Après le zéro pointé décerné à ses deux prédécesseurs, iFixit accorde 5/10 de score de réparabilité au nouveau Surface Laptop présenté par Microsoft il y a trois semaines.

 

Dans la famille Microsoft, la gamme des Surface Laptop n’était pas vraiment connue pour être facile à démonter — et c’est vraiment le moins qu’on puisse dire. Les mains expertes d’iFixit avaient dû massacrer au couteau les versions 1 et 2 de l’ordinateur portable de Redmond, avant de leur décerner à chacun un score de réparabilité de 0 sur 10, et de terminer par le verdict harassé : « Le Surface Laptop n’est pas un laptop. C’est une monstruosité pleine de colle. »

Mais Panos Panay, le chef des Surface, a depuis promis qu’il allait faire mieux. La conférence Microsoft de début octobre a révélé le Surface Laptop 3 et assuré que le design de celui-ci serait pensé pour plus de réparabilité. Et en effet, iFixit s’est trouvé agréablement surpris« Cet appareil contient quelques traits de génie en matière de conception réparable », concèdent même les démonteurs, qui lui décernent une note de réparabilité honorable de 5/10.

« Un immense progrès par rapport à ses prédécesseurs »

Le capot de l’ordinateur se démonte simplement en retirant quatre vis Torx Plus. « La conception intelligente représente un immense progrès par rapport à ses prédécesseurs », note iFixit non sans ironie. Une fois cela fait, le SSD amovible est facile d’accès, même si Microsoft signale haut et fort qu’il ne doit être remplacé que par un professionnel qualifié sous peine de perdre la garantie.

Il reste relativement envisageable de remplacer soi-même une connectique, le clavier ou l’écran entier (qui ne peut malheureusement être changé que d’un bloc). Seule la batterie reste complètement collée au châssis. Mais pour iFixit, « les ingénieurs de Microsoft ont réussi à garder la ligne de l’ordinateur aussi fine et élancée qu’avant, au grand dam de tous ceux qui prétendent que les appareils réparables ne peuvent être minces et élégants ». C’est positif.

Prise en main du Microsoft Surface Laptop 3 : sur le bon chemin