LG dévoile ses téléviseurs 8K de 2020, compatibles HomeKit et AirPlay 2

Quand Apple se tape l'incruste chez LG

 

CES oblige, LG dévoile une partie de sa gamme de téléviseurs 8K pour 2020. Cette dernière dénombre huit nouveaux modèles allant de 65 à 86 pouces et supportant de concert les technologies HomeKit et AirPlay 2 d'Apple.

La chose n’est pas tout à fait une nouveauté, mais elle tend à se faire plus courante depuis l’arrivée, au printemps dernier, de premiers téléviseurs compatibles avec certaines technologies d’Apple autrefois jalousement gardées. Dans cet élan, LG annonce en amont du CES 2020 une partie de sa nouvelle gamme de téléviseurs 8K, compatibles HomeKit (récemment ouvert à l’open source) et AirPlay 2. En pratique, cette gamme 8K se scindera en deux moitiés : les téléviseurs OLED LG Signature de 77 et 88 pouces d’une part ; et les téléviseurs LG Nanocell d’autre part, censés être un peu moins dispendieux et déclinés en 65 et 75 pouces.

Des téléviseurs « Real 8K »

Dans son communiqué d’annonce pré-CES, le géant coréen est fier de préciser que ses nouveaux téléviseurs dépassent le standard officiel 8K Ultra HD énoncé par la Consumer Technology Association (organisme américain de normalisation et syndicat organisateur du CES). Désignés par l’appellation « Real 8K » chez LG, ces nouveaux produits sont capables de diffuser du contenu en définition 8K native, note MacRumors.

Outre leurs dalles OLED ou Nanocell (LED), les téléviseurs haut de gamme de LG, cuvée 2020, s’arment des technologies HomeKit et AirPlay 2 d’Apple. Elles permettront en clair de diffuser du contenu depuis d’autres appareils compatibles AirPlay 2 (comme les iPad et iPhone dotés au minimum d’iOS 11.4 ou encore les Macs sous macOS Catalina, entre autres), mais aussi de commander ces téléviseurs par le biais de Siri. Grâce à leur compatibilité HomeKit, les nouveaux téléviseurs 8K de LG apparaîtront enfin directement dans l’application « Maison » d’iOS et macOS.

La gamme 8K de LG pour 2020, qui sera présenté plus en détail dans les halls du CES à compter du 7 janvier prochain, profite également de nouveaux processeurs conçus pour mettre l’IA et le deep learning en avant. LG explique par exemple que ces nouvelles puces permettent d’optimiser l’image et la qualité sonore de ses téléviseurs. Ces derniers devraient ainsi être en mesure d’identifier certains éléments à l’écran, comme du texte ou des visages, et d’en améliorer le rendu et la clarté de manière dynamique.

Les derniers articles

  • Test du Samsung Galaxy A51 : il plaît sans forcer

    Samsung

    Test du Samsung Galaxy A51 : il plaît sans forcer

    25 janvier 202025/01/2020 • 14:00