Moto 360 : une nouvelle version serait en approche, avec une puce Snapdragon Wear 4100

 

À l'occasion d'une présentation aux investisseurs, le constructeurs des montres Moto a dévoilé l'image d'une future montre connectée, avec l'indication « Snapdragon Wear 4100 ».

Moto 360 : une nouvelle version serait en approche, avec une puce Snapdragon Wear 4100

Dans le domaine des montres connectées, l’un des premiers acteurs à s’être lancé sur le marché n’est autre que Motorola, alors sous l’égide de Google. Le constructeur lançait en effet en 2014 sa Moto 360, la toute première montre connectée sous Wear OS — Android Wear à l’époque — dotée d’un écran rond.

Depuis, Motorola semble avoir délaissé ce secteur, malgré un second modèle lancé un an plus tard. Ni une ni deux, la marque Moto a été récupérée par l’entreprise canadienne eBuyNow qui lançait, il y a deux ans, une nouvelle version de la Moto 360. Tout récemment, on apprenait que le constructeur ne comptait pas s’arrêter là et qu’il prévoyait le lancement de trois montres connectées dans le courant de l’été : une Moto G, une Moto Watch et une Moto One.

Mais il semble que l’entreprise canadienne ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Une deuxième page de la présentation destinée initialement aux investisseurs permet en effet de découvrir les visuels de certaines montres prévues par eBuyNow. De quoi découvrir le dos d’une montre connectée qui n’a pas encore été présentée officiellement par le constructeur. Sur celle-ci — qui n’est pas citée dans le calendrier et serait donc une quatrième montre prévue pour 2021 — on peut découvrir quelques annotations.

Une montre aux caractéristiques haut de gamme

Ainsi, l’arrière de la montre permet de découvrir les mentions « ATM » et « GPS » qui semblent donner des indications quant à l’étanchéité et à la présence d’une puce GPS. Le dos permet également, par effet de transparence, de découvrir une bobine, ce qui suggère une compatibilité avec la charge sans fil. Surtout, c’est une mention à peine visible sur les rebords qui a marqué l’attention. On peut y déchiffrer « NFC » et « Snapdragon Wear 4100 ». Il s’agit du dernier processeur haut de gamme pour montres connectées de Qualcomm. Une puce qui équipe encore très peu de smartwatch — on la retrouve sur la TicWatch Pro 3 — mais qui offre davantage de puissance et d’autonomie que les précédents SoCs.

Notons également que la montre connectée de eBuyNow intègre, comme le modèle de 2019, deux boutons sur le côté droit.

Pour l’heure, on ignore encore quand eBuyNow compte présenter officiellement ce qui ressemble en tout point à un successeur pour la Moto 360 lancée il y a désormais deux ans.

Les derniers articles