Quels sont les meilleurs casques VR (pour jouer à Flight Simulator 2020)

Dreams, are my reality

 

La VR continue son petit bonhomme de chemin, portée par des casques toujours plus avancés, mais aussi par des jeux phares comme Flight Simulator 2020. Nous avons choisi les meilleurs modèles pour s'envoyer en l'air.

Les meilleurs casques VR : le TOP 3

Le challenger
8 /10
HP Reverb G2
  • La qualité d'image
  • Le confort
  • Le très long câble
L’atout ultime de la réalité virtuelle
8 /10
Oculus Quest 2
  • Le tout-en-un sans fil
  • Le design et la puissance
  • La possibilité de le connecter à un PC
Valve Index : le casque Steam
Valve Index
  • Une excellente finition
  • Un affichage de qualité 144 Hz
  • Le FOV (surtout vertical)

VR signifie Virtual Reality, autrement dit réalité virtuelle en bon français. Grâce à cette technologie, nous pouvons vivre une expérience où notre vue comme notre position dans l’espace sont sollicitées. Le dispositif berne presque le cerveau et nous plonge dans un monde à part où il est possible d’expérimenter plein de choses en fonction du programme lancé. Différents modèles de casques VR existent, même si le principe reste le même : observer dans un écran à travers des lentilles. Selon le modèle, le calcul est réalisé soit par une machine dédiée à cette tâche, soit par l’engin que nous portons sur la tête.

Si le très bon Half-Life : Alyx n’a pas provoqué l’explosion de la VR attendue par certains, force est d’avouer que de gros progrès ont été effectués ces derniers temps. Principaux responsables : les casques autonomes comme l’Oculus Quest 2 qui facilitent grandement l’usage de la VR. Plus besoin d’un PC surpuissant ou de capteurs à disposer dans la pièce, tout est plug & play et la puissance des SoC mobiles rend de plus en plus de titres accessibles.

À noter que la mode des téléphones à insérer dans un casque semble avoir fait son temps. Samsung a ainsi abandonné le support de son Gear VR avec la sortie du Galaxy S20. Un choix toute somme logique tant les casques autonomes ont fait des progrès.

Décollage immédiat

Mais s’il y a bien un titre qui pourrait renforcer l’intérêt des joueurs sur le long terme, c’est le tout dernier Flight Simulator 2020 ! Le bébé des Bordelais d’Asobo supporte en effet depuis peu les casques de réalité virtuelle. Une mise à jour chaudement attendue tant les simulateurs de vols se prêtent à la VR.

Les développeurs on mit le paquet sur la compatibilité puisque les casques Windows Mixed Reality, Oculus et Steam VR sont supportés, soit la quasi-totalité des casques du marché. Tous les modèles présentés ici (à l’exception bien sûr du PS VR) fonctionneront donc sans le moindre bidouillage. Pour plus de détails techniques, direction la FAQ des développeurs (en anglais).

La check list avant de démarrer

À noter que si vous voulez jouer sur PC une machine musclée sera obligatoire. Pour les processeurs nous vous renvoyons vers notre guide dédié pour choisir la puce la plus adaptée. Du côté des cartes graphiques, la Nvidia GeForce RTX 3070 nous semble être le sweet spot pour profiter des titres les plus gourmands sans subir de ralentissements.

Petit tour d’horizon des meilleurs casques VR du marché.

Valve Index : le casque Steam

  • Une excellente finition
  • Un affichage de qualité 144 Hz
  • Le FOV (surtout vertical)
Disponible à 536 € sur Amazon Marketplace

Quoi de mieux pour jouer au nouveau jeu de Valve que le casque de VR de Valve ? Il s’appelle Valve Index, et fonctionnera bien évidemment avec Half-Life : Alyx. C’est aujourd’hui l’un des casques les plus haut de gamme du marché. Non seulement pour sa fiche technique basée sur deux écrans LCD 1440 x 1600 (par œil, ou 2880 x 1600 au total) dont le taux de rafraîchissement peut monter jusqu’à 144 Hz. Mais aussi par son confort.

Valve a beaucoup misé sur ce point, notamment en offrant une bonne amplitude au niveau de l’écart pupillaire, du diamètre crânien ou encore du dégagement oculaire. Les lentilles sont également travaillées finement pour offrir une meilleure qualité d’image. L’index est livré avec ses manettes — parfaitement exploitées par le jeu de Valve — et ses capteurs de position. Bien évidemment, tout cela se paye le prix fort puisque le kit complet est proposé à 1079 euros. Il comprend le casque, deux contrôleurs, les deux capteurs de position ET Half-Life : Alyx.

Rappelons que vous pouvez également acheter le casque seul et les manettes, sans les capteurs si vous possédez déjà ceux de chez HTC livré avec les Vive. Rappelons que les deux firmes travaillent ensemble sur la VR.

Pourquoi choisir le Valve Index ?

  • C’est la solution la plus haut de gamme pour le moment
  • Par Valve, pour Valve
  • Un soin particulier apporté sur le confort

Le Valve Index est disponible sur steam à 1079 pour le kit complet.

Retrouvez le valve Index sur Steam

L’atout ultime de la réalité virtuelle

  • Le tout-en-un sans fil
  • Le design et la puissance
  • La possibilité de le connecter à un PC
Disponible à 349 € sur Amazon

Avec le Quest premier du nom, Oculus avait proposé un excellent compromis : un casque à la fois capable de fonctionner de manière autonome, mais pouvant aussi être branché à un PC pour les jeux plus gourmands. Il peut aussi détecter vos mouvements sans capteurs supplémentaires dans un espace de 5 x 5m.

Si son design ne change quasiment pas, ce Quest 2 perd 80 g et gagne ainsi nettement en confort. On vous recommande d’ailleurs chaudement d’investir dans le serre-tête « Elite Strap » si vous souhaitez le porter plusieurs heures d’affilée.

Si le léger gain de résolution est toujours appréciable, c’est l’utilisation d’une dalle LCD à la place de l’OLED qui fait gagner en qualité d’image. On perd en effet en contraste, mais les sous pixels sont plus nombreux. En prime le taux de rafraîchissement monte à 90 Hz, ce qui limite d’autant la nausée.

Sous le capot on apprécie aussi le passage d’un Snapdragon 835 à un Snapdragon XR2 (une version VR, du Snapdragon 865). Tous les jeux gagnent en niveau de détails, ce qui, couplé à la résolution supérieure, offre une nette amélioration graphique. Le nombre d’images par seconde est aussi nettement plus stable, oubliés les séquences diapo dans certains titres gourmands. En revanche, l’autonomie ne bouge pas, il faudra compter 2 à 3 heures sur une charge. Les manettes en revanche sont bien plus endurantes, passant de 10 à 30 heures sur une pile AA.

Mais le gros point fort du Quest 2 est sa capacité à fonctionner avec un PC. Pour activer ce mode, il faudra commencer par investir dans un câble USB-C d’au moins 3 mètres. Aller au-delà de cette distance demandera un câble avec convertisseurs optiques actifs, nettement plus chers, Oculus en propose un de 5 m pour 89 €. Une fois cet obstacle contourné on est en présence d’un très bon casque, rivalisant sans soucis avec le Rift S du même constructeur.

Au final, Oculus propose ici le meilleur des deux mondes, ajoutez à cela un prix en forte baisse et vous tenez le meilleur rapport qualité/prix du marché.

Pourquoi recommande-t-on l’Oculus Quest ?

  • Un casque autonome…
  • Qui fonctionne avec un PC
  • Les deux manettes sont fournies

Le challenger

  • La qualité d'image
  • Le confort
  • Le très long câble
Disponible à 719 € sur Amazon

Lancés il y a quelques années, les casques Windows Mixed Reality n’ont jamais vraiment décollé, même à la petite échelle que représente le marché de la VR. Ce Reverb G2 de HP est pourtant une option haut de gamme tout à fait intéressante.

Le câble est assez long//Source : Frandroid

Le câble est assez long//Source : Frandroid

Le plus gros point fort de ce casque est probablement son grand confort d’utilisation. Le poids est très bien réparti et les mousses épaisses se laissent oublier. Dommage toutefois que l’on se prenne parfois dans les très longs câbles (six mètres tout de même).

Là où le Reverbe G2 brille vraiment c’est sur la qualité de son affichage, il ne propose pas la plus haute résolution ou taux de rafraichissement, mais le rendu est tout simplement excellent. Cela se remarque tout particulièrement dans Flight Simulator, ou les instruments sont parfaitement lisibles.

Reste un défaut majeur : le manque de contenus qui se fait d’autant plus sentir que la compatibilité annoncée avec Steam VR est loin d’être parfaite. On se retrouve donc cantonné un univers Windows Mixed Reality limité.

Si vous souhaitez surtout jouer à Flight Simulator toutefois on trouve difficilement mieux. Pour plus de détails direction notre test complet.

HTC Vive Cosmos : l’option moins chère

S’il n’est pas exactement le successeur du HTC Vive premier du nom, le Vive Cosmos est bien celui qui le remplace. Dernière création de la firme — il a été lancé en octobre 2019 — c’est désormais le casque VR (qui se connecte à un PC) d’entrée de gamme chez HTC puisque le Vive canonique n’est plus officiellement commercialisé. Il se distingue des autres propositions sur un point très important : il n’a pas besoin de capteurs supplémentaires pour se positionner dans l’espace.

C’est donc une solution bien plus directe pour s’amuser en réalité virtuelle : on le branche à son PC, on prend les manettes (livrées avec le casque) et voilà. C’est aujourd’hui la solution au meilleur rapport qualité/prix/contraintes d’usage pour Half Life : Alyx selon nous. Ses deux écrans disposent chacune d’une définition de 1440 x 1700 et avec un rafraîchissement de 90 Hz.

Pourquoi choisir le HTC Vive Cosmos ?

  • Facile d’installation et d’utilisation
  • Un bon rapport qualité / praticité / prix
  • livré avec ses manettes

Le HTC Vive Cosmos, livré avec deux manettes, est disponible à 799 euros chez Boulanger.

Vive Elite Cosmos : pour monter en gamme

Ce Vive Cosmos a été récemment décliné dans des versions « Elite » et « Play ». Si la dernière, moins onéreuse, n’est pas encore commercialisée, la première l’est à 999 euros. Le Cosmos Elite est livré avec deux modules à placer dans la pièce, les mêmes qu’avec le Vive premier du nom, deux manettes Vive et enfin une façade de casque avec des détecteurs lasers pour améliorer encore le tracking. Pour le reste, le hardware est identique au Cosmos classique.

Notez que s’il est bien officiellement commercialisé, sa disponibilité effective est mise à mal par les événements liés au coronavirus. Il risque donc d’être délicat de mettre la main sur un exemplaire rapidement. Mieux vaudra alors se rabattre sur le Cosmos classique si vous êtes pressé.

HTC Vive Pro : l’alternative de luxe

Dévoilé lors du CES 2018, le HTC Vive Pro prend la suite du Vive avec son lot d’améliorations. Pour commencer, la définition passe à du 1400 x 1660 pixels pour chaque œil, soit du 2880 x 1660 pour les deux toujours avec un taux de rafraîchissement de 90 Hz et un champ de vision à 110°. Il a subi également un petit relooking et il intègre désormais des écouteurs Hi-res.

Pourquoi opter pour le HTC Vive Pro ?

  • Pour les oreillettes qu’il intègre
  • Pour l’amélioration de l’affichage
  • Pour son confort amélioré

Comptez environ 650 euros pour le casque seul, mais il faudra ajouter les accessoires pour profiter pleinement de l’objet et des jeux les plus avancés. Cela fera sensiblement monter la facture. Le « Full Kit » est alors disponible à 1199 euros. Sachez qu’il n’est désormais plus officiellement commercialisé par HTC, il s’agit donc désormais des fins de stocks.

Sony PlayStation VR

Côté consoles, difficile de se perdre : il n’y a que le PS VR sur PlayStation 4. Un boîtier externe vient assurer certaines fonctions pour soulager la console et la PlayStation Camera, élément obligatoire, est évidemment fournie avec. L’appareil de Sony est moins cher, mais aussi moins performant. Néanmoins, cela permet aux joueurs qui n’ont pas un PC équipé du dernier cri de se lancer dans la VR à moindre coût, surtout que la bibliothèque de jeux est désormais très exhaustive.

Pour les heureux possesseurs d’une PS5, le casque et les jeux sont toujours compatibles ! Il vous faudra toutefois demander gratuitement un adaptateur à Sony pour pouvoir brancher la caméra. Attention tout de même : si le support des anciens accessoires est garanti, le japonais ne semble pas continuer sur la voie de la VR pour sa nouvelle console.

Concernant ses caractéristiques, il propose une définition de 1920 x 1080 pixels (soit 960 x 1080 pour chaque œil) et un taux de rafraîchissement de 90 Hz (120 Hz en mode cinéma). Le champ de vision ne change pas, il reste dans les 100°.

N’hésitez pas à vous pencher sur notre test pour plus de détails.

Pourquoi recommandons-nous le PS VR ?

  • Pour son prix abordable
  • Pour sa simplicité d’utilisation
  • Pour le confort qu’il propose
  • Pour sa bibliothèque de jeux

Le PlayStation VR, livré avec la caméra V2 et un jeu, est disponible à 299 euros sur Boulanger.

La carte graphique, élément essentiel de tout ordinateur, doit être choisie avec soin en fonction des usages qui seront faits de votre machine. Nous vous proposons donc un guide d’achat complet pour vous y retrouver…
Lire la suite

Les derniers articles