Pour la première fois, les Xbox Series se vendent mieux que la PS5 en Europe et en Amérique du Nord

Stratégie payante

 

C'est un basculement qui pourrait être historique pour Microsoft. Pour la première fois, les nouvelles consoles du géant se sont mieux vendues que les PS5 en Europe et aux États-Unis. Il faut toutefois en tirer les bonnes observations.

De gauche à droite : Xbox Series S, Xbox Series X, PS5, PS4 Pro
De gauche à droite : Xbox Series S, Xbox Series X, PS5, PS4 Pro // Source : Frandroid / Arnaud GELINEAU

La nouvelle génération de console a marqué l’entrée du jeu vidéo dans un nouvel âge d’or. Un âge dans lequel il n’y a plus vraiment de perdants chez les fabricants : la Switch, la Xbox et la PlayStation ont toutes les trois une stratégie unique visant une audience différente. La compétition dans les ventes est donc bien plus rude qu’au lancement de la Wii U et de la Xbox One, où la PlayStation 4 dominait de la tête et des épaules le reste du marché.

Le meilleur exemple, c’est peut-être le bilan des ventes de ce mois de février. Pour la première fois, les Xbox Series S et Series X se sont mieux vendues que les PS5 de Sony en Amérique du Nord et surtout, en Europe. Le Vieux continent est un territoire historiquement acquis à Sony et la marque PlayStation. On ne le répète pas assez, mais l’on parle ici de la concurrence directe entre Sony et Microsoft sur les consoles de salon. Le véritable champion reste Nintendo avec la Switch, éternelle première des ventes sur la plupart des territoires.

La PS5 et la Xbox Series X toujours victime de la pénurie

Depuis le début de la génération, en novembre 2020, les ventes de PlayStation 5 et de Xbox Series X ne dépendent pas de la demande, toujours présente, mais de l’offre : la pénurie empêche les deux marques de vendre tout ce qu’elles voudraient bien pouvoir vendre. Résultat, les meilleures ventes de l’une ou l’autre des consoles ne sont pas le résultat d’un changement de popularité pour le grand public, mais plutôt de qui parviendra à faire assembler le plus grand nombre de consoles.

PS5 Playstation 5
La PlayStation 5 // Source : Frandroid / Arnaud GELINEAU

Le stock de consoles étant sous pression constante, les chiffres de ventes sont aussi le reflet des stratégies de distribution de chaque marque. Si Sony décide pendant un mois d’approvisionner davantage le Japon que les autres territoires, Microsoft pourra plus facilement le dépasser sur ces autres territoires.

Si l’on retrace l’historique des ventes des deux consoles, la PlayStation 5 se vend bien mieux que sa concurrente, mais il est difficile de tirer des conclusions en raison de l’approvisionnement limité.

Xbox Series S : la stratégie payante

Ce qui permet à Microsoft de dépasser son concurrent en Europe et en Amérique du Nord au mois de février, c’est la Xbox Series S. Contrairement à Sony, Microsoft a fait le choix de proposer deux consoles radicalement différentes. Si la Xbox Series X peut être comparée à la PlayStation 5, la Xbox Series S ne connait pas vraiment d’équivalent.

La petite console de Microsoft est bien plus simple à produire. Elle réutilise plusieurs éléments de la chaîne de production des Xbox One, et son APU central de nouvelle génération est moins performante et plus simple à faire produire que les puces des PS5 et Xbox Series X plus larges. Résultat, la Xbox Series S se trouve bien plus facilement en stock, et la demande semble grandir pour cette machine vendue à un prix attractif, 299 euros en Europe.

La firme de Redmond n’avait pas prévu une pénurie aussi violente pendant la conception de la Xbox Series S, mais le travail sur la console lui permet aujourd’hui de faire grandir son parc installé de nouvelle génération rapidement.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles