Vous ne comprenez rien au Métavers ? Facebook va ouvrir des boutiques pour vous expliquer

Meta rien compris !

 

Le métavers aurait besoin de quelques explications. C'est pourquoi Méta envisagerait d'ouvrir des stores physiques pour présenter ses casques de VR et ses lunettes d'AR.

Vous ne comprenez rien au Métavers ? Facebook va ouvrir des boutiques pour vous expliquer

Et si le métavers de Facebook, que vous n’appréciez guère, n’était pas si virtuel que ça ? Alors que Sony vient d’annoncer l’arrivée d’une boutique officielle PlayStation en France, d’après un article du très sérieux New York Times (NYT), Meta (aka Facebook) songerait à ouvrir des magasins pour promouvoir son métavers et vendre des produits qui lui sont associés.

On pense bien sûr au casque de VR haut de gamme développé par Meta au nom énigmatique, Project Cambria, aux lunettes de réalités virtuelles réalisées avec Ray-Ban qui ont été présentées récemment, ou encore aux Portal Go (qui s’appelle désormais Meta Portal).

Pour ceux et celles qui n’ont pas suivi l’annonce de Facebook, rappelons que le métavers consiste en un ensemble d’expériences pas encore bien définies qui mêleraient réalité virtuelle et réalité augmentée.

Un métavers qui ne va pas de soi

Selon des documents internes à l’entreprise que le NYT a pu se procurer, le but serait même de l’ordre de la pédagogie ou de la persuasion de l’intérêt du métavers. Les magasins auraient pour objectif « d’introduire » des consommateurs aux appareils permettant de se connecter au métavers, comme des casques de réalité virtuelle ou des lunettes de réalité augmentée.

Un jeu de surf présenté lors de l’annonce de Meta.

Un jeu de surf présenté lors de l’annonce de Meta. // Source : Meta

Cette initiative tend à prouver deux choses : l’importance capitale que revêt désormais la VR et l’AR dans la stratégie de Meta. Les appareils qui sortiront dans les années à venir se devront d’incarner le mètre étalon du genre, au risque sinon de mettre en danger toute l’entreprise. Et on ne peut pas dire que c’était le cas de son Oculus Quest 2, même s’il s’agissait d’un très bon casque.

Deuxième aspect intéressant qu’on peut tirer de cette volonté d’ouvrir des magasins pour expliquer le métavers : s’il y a besoin de l’expliquer, c’est que même Meta sait que son concept ne va pas de soi.

Voyage voyage

On peut donc interpréter cela de deux manières diamétralement opposées. Soit Meta prouve par là que le métavers n’a pas d’avenir, puisque devoir expliquer l’utilité d’un produit avant de le vendre est une mauvaise stratégie, soit Meta a bien anticipé et possède un plan de bataille rigoureux pour installer son prochain produit dans les esprits, tout en cherchant à rassurer.

Les extraits de documents publiés par le NYT tendent à approuver cette deuxième interprétation. Meta aurait pour objectif de susciter des émotions comme « la curiosité, la proximité », ainsi que le sentiment d’être « bienvenu » tout en expérimentant les casques dans un « voyage sans jugement », selon les documents.

Un projet de longue date

Facebook réfléchirait à ce projet d’ouverture de magasin depuis près d’un an. Et son aboutissement ne serait pas encore certain, il s’agirait là d’une grande première pour l’entreprise de Mark Zuckerberg.

Plusieurs noms auraient été mis sur la table, comme Facebook Hub, Facebook Commons, Facebook Innovations, Facebook Reality Store et From Facebook. Mais celui qui aurait gagné la bataille aurait aussi été le plus logique : Facebook Store. Le document ne dit pas si l’entreprise, après son changement de nom, aurait opté pour Meta Store ou non.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles

  • Utilisez-vous un service de cloud gaming ?

    Cloud gaming

    Utilisez-vous un service de cloud gaming ?

    04 décembre 202104/12/2021 • 18:07