation automatique pour permettre une prise en charge des titres plus anciens, basés sur DX9. En l’occurrence, Intel s’appuie sur D3D9On12. Développée par Microsoft, elle aussi,, cette interface permet d’émuler DX9 vers DX12.

Une émulation d’API pour vos vieux jeux

D’après Microsoft, D3D9On12 est aussi efficace qu’un support DX9 natif, mais cette conversion d’API pourrait néanmoins comporter son lot de bugs, note TechPowerUp. Par ailleurs Intel compte sur Microsoft et sur les développeurs pour se charger du support des jeux et logiciels avec cette gestion déportée de DX9. De son côté, Intel s’en lave les mains.

« Le GPU intégré des processeurs Intel de 12e génération et les GPUs dédiés Intel Arc ne prennent plus en charge D3D9 en mode natif. Les applications et les jeux basés sur DirectX 9 peuvent encore fonctionner grâce à l’interface D3D9On12 de Microsoft », explique ainsi Intel.

« Étant donné que DirectX est la propriété de Microsoft, et qu’il est géré par ce dernier, le dépannage des problèmes liés aux applications et aux jeux DX9 nécessite de communiquer avec le service d’assistance de Microsoft afin que les correctifs appropriés soient inclus dans la prochaine mise à jour du système d’exploitation et des API DirectX », poursuit la firme. Le message est donc clair : si vous rencontrez des difficultés avec l’émulation de DX9, vous vous débrouillerez avec Microsoft.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles