Dans une interview, Pete Lau a confirmé que le marché du smartphone d’entrée de gamme n’intéressait pas OnePlus.

À une époque pas si lointaine, OnePlus avait pour mission de proposer un smartphone par an, un seul. Se rapprochant un peu de la vision d’Apple, la marque souhaitait donner le meilleur possible à tous les utilisateurs. Quelle place reste-t-il dans cette philosophie pour des smartphones moins chers ?

Puis, OnePlus a cédé a la démultiplication des smartphones, d’abord en proposant deux téléphones par an en 2016 (le OnePlus 3 et le OnePlus 3T), puis quatre en 2019 (les OnePlus 7, 7 Pro, 7T  et 7T Pro). Il s’agit néanmoins de différentes déclinaisons de son modèle haut de gamme, avec plus ou moins d’options. Or, le marché est énorme et les utilisateurs ne souhaitant pas débourser 599 euros ou plus sont encore nombreux. Il devient donc difficile pour OnePlus dans ces conditions de continuer sa croissance insolente sans élargir son spectre d’utilisateurs potentiels.

OnePlus ne veut pas brader sa marque

Dans une interview, Pete Lau, CEO de OnePlus, a cependant précisé de façon catégorique qu’il ne compte pas lancer un smartphone à 1000 yuans (environ 130 euros) ou n’importe quel appareil d’entrée de gamme, juste pour gagner des parts de marché en Chine. Une technique que l’on peut voir très régulièrement de la part des constructeurs chinois, dont le catalogue est généralement très fourni dans cet ordre de prix.

Rappelons tout de même que OnePlus avait tenté en 2015 de lancer un smartphone de milieu de gamme avec le OnePlus X, un smartphone plus petit — et in extenso plus ergonomique –, mais aussi plus porté sur l’esthétisme.

Quels leviers de croissance ?

Si OnePlus veut continuer sa croissance, il faudra néanmoins trouver des solutions pour attirer plus de monde, non seulement en Chine — qui représente 30 % de ses ventes –, mais aussi à l’international, où la marque ne communique que très peu et doit donc briser le plafond de verre qui la réserve encore beaucoup à un public très « geek ».

Bon… La marque avait aussi dit qu’elle ne ferait un modèle « T » que lorsque c’est utile, un point que le OnePlus 7T Pro a du mal à faire valider.