Xbox Series S : la Lockhart ne devrait pas tirer les jeux vers le bas

 

La prochaine console à petit prix de Microsoft fait de plus en plus parler d'elle. Certains joueurs craignent un nivellement par le bas des jeux de nouvelle génération. Cela ne devrait pas être le cas.

La Xbox Series S aurait un design classique

La Xbox Series S aurait un design classique // Source : montage par Frandroid

Elle a beau ne pas encore avoir été officialisée par Microsoft, la Lockhart anime beaucoup de discussion. Cette console, aussi appelée Xbox Series S par la presse, devrait être une déclinaison bon marché de la Xbox Series X avec des caractéristiques techniques revues à la baisse. Trop selon certains joueurs qui craignent un nivellement vers le bas des jeux sur les prochaines consoles, à cause de Lockhart.

Une puissance graphique limitée et moins de RAM

Au centre des préoccupations se trouve la fiche technique de la Xbox « Lockhart ». Contrairement à la PlayStation 5 Digital Edition, qui se contente de faire l’impasse sur le lecteur Blu-Ray, la Xbox Lockhart devrait revoir à la baisse sa puissance comparée à ce que propose la Xbox Series X.

  Xbox Series S Xbox Series X
Processeur 8 cœurs AMD Zen 2 (3,8 GHz ou 3,6 GHz avec SMT) 8 cœurs AMD Zen 2 (3,8 GHz ou 3,6 GHz avec SMT)
Puce graphique AMD Navi RDNA 2 (20 CU, 4 TFlops FP32) AMD Navi RDNA 2 (52 CU à 1,825 GHz, 12 TFlops FP32)
Ray tracing Oui Oui
Variable Rate Shading Oui Oui
Mesh Shading Oui Oui
RAM disponible pour les développeurs 7,5 Go 13,5 Go
SSD Oui 1 To NVME (2,4 Go/s en lecture, ou 4,8 Go/s avec compression)
Lecteur Blu-ray Non Oui
Cible de rendu 3D Full HD 4K

Si la Lockhart devrait proposer le même niveau de technologie, avec le support du ray tracing notamment et un SSD, elle proposerait moins de RAM accessibles aux développeurs de jeux et une puce graphique dont la puissance serait limitée à 4 TFlops. Ces choix de la part de Microsoft s’expliquerait par un objectif de rendu en Full HD contre une définition 4K pour la PS5 ou la Xbox Series X. Autrement dit, la Xbox Lockhart a été conçue pour faire tourner les jeux next-gen, mais simplement en Full HD. Tout l’intérêt serait de pouvoir proposer une console à petit prix, de 300 à 350 euros selon les estimations.

Une console taillée pour le développement moderne

Aujourd’hui, même les jeux consoles sont conçus pour tourner sur une grande variété de matériel différent. L’époque des jeux entièrement développés pour tourner sur une seule machine est depuis longtemps révolue. Les jeux de Microsoft tournent aujourd’hui sur PC, Xbox One et Xbox One X. Les jeux de Sony tournent sur PS4 et PS4 Pro, mais peuvent aussi sortir sur PC (Death Stranding, Detroit Become Humand ou Horizon Zero Dawn). Enfin les jeux des éditeurs tiers sortent régulièrement sur Nintendo Switch en plus des autres machines, même quand ils sont gourmands, comme The Witcher 3 a pu le démontrer.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Dans une vidéo dédiée au sujet, le spécialiste des questions techniques NXGamer indique à ce titre « la conception moderne de jeux est pensée pour s’adapter à de multiple configuration de hardware ». D’après lui, la Xbox Lockhart devrait même être capable de faire tourner les jeux next gen à 60 images par seconde, voir peut-être à 120 images par seconde dans certains cas, grâce au fait qu’elle intègre le même processeur central et la même architecture globale que la Xbox Series X.

C’est d’ailleurs sur ces points que la Xbox Lockhart devrait proposer de bien meilleures performances que la Xbox One S ou la Xbox One X. Et c’est ce qui explique pourquoi la Xbox One X ne pourra pas faire tourner des jeux next gen, malgré une puissance graphique de 6 TFlops sur le papier. Cette dernière n’intègre pas de SSD, son processeur est beaucoup plus lent et son architecture graphique est datée.

Microsoft devrait présenter officiellement la Xbox Lockhart au mois d’aout. En attendant, la firme prépare une grande conférence pour le mois de juillet où elle présentera les jeux des Xbox Game Studio pour la nouvelle génération de consoles.

Les derniers articles