Voici à quoi ressemble la « recharge » des voitures électriques en moins de 4 minutes

 

Nio vient d'inaugurer sa première station d'échange de batteries de 3ème génération, permettant de profiter d'une recharge encore plus rapide, en deux minutes et trente secondes. En parallèle, la firme chinoise donne de nouvelles informations sur sa borne ultra-rapide de 500 kW, qui va mettre un sacré coup à Tesla et la concurrence européenne.

Si jusqu’alors, l’autonomie était un aspect capital à prendre en compte lors de l’achat d’une voiture électrique, ce n’est aujourd’hui plus le cas. Car le réseau de bornes de recharge se développe de plus en plus, même en France, tandis que celles-ci deviennent toujours plus puissantes. Ainsi, il est désormais plus judicieux d’avoir une petite batterie, ce qui permet également de réduire le prix de la voiture et la consommation.

Une charge encore plus rapide

Nio l’a parfaitement compris et travaille depuis un petit bout de temps déjà au développement de ses stations d’échange de batteries. Celles-ci, que nous avons récemment pu tester prennent la forme d’un box dans lequel la voiture peut se garer de manière autonome. La batterie est retirée par un robot et remplacée par un pack chargé à 90 %, le tout en quelques minutes seulement.

Si l’entreprise chinoise, qui commercialise déjà certains modèles en Europe, a déjà dévoilé la 3ème génération de ses stations de battery swapping, celle-ci sont désormais quasiment opérationnelles. Comme l’annonce le site It Home, la première vient d’être installée dans la ville d’Haikou, en Chine, près de l’hôtel Shangri-La.

Cependant, elle ne sera vraiment en service qu’à partir du mois d’avril prochain. Visible sur la vidéo publiée par le constructeur sur Weibo, cette nouvelle station raccourcit le temps nécessaire au changement de batterie de 20 %, pour un temps de quatre minutes. Les informations ne sont toutefois pas claires sur cette partie, puisque certaines avancent que l’opération ne dure plus que deux minutes et demie, contre cinq pour la précédente version. Ce qui donnerait un temps raccourci de 50 %.

Mais ce n’est pas tout, car le nombre d’accumulateurs disponibles est aussi en hausse. Il passe en effet de 13 à 21, augmentant de 30 % le nombre de swaps possibles par jour, pour un total de 408. La puissance de charge des batteries est affichée à 62,5 kW, pour éviter de trop tirer sur le réseau électrique.

Une charge ultra-rapide

Désormais, les stations de 3ème génération sont aussi équipées d’un capteur LiDAR et de deux puces NVIDIA Orin X, qui permettent à la voiture de prendre place plus rapidement dans le box sans intervention du conducteur. Pour cela, les véhicules de la marque sont dotés d’un même capteur, ainsi que de quatre puces, pour une puissance totale qui atteint les 1 016 TOPS, contre 508 TOPS pour la précédente station.

Ces stations commencent à se développer sur le Vieux Continent et devraient être de plus en plus nombreuses, alors que Nio a reçu le soutien de l’Union européenne. De quoi faire frémir Tesla, d’autant plus que le constructeur donne également de nouvelles infos sur ses bornes ultra-rapides. Celles-ci affichent une puissance de 500 kW (660 ampère et 800 volts), contre seulement 250 kW pour les Superchargeurs.

Source : CnEVPost

Et ce n’est pas la V4 qui changera quoi que ce soit, celle-ci affichant une valeur inchangée. Les prises de Nio délivrent pas moins de 660 ampères et peuvent recharger une voiture électrique en seulement 12 minutes. L’ES7 peut par exemple retrouver 400 kilomètres CLTC d’autonomie, soit environ 340 kilomètres WLTP, en 20 minutes, avec la batterie de 100 kWh. Ces bornes sont dotées d’un câble développé en interne et refroidi par un liquide qui permet d’atteindre une aussi grande puissance tout en réduisant le poids.

Une technologie qui nous rappelle celle développée par la Nasa, permettant de charger une voiture électrique en seulement cinq minutes. Mais pour l’heure, aucun modèle n’est capable d’encaisser autant de puissance, pas même les Kia EV6 et autres Porsche Taycan pourtant dotées d’un système 800 volts. Il faudra sans doute attendre l’essor de la batterie Qilin CTP 3.0 de CATL, qui commence à être installée sur des voitures de série à l’image de la Zeekr 001 et Zeekr 009.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.

Les derniers articles