On a testé GeForce Now Ultimate : Nvidia prend 10 ans d’avance sur Xbox

Consoles • 2019

Nous avons pu essayer pendant plusieurs jours la nouvelle offre GeForce Now Ultimate de Nvidia propulsée par la GeForce RTX 4080. Des performances à couper le souffle et quelques défauts toujours présents.

Nvidia GeForce Now Ultimate cloud gaming
Où acheter La
Nvidia GeForce Now au meilleur prix ?
 

Avec la mort désormais actée de Google Stadia et l’absence d’Amazon Luna en Europe, Microsoft et Nvidia font désormais figure de grands rivaux dans le secteur du cloud gaming. Les deux offres ont cela d’intéressant d’être très différenciée. Microsoft mise sur un Netflix du jeu vidéo avec un large catalogue très simple d’accès sur de nombreux appareils, alors que GeForce Now mise plutôt sur la qualité technique et l’intégration de jeux que vous possédez déjà.

Au CES 2023, Nvidia a voulu donner un nouveau coup d’accélérateur à son service en dévoilant GeForce Now Ultimate. Cette formule remplace l’abonnement GeForce Now RTX 3080 et représente, de façon plus pérenne, le haut de gamme du cloud gaming chez Nvidia.

C’est quoi GeForce Now Ultimate ?

Avec ce nouveau forfait à 19,99 euros par mois (ou 99,99 euros pour 6 mois), Nvidia veut dorénavant proposer une plateforme basée sur la GeForce RTX 4080. On va exactement accéder à une machine équipée d’un processeur AMD Ryzen à 16 cœurs épaulé par 28 Go de RAM et tournant sous Windows 10.

Sur son site, Nvidia promet que cela permettra des sessions de 8 heures sur les serveurs les plus rapides avec une définition jusqu’à 4K et un taux de rafraichissement jusqu’à 120 images par seconde.

Les nouveautés

Au-delà de cette nouvelle puissance de calcul, Nvidia en profite pour intégrer quelques nouvelles fonctionnalités vraiment bienvenues.

On pense notamment au support des écrans ultra-large en 21:9 ou 21:10 avec une définition supportée jusqu’au 3840 x 1600 pixels à 120 Hz. Nvidia exploite ici à fond son architecture PC qui peut adapter les jeux à tout type d’écrans. Nvidia intègre aussi sa technologie Reflex pour réduire la latence.

Ça donne quoi ?

Nous avons pu tester l’offre Nvidia GeForce Ultimate en nous connectant aux serveurs de Francfort. Le déploiement des GeForce RTX 4080 sera progressif et la France ne devrait être concernée que dans quelques semaines, d’après Nvidia.

Comme au lancement de l’offre RTX 3080, l’expérience est tout simplement bluffante. Conformément à la puissance de la GeForce RTX 4080, on est en capacité de faire tourner tous les jeux disponibles avec les meilleurs réglages et une très grande fluidité.

Un jeu open world de dernière génération comme Watch Dogs Legion peut ainsi tourner à 69 images par seconde en moyenne en 3440 x 1440 pixels avec tous les réglages au maximum dont le ray tracing, et sans utilisation du DLSS.

« A Plague Tale Requiem » sur GeForce Now en 4K avec les réglages au maximum // Source : Frandroid

Si votre connexion internet vous le permet, le jeu tourne sans compression d’image visible et sans la moindre latence perceptible. On a l’impression de jouer à un jeu en local.

La magie du cloud gaming opère quand on se prend à faire tourner des jeux dernier cri sur des machines qui ne devraient pas se le permettre : un MacBook Air, une tablette ou encore le boitier Nvidia Shield. Notons d’ailleurs que le service de Nvidia dépasse technologiquement son boitier. Le port HDMI de la Nvidia Shield n’est pas capable de proposer de la 4K à 120 Hz.

Nous avons renouvelé l’expérience avec d’autres jeux comme Fortnite ou Cyberpunk 2077 et le même avis se reproduit : les paramètres graphiques sont au maximum et la latence imperceptible. Plutôt impressionnant puisque pour ce test, nous ne nous connectons pas aux serveurs français, mais aux serveurs de Francfort.

Reste parmi les défauts du service le fait qu’il propose encore un catalogue limité, mais qui grandit chaque semaine et compte de gros titres, avec plusieurs éditeurs absents comme Activision Blizzard. Dans ce catalogue, il sera nécessaire d’être propriétaires des jeux, l’abonnement ne couvre pas un catalogue tout inclus comme le Game Pass. Enfin, même si Nvidia a bien amélioré son système, nous avons encore rencontré des cas où le lancement d’un jeu était interrompu par le besoin de s’identifier à nouveau sur Steam.

Dix ans d’avance sur la concurrence

Un rapide calcul montre que cette offre prend tout simplement dix ans d’avance sur le Xbox Cloud Gaming de Microsoft. En effet, la firme de Redmond a fait le choix de baser son offre de cloud sur ses consoles Xbox. La dernière révision en date propose des jeux basés sur la Series X.

Lancée en 2020, la génération de la Xbox Series X devrait logiquement trouver sa succession aux environs de 2027, si Microsoft et Sony gardent leur rythme. Compte tenu de la puissance délivrée par la GeForce RTX 4080, on peut encore douter que l’éventuelle prochaine Xbox proposera quelque chose de comparable, pour une machine qui doit rester très accessible sur le plan tarifaire et compacte pour votre salon. Il faut en plus compter le temps que prendra Microsoft pour mettre à jour son offre de cloud gaming avec ces nouvelles machines.

Bref, sauf surprise ou changement de stratégie de la part de Microsoft, on n’est pas près de voir une offre Xbox Cloud Gaming capable de faire tourner des jeux dans les mêmes conditions que GeForce Now. Sur le plan technique, Nvidia était déjà inégalé. La firme prend désormais des générations d’avance. À se demander si l’éventuel prochain renouvellement vers une éventuelle GeForce RTX 5080 aurait un sens à l’avenir.