Windows 11 : voici comment Microsoft va booster les performances des PC

 

Microsoft dévoile le moteur de Windows 11. Voici pourquoi le nouveau système devrait offrir de meilleures performances au quotidien.

Windows 11

Windows 11 // Source : Microsoft

On aurait tort de résumer Windows 11 à un simple changement esthétique. Le système va apporter de nombreuses nouveautés et surtout marquer un nouveau départ pour Microsoft. Sous le capot, la firme va aussi procéder à des modifications pour optimiser les performances. Dans une vidéo sur Microsoft Mechanics, la chaîne YouTube de la firme dédiée aux sujets les plus techniques, les équipes de la marque expliquent les modifications apportées à Windows 11 pendant 13 minutes.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Performances : priorité au premier plan

Premier chapitre des explications : l’amélioration des performances dans Windows 11 sur les applications. Pour cela, Microsoft a revu la façon dont le système donne la priorité en termes de ressource mémoire et processeur. L’idée est toujours de donner le plus de priorité aux applications qui sont au premier plan, en cours d’utilisation.

Windows 11 : voici comment Microsoft va booster les performances des PC

Ce nouveau système de priorité dans Windows 11 doit aussi permettre d’avoir de meilleures performances avec une tâche lourde en arrière-plan. Il s’applique en effet à l’interface de Windows 11 (le Shell) et à ses applications comme l’explorateur. Microsoft prend l’exemple d’une application qui occuperait l’essentiel de la charge processeur : Windows 11 devrait rester relativement fluide et ouvrir rapidement les nouvelles applications demandées par l’utilisateur, puisque ces dernières auront la priorité.

Microsoft promet que ces optimisations vont également permettre d’améliorer l’autonomie des PC sous Windows 11.

Sortir de veille plus efficacement

Un autre axe d’optimisation pour Microsoft est la sortie de veille de la machine. La firme explique que de nombreux utilisateurs choisissent désormais de mettre en veille leur PC plutôt que de l’éteindre, à l’image des smartphones ou tablettes.

Windows 11 : voici comment Microsoft va booster les performances des PC

Pour accélérer cette sortie de veille, Microsoft annonce que les machines vont plus vite réveiller certains composants devenus essentiels comme la puce Wi-Fi ou le stockage SSD, en plus de la RAM et du processeur qui étaient déjà actifs. Les équipes ont aussi retravaillé la gestion des processus pendant la veille pour améliorer les performances. D’après la firme, le retour de veille est ainsi « optimisé de 25 % » sur Windows 11. Cela permet aussi d’accélérer le fonctionnement de Windows Hello « jusqu’à 30 % plus rapide » pour ouvrir une session.

Les PC sous Windows 11 sortiront donc de veille plus rapidement et auront moins recours au mode hibernation (veille prolongée), à la place de la veille (état d’alimentation S3).

Windows prendra moins de place sur le stockage

La question de la place prise par Windows sur les espaces de stockage ne date pas d’hier. Au fil des versions, Microsoft essaie de dégraisser le mammouth pour que son système soit moins gourmand. Sur ce point, Microsoft annonce utiliser davantage la compression des données et avoir retiré neuf des applications fournies avec le système.

À la place, ces neuf applications présenteront de simple « squelette » d’application (un stub), vide de toute données. Au premier lancement de l’application, Windows ira télécharger et installer réellement l’application sur le disque. Cela signifie aussi que pour ces applications, une connexion à Internet sera obligatoire au premier lancement de l’application.

Windows Update : des mises à jour 40 % plus petites

Personne n’aime mettre à jour son PC, surtout avec Windows Update. Le système de mise à jour de Windows a la réputation de vous proposer de redémarrer votre PC aux pires moments. Depuis plusieurs années, Microsoft a fait beaucoup d’efforts pour proposer des options et améliorer la façon dont Windows Update gère les mises à jour.

Windows 11 : voici comment Microsoft va booster les performances des PC

Avec Windows 11, le système ne téléchargera désormais que les données utiles pour les MAJ. C’est un principe déjà appliqué dans les systèmes modernes comme iOS et Android : plutôt que de télécharger une mise à jour complète du système, l’OS fait la différence entre ce qui a été mis à jour et ce qui est déjà installé sur la machine. D’après Microsoft, ce procédé permet de réduire la taille des mises à jour jusqu’à 40 %.

Autrement dit, cela donne des mises à jour plus rapides à télécharger et à installer.

Un système plus performant et sécurisé ?

Évidemment il faudra attendre la version commerciale et « définitive » de Windows 11 pour juger de toutes ces promesses. Sur le papier, Windows 11 promet à la fois des changements esthétiques, de nouvelles fonctionnalités et une mise à niveau des performances du système. Ça promet du bon pour les premiers PC portables équipés de Windows 11 tout juste dévoilés.

Les derniers articles