Quel casque VR choisir pour Half-Life : Alyx en 2020 ?

Dreams, are my reality

 

Avec l'arrivée d'Half-Life : Alyx, La VR connaît un regain d'intérêt. Voici un dossier sur les différents modèles présents sur le marché afin de trouver votre bonheur pour le jeu de valve (mais pas que).

 

VR signifie Virtual Reality, autrement dit réalité virtuelle en bon français. Grâce à cette technologie, nous pouvons vivre une expérience où notre vue comme notre position dans l’espace sont sollicitées. Le dispositif berne presque le cerveau et nous plonge dans un monde à part où il est possible d’expérimenter plein de choses en fonction du programme lancé. Différents modèles de casques VR existent, même si le principe reste le même : observer dans un écran à travers des lentilles. Selon le modèle, le calcul est réalisé soit par une machine dédiée à cette tâche, soit par l’engin que nous portons sur la tête.

Nous avons mis à jour ce guide pour la sortie d’Half Life : Alyx, mais vous trouverez également d’autres références si vous souhaitez simplement vous mettre à la VR sans forcément penser à ce jeu.

Casques PC

Valve Index : le plus évident

Quoi de mieux pour jouer au nouveau jeu de Valve que le casque de VR de Valve. Il s’appelle Valve Index, et fonctionnera bien évidemment avec Half-Life : Alyx. C’est aujourd’hui l’un des casques les plus haut de gamme du marché. Non seulement pour sa fiche technique basée sur deux écrans LCD 1440 x 1600 (par œil, ou 2880 x 1600 au total) dont le taux de rafraîchissement peut monter jusqu’à 144 Hz. Mais aussi par son confort.

Valve a beaucoup misé sur ce point, notamment en offrant une bonne amplitude au niveau de l’écart pupillaire, du diamètre crânien ou encore du dégagement oculaire. Les lentilles sont également travaillées finement pour offrir une meilleure qualité d’image. L’index est livré avec ses manettes — parfaitement exploitées par le jeu de Valve — et ses capteurs de position. Bien évidemment, tout cela se paye le prix fort puisque le kit complet est proposé à 1079 euros. Il comprend le casque, deux contrôleurs, les deux capteurs de position ET Half-Life : Alyx.

Rappelons que vous pouvez également acheter le casque seul et les manettes, sans les capteurs si vous possédez déjà ceux de chez HTC livré avec les Vive. Rappelons que les deux firmes travaillent ensemble sur la VR.

Pourquoi choisir le Valve Index ?

  • C’est la solution la plus haut de gamme pour le moment
  • Par Valve, pour Valve
  • Un soin particulier apporté sur le confort

Le Valve Index est disponible sur steam à 1079 pour le kit complet.

Retrouvez le valve Index sur Steam

HTC Vive Cosmos : l’option moins chère

S’il n’est pas exactement le successeur du HTC Vive premier du nom, le Vive Cosmos est bien celui qui le remplace. Dernière création de la firme — il a été lancé en octobre 2019 — c’est désormais le casque VR (qui se connecte à un PC) d’entrée de gamme chez HTC puisque le Vive canonique n’est plus officiellement commercialisé. Il se distingue des autres propositions sur un point très important : il n’a pas besoin de capteurs supplémentaires pour se positionner dans l’espace.

C’est donc une solution bien plus directe pour s’amuser en réalité virtuelle : on le branche à son PC, on prend les manettes (livrées avec le casque) et voilà. C’est aujourd’hui la solution au meilleur rapport qualité/prix/contraintes d’usage pour Half Life : Alyx selon nous. Ses deux écrans disposent chacune d’une définition de 1440 x 1700 et avec un rafraîchissement de 90 Hz.

Pourquoi choisir le HTC Vive Cosmos ?

  • Facile d’installation et d’utilisation
  • Un bon rapport qualité / praticité / prix
  • livré avec ses manettes

Le HTC Vive Cosmos, livré avec deux manettes, est disponible à 799 euros chez Boulanger.

Oculus Quest : l’option la moins chère pour Half-Life Alyx

L’historique Oculus, propriété de Facebook, a lancé l’année dernière l’Oculus Quest. Il a été pensé comme un casque VR autonome et n’a donc pas besoin d’un ordinateur pour fonctionner… mais vous pourrez jouer à Half Life : Alyx par le biais de l’Oculus Link, un câble qui permettra de relier le casque à un PC. Ce câble « officiel » est théoriquement disponible, mais très difficile à trouver en ce moment. Il existe heureusement des alternatives.

Pour faire simple, il vous faut un bon câble USB, dont au moins une extrémité est en USB C pour se connecter au casque. Comme le VR demande beaucoup de bandes passantes, il faut un câble capable de supporter un débit de 5 Gb/s comme ce câble RAMPOW 3 mètres USB C vers USB A tressé. Si votre PC dispose lui aussi d’un connecteur USB C, vous pouvez opter pour ce câble USB C vers USB C. Notez que la longueur est importante, moins de 3 mètres et vous risque de ne pas avoir assez de liberté de mouvement pour bien profiter du jeu.

Avec ou sans câble, l’Oculus Quest est un chouette casque VR qui permettra quoi qu’il en soit de profiter de jeux très sympa en VR dont l’excellent Beat Saber. Il est proposé à 549 euros avec ses deux manettes et 128 Go de stockage. Pour en savoir plus, et notamment comment l’utiliser avec Half-Life : Alyx vous pouvez lire notre test complet de l’Oculus Quest.

Pourquoi recommande-t-on l’Oculus Quest ?

  • Un casque autonome…
  • Qui fonctionne avec un PC
  • Les deux manettes sont fournies

Vive Cosmos Elite : pour monter en gamme

Ce Vive Cosmos a été récemment décliné dans des versions « Elite » et « Play ». Si la dernière, moins onéreuse, n’est pas encore commercialisée, la première l’est à 999 euros. Le Cosmos Elite est livré avec deux modules à placer dans la pièce, les même qu’avec le Vive premier du nom, deux manettes Vive et enfin une façade de casque avec des détecteurs lasers pour améliorer encore le tracking. Pour le reste, le hardware est identique au Cosmos classique.

Notez que s’il est bien officiellement commercialisé, sa disponibilité effective est mise à mal par les événements liés au coronavirus. Il risque donc d’être délicat de mettre la main sur un exemplaire rapidement. C’est le cas par exemple à la Fnac, où il ne sera expédié qu’à partir du 27 mars (pour l’instant). Mieux vaudra alors se rabattre sur le Cosmos classique si vous êtes pressé.

HTC Vive Pro : l’alternative de luxe

Dévoilé lors du CES 2018, le HTC Vive Pro prend la suite du Vive avec son lot d’améliorations. Pour commencer, la définition passe à du 1400 x 1660 pixels pour chaque œil, soit du 2880 x 1660 pour les deux toujours avec un taux de rafraîchissement de 90 Hz et un champ de vision à 110°. Il a subi également un petit relooking et il intègre désormais des écouteurs Hi-res.

Pourquoi opter pour le HTC Vive Pro ?

  • Pour les oreillettes qu’il intègre
  • Pour l’amélioration de l’affichage
  • Pour son confort amélioré

Comptez environ 650 euros pour le casque seul, mais il faudra ajouter les accessoires pour profiter pleinement de l’objet et d’Half-Life Alyx. Cela fera sensiblement monter la facture. Le « Full Kit » est alors disponible à 1199 euros. Sachez qu’il désormais plus officiellement commercialisé par HTC, il s’afit donc désormais des fins de stocks.

Oculus Rift S : la VR pas (trop) chère

Après le Rift, Oculus propose désormais le Rift S. C’est la solution la moins couteuse qui permettra de profiter d’Half-Life Alyx puisqu’il est vendu 449 euros. Comme le Vive Cosmos il se repère dans l’espace sans avoir besoin de capteurs externes, ce qui facilite grandement l’installation et le rend bien bien plus pratique à utiliser chez soi.

Il intègre deux écrans affichant chacun du 1280 x 1440 dont le taux de rafraîchissement atteint 80 Hz et il est livré avec ses deux manettes Oculus Touch. Contrairement au Vive Cosmos, vous ne trouverez en revanche pas de casque audio audio intégré, il faut se contenter d’un maigre haut-parleur, mais vous pourrez y brancher votre propre casque via le connecteur jack 3,5 mm présent sur le casque.

Pourquoi recommande-t-on l’Oculus Rift S ?

  • Pas besoin de capteur externe
  • La solution la moins couteuse
  • Les deux manettes sont fournies

Lancé en mai 2019, le Rift S est disponible à 449 euros.

Voilà pour les casques compatibles avec Half-Life : Alyx, mais il existe d’autres propositions pour s’adonner aux joies de VR. Vous les trouverez dans la seconde partie de cet article.


Les casques autonomes

La dernière catégorie est encore en pleine expansion. Les casques autonomes sont des appareils tout-en-un qui permettent de s’affranchir d’un PC, d’une console ou d’un smartphone. Ils n’ont pas besoin d’être reliés à une machine pour fonctionner. Vous l’aurez compris, l’intérêt est de pouvoir enfiler un casque complet qui embarque tout le nécessaire pour profiter de la VR sans s’encombrer de câbles, caméras et toute autre armada.

Oculus Go : l’immersif

L’Oculus Go, est un casque autonome à mi-chemin entre l’Oculus Rift et le Samsung Gear VR. Il embarque un écran IPS LCD de 5,5 pouces avec une définition QHD, un taux de rafraîchissement de 72 Hz maximum et un champ de vision de 110°, un Snapdragon 821 couplé à 6 Go de mémoire vive, 32 ou 64 Go de stockage interne et une batterie de 2600 mAh.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre test.

Pourquoi recommande-t-on l’Oculus Go ?

  • Pour sa bonne conception
  • Pour l’expérience immersive qu’il propose
  • Pour la richesse de son catalogue d’applications et de jeux

Pour un peu plus de 200 euros, vous pouvez acheter l’Oculus Go sur fnac.com.

Où acheter le
Oculus Go au meilleur prix ?

Casques console

Sony PlayStation VR : le seul et l’unique

Côté consoles, difficile de se perdre : il n’y a que le PS VR sur PlayStation 4. Un boîtier externe vient assurer certaines fonctions pour soulager la console et la PlayStation Camera, élément obligatoire, est évidemment fournie avec. L’appareil de Sony est moins cher, mais aussi moins performant. Néanmoins, cela permet aux joueurs qui n’ont pas un PC équipé du dernier cri de se lancer dans la VR à moindre coût, surtout que la bibliothèque de jeux est désormais très exhaustive en 2019.

Concernant ses caractéristiques, il propose une définition de 1920 x 1080 pixels (soit 960 x 1080 pour chaque œil) et un taux de rafraîchissement de 90 Hz (120 Hz en mode cinéma). Le champ de vision ne change pas, il reste dans les 100°.

 

N’hésitez pas à vous pencher sur notre test pour plus de détails.

Pourquoi recommandons-nous le PS VR ?

  • Pour son prix abordable
  • Pour sa simplicité d’utilisation
  • Pour le confort qu’il propose
  • Pour sa bibliothèque de jeux très exhaustive

Le PlayStation VR, livré avec la caméra V2 et un jeu, est disponible à 299 euros sur Boulanger.

Casques nomades pour smartphones

Il existe également des systèmes plus légers et portatifs, qui ne demandent pas un équipement lourd. Ils sont à clapet et se servent du smartphone comme écran.

Samsung Gear VR : le contrôleur

Samsung s’est allié avec Oculus pour développer le Gear VR. Le casque est plutôt fonctionnel, avec des boutons dédiés et un pavé tactile sur le côté. Un contrôleur peut servir de télécommande ainsi que de manette de jeu. Le casque a un angle de vision de 101° et est compatible avec tous les smartphones haut de gamme de Samsung, c’est-à-dire les S (depuis le S6) et Note. Il faudra en revanche passer par un adaptateur pour les plus récents.

N’hésitez pas à lire notre test pour en savoir plus.

Pourquoi choisir le Samsung Gear VR ?

  • Pour l’ajout du contrôleur par rapport à l’ancienne version
  • Pour sa large compatibilité avec les smartphones Samsung
  • Pour son rapport qualité/prix

Le Samsung Gear VR est disponible à 29 euros sur Cdiscount.

Les derniers articles