PS5, Xbox, Switch, GeForce et Radeon : le jeu vidéo est prêt pour un nouvel âge d’or

Tous les voyants sont au vert pour le moment

 

La Nintendo Switch est un carton, Sony a retrouvé la forme grâce à la PlayStation 4, Microsoft investit pleinement dans Xbox et le PC ne s'est jamais aussi bien porté. Si 2020 a été traversé par des événements négatifs, le jeu vidéo est apparu comme un phare rayonnant vers un avenir radieux.

Tous les écosystèmes sont au beau fixe

Tous les écosystèmes sont au beau fixe // Source : Microsoft

L’année 2020 n’est comme aucune autre année. Elle est rapidement devenue synonyme de mauvaises nouvelles, ou chaque actualité du type peut être accueillie cyniquement d’un « on est bien en 2020 ». Alors, pour changer un peu de ce ton général, j’avais envie d’écrire un article particulièrement positif. Il y a justement un secteur où l’année 2020 rentrera dans l’histoire, mais peut-être comme quelque chose d’incroyablement positif, ou peut-être comme le début d’un nouvel âge d’or. Ce secteur, c’est le jeu vidéo.

Cet article n’a pas pour objectif de dépeindre ce qui va ou ne va pas dans l’industrie du jeu vidéo, car évidemment tout n’est pas parfait, mais bien de démontrer pourquoi il n’y a jamais eu de meilleur moment pour être une joueuse ou un joueur.

Nintendo a trouvé son idéal avec la Switch

Commençons ce tour d’horizon par Nintendo qui a réussi à connaitre un succès ahurissant avec sa console hybride, la Nintendo Switch. Plutôt que de répartir ses forces entre une console de salon et une console portable, la firme a tout réuni en une seule machine, ce qui lui permet de concentrer tous ses efforts.

Déjà écoulée à 68,3 millions d’exemplaires depuis son lancement en 2017, la Nintendo Switch est en bonne voie pour devenir l’une des consoles les plus populaires de l’histoire. De quoi faire de Nintendo un acteur incontournable de l’industrie. La firme de Kyoto peut à loisir nous proposer le meilleur de chacune de ses licences cultes comme Zelda avec l’épisode Breath of the Wild, ou Super Smash Bros dans une édition « ultimate » qui porte de mieux en mieux son nom.

L’émission Animal Talking enregistrée depuis Animal Crossing New Horizons

L’émission Animal Talking enregistrée depuis Animal Crossing New Horizons // Source : capture d’écran, YouTube : Gary Whitta

Animal Crossing New Horizons (26 millions de jeux vendus en quelques mois) a su s’imposer comme un véritable phénomène de société et nombreux sont ceux à avoir pu laisser libre cours à leur imagination. On pense en particulier à l’émission Animal Talking, un talk-show animé depuis le jeu qui a vu défiler des invités prestigieux comme Elijah Wood, Gorillaz ou Selena Gomez.

La Nintendo Switch est aussi une console sur laquelle l’on adore redécouvrir des titres en mobilité, comme la compilation Super Mario 3D All Stars, des portages comme Ori And the Will of the Wisps et Divinity Original Sin 2, ou encore des jeux indépendants comme Hades, Spiritfarer et Hollow Knight. Nintendo a également montré que ses équipes avaient toujours de nouvelles idées pour nous faire jouer différemment avec Nintendo Labo ou plus récemment Mario Kart Live: Home Circuit.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Avec un tel poids sur le marché, on ne s’inquiète pas pour l’avenir de Nintendo et celui de la Switch, que la marque prépare déjà. Les rumeurs évoquent un modèle compatible 4K qui serait en préparation pour 2021, peut-être pour mieux faire face à l’arrivée des nouvelles consoles, ou à la popularisation des écrans 4K. On a aussi vu des éditeurs commencer à expérimenter des solutions de cloud gaming sur la Switch, avec la sortie de Control ou de Hitman 3. Là aussi, une belle perspective d’évolution pour la console hybride.

PlayStation : des expériences cinématographiques toujours plus immersives

Depuis le lancement de la PlayStation 4, Sony semble marcher sur l’eau et maitrise à la perfection sa stratégie. La firme a su proposer tout au long de la vie de sa console de belles expériences exclusives, s’associer avec des créateurs de grande renommée, et même se laisser tenter à défricher de nouveaux terrains avec le PlayStation VR. La dernière grande année de la PlayStation 4 est peut-être l’une de ses plus belles avec des titres comme The Last Of Us Part 2, Ghost of Tsushima ou la belle exclusivité temporaire sur Final Fantasy VII Remake. Elle illustre aussi comment Sony peut à la fois piocher dans son passé, proposer de belles suites, ou créer de nouveaux univers.

Cette capacité de production, Sony veut aujourd’hui la mettre à contribution pour lancer la PlayStation 5 avec le plus de forces possible. Le fabricant veut à la fois continuer de proposer ses grands jeux –on attend avec impatience God of War Ragnarok ou Horizon : Forbidden West dès l’année 2021– et miser sur du contenu de partenaires comme l’exclusivité temporaire de Final Fantasy XVI, ou l’intégration du personnage de Spider-Man dans le jeu Marvel’s Avengers uniquement sur PlayStation.

Spider-Man Miles Morales

Spider-Man Miles Morales // Source : Sony

Le meilleur résumé de l’expérience PlayStation se trouve peut-être dans ses exclusivités au lancement de la PS5 avec Spider-Man : Miles Morales, Sackboy: A Big Adventure et Demon’s Souls. On a là un titre avec une très grande portée populaire, avec le héros le plus connu de l’écurie Marvel, un titre plutôt pensé pour un public familial à découvrir en coop, et un dernier qui s’adresse aux plus passionnés.

On a vécu de grands moments de jeu vidéo sur PlayStation 4 et rien ne peut laisser croire que cela s’arrêtera sur PlayStation 5. Pour renforcer sa vision, Sony veut miser davantage sur l’immersion grâce à la manette DualSense ou au son 3D. Des technologies intéressantes et prometteuses, qui pourront d’ailleurs être réutilisées intelligemment sur un futur PlayStation VR 2.

Xbox a compris sa raison d’être

Si l’on met de côté la Wii U, Microsoft ressort perdante de sa génération Xbox One, surtout lors du lancement de la console. La firme a dû se livrer à un exercice d’introspection et se demander ce que signifiait la marque Xbox et pourquoi ils étaient présents dans l’industrie du jeu vidéo. C’est Phil Spencer, le patron de Xbox nommé à ce moment, qui a dessiné les contours d’une réponse dès l’E3 2015. Avance rapide jusqu’en 2020 et Microsoft a désormais une place unique et solide dans l’industrie du jeu vidéo, forgée autour de son Xbox Game Pass.

L’offre Xbox Game Pass sur console, PC et mobile

L’offre Xbox Game Pass sur console, PC et mobile // Source : Microsoft

Désormais, Xbox ne se limite plus à une simple console de jeu, mais devient un écosystème plus large, et plus accessible. On y accède par un PC sous Windows 10, un smartphone grâce au cloud gaming, ou une console Xbox et bientôt peut-être directement depuis un téléviseur ou son navigateur web. Avec cette nouvelle énergie et désormais une pleine volonté de tout Microsoft d’être présent en force dans l’industrie, la marque n’a pas hésité à investir et racheter des studios en masse pour se créer une force de production sans comparaison.

Le lancement des Xbox Series X et Series S porte tout le fruit du travail des équipes de Microsoft depuis plusieurs années. Les nouvelles consoles sont à la fois compactes, puissantes et silencieuses, avec une interface parfaitement fluide et un écosystème cohérent. On a une nouvelle manette à l’image du nouveau Xbox : universelle pour accompagner le joueur d’appareil en appareil. Microsoft n’a peut-être jamais autant publié de jeux qu’en 2020, avec des titres comme Tell Me Why, Wasteland 3 ou Flight Simulator. Et avec désormais 23 studios et plus d’une trentaine d’équipe de développement, on sait que l’on ne s’ennuiera pas sur Xbox.

Le PC est en pleine forme

Nvidia ne dort pas et AMD revient en force

Sur PC aussi, on assiste à un vrai changement de génération. Nvidia a lancé avec succès, un peu trop pour ses stocks, sa nouvelle génération de GeForce RTX 3000. De vrais monstres de puissances qui se paient le luxe d’être vendus moins cher que la génération précédente. La firme domine les performances depuis plusieurs générations de carte graphique et n’a pourtant jamais arrêté d’innover. Les exemples les plus récents et les plus bouleversants sont l’arrivée du ray tracing temps réel et sa technologie DLSS réellement révolutionnaire pour les jeux compatibles.

La Nvidia GeForce RTX 3080

La Nvidia GeForce RTX 3080 // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Après avoir repris des forces sur le marché des processeurs en dominant désormais ce que peut proposer Intel, AMD a aussi réussi à combler son retard du côté des cartes graphiques. L’arrivée de la RX 6800, que nous avons pu tester, et l’intégration des solutions AMD dans les consoles de jeux sont deux événements très encourageants pour l’avenir de la marque.

Les jeux japonais débarquent enfin

Il fut un temps où les jeux prévus sur consoles ne sortaient pas forcément sur PC. Depuis plusieurs générations, et en particulier depuis la PS3 et la Xbox 360, les jeux sont désormais bien plus souvent disponibles sur toutes les plateformes. L’exception venait encore des jeux développés au Japon, mais là aussi, on peut relever un progrès notable. La plus belle des preuves est peut-être le lancement de Persona 4 Golden sur Steam cette année, et, au-delà de ce titre, les éditeurs japonais semblent de plus en plus embrasser l’écosystème PC pour leurs jeux.

Même Sony a pris ce tournant stratégique et n’est désormais plus opposé à l’idée de sortir certains de ses jeux PlayStation, comme Horizon Zero Dawn, sur PC.

Une concurrence saine qui sert les joueuses et joueurs

Que ce soit entre AMD, Intel et Nvidia, ou entre Microsoft, Sony et Nintendo, tous les acteurs principaux de l’industrie du jeu vidéo semblent donc au plus fort de leurs formes. Tous armés d’une stratégie différente, mais pertinente, ils peuvent proposer le meilleur aux joueuses et aux joueurs.

C’est là une vraie chance pour tous les joueurs dans leur diversité. C’est cette concurrence qui pousse Sony à adopter le cross-play, permettant de jouer tous ensemble à travers différents écosystèmes aux jeux les plus populaires, qui incite Microsoft à créer des offres comme le Xbox Game Pass ou à rendre la next-gen plus accessible financièrement avec la Xbox Series S. C’est aussi cette concurrence qui permet à Epic d’offrir aux développeurs et éditeurs de meilleures conditions de publications sur son Epic Game Store que Valve sur Steam. Et Valve de mettre ainsi à jour son logiciel tout en recommençant à investir dans ses propres exclusivités comme Half-Life Alyx.

C’est aussi cette concurrence qui encourage Sony et Microsoft à créer des consoles particulièrement ambitieuses, comparables à des PC haut de gamme, rétrocompatibles avec l’ancienne génération, riches de nouvelles fonctions ou de services renforcés.

De nouveaux pays et de nouveaux créateurs internationaux

Si vous demandez à un joueur quels sont les plus gros éditeurs au monde, il vous répondra sans aucun doute Ubisoft, Square Enix, Electronic Arts, Sega, Capcom ou encore Activision-Blizzard pour n’en citer que quelques-uns. Une belle illustration de notre biais à ne regarder que ce qui se passe au Japon, en Europe ou en Amérique du Nord.

Ce serait oublier l’émergence de nouvelles forces qui devraient être de plus en plus visibles dans les années à venir. La Chine d’abord, dont le géant Tencent ne cesse d’investir dans le jeu vidéo. En quelques mois, l’Empire du Milieu s’est illustré par deux fois avec le lancement à succès de Genshin Impact, un jeu action-RPG ambitieux et gratuit, et Black Myth : Wukong, un nouveau jeu AAA en développement. Si le premier s’inspire clairement de productions connues comme The Legend of Zelda Breath of the Wild, le second devrait nous emmener dans un nouvel univers avec l’adaptation du roman chinois La Pérégrination vers l’Ouest.

L’Asie du Sud-est devrait aussi être l’un des prochains foyers forts de développement de jeu vidéo pour les années à venir. Sony a ainsi ouvert un nouveau studio en Malaisie et Ubisoft Singapour est aux manettes de son premier titre, Skull & Bones, après des années à assister les autres branches d’Ubisoft sur la production de la série Assassin’s Creed.

2020 : une année historique pour le jeu vidéo

Tout au long de l’année 2020, le monde a été durement frappé par une pandémie. Pendant que les salles de cinéma fermaient, les serveurs de jeux vidéo tournaient à plein régime. Pour tous les acteurs de l’industrie, c’est une année record en termes de revenus, et donc une année historique pour le jeu vidéo. Derrière ce point financier, c’est surtout la réalisation que le jeu vidéo a désormais été adopté comme un média à part entière par la société. Il est loin le temps des reportages à la télévision pour se demander si le jeu vidéo est dangereux.

400 000 personnes ont regardé Alexandria Ocasio-Cortez jouer à Among Us

400 000 personnes ont regardé Alexandria Ocasio-Cortez jouer à Among Us

Que ce soit à travers d’Animal Crossing, ou des jeux phénomènes Fall Guys et Among Us, le jeu vidéo a été le meilleur moyen de se retrouver socialement. C’était aussi le moyen idéal de s’aérer l’esprit au moment où il fallait absolument rester chez soi pour la sécurité de tous. Sans citer à nouveau l’émission Animal Talking, on peut mentionner le montage d’un PC de jeu par Henry Cavill depuis sa cuisine, les débuts de Brie Larson sur YouTube, ou encore le stream surprise de la député américaine Alexandria Ocasio-Cortez sur Twitch pour jouer à Among Us. Terminons par un dernier exemple, peut-être un peu plus éloigné du jeu vidéo et pourtant directement lié : le concert de Travis Scott dans Fortnite.

Il n’y a jamais eu de meilleur moment pour jouer aux jeux vidéo

L’année 2020 va s’achever dans quelques semaines, et dans le monde du jeu vidéo, cette année, qui restera gravée dans le marbre à plus d’un titre, va très probablement marquer aussi le début d’une nouvelle ère.

Pour la première fois depuis longtemps, les trois acteurs principaux des consoles de jeux vidéo sont bien armés pour proposer des expériences de jeu à la fois solides et différentes. Que l’on soit un joueur Nintendo, PlayStation, Xbox, PC ou un peu tout à la fois, on ne s’ennuiera pas dans les mois à venir. Les nouvelles consoles de jeu sont aussi là pour ouvrir de nouveaux horizons, qui nous amèneront vers des jeux toujours plus différents, grâce aux indépendants notamment, toujours plus réalistes, toujours plus immersifs, ou toujours plus fun.

Dans chaque domaine, chaque écosystème et pour chaque budget, il n’y a jamais eu de meilleur moment pour jouer aux jeux vidéo.

Les derniers articles