OnePlus 9 et 9 Pro : la marque confirme brider les performances sur 300 applications

Objectif : préserver la batterie

 

OnePlus s'est fendu d'un communiqué officiel expliquant que la marque a bel et bien bridé les performances de ses OnePlus 9 et OnePlus 9 Pro sur 300 applications populaires sur Android. Pour ces services, le Snapdragon 888 des smartphones ne déploiera jamais sa pleine puissance afin, nous dit-on, de préserver la batterie.

Le OnePlus 9 aux côtés du OnePlus 9 Pro

Le OnePlus 9 aux côtés du OnePlus 9 Pro // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

OnePlus s’est vu obligé de rendre des comptes après les accusations. Autorisons-nous un petit rappel des faits. Un article d’AnandTech a démontré comment le OnePlus 9 Pro bridait volontairement son Snapdragon 888 sur un grand nombre d’applications Android populaires telles que Google Chrome, WhatsApp, TikTok ou même le Play Store. En effet, sur ces apps blacklistées, la puce dernier cri de Qualcomm ne déployait jamais son plein potentiel.

Ainsi, même sur des tâches où cela était nécessaire, les pics de puissance n’étaient jamais atteints. OnePlus a en effet intégré un mécanisme pour empêcher le Snapdragon 888 de faire appel à son cœur le plus puissant, le Cortex-X1, sur ces plateformes. Ainsi, le OnePlus 9 Pro ne tournait à fond que sur les jeux 3D et les benchmarks. Cette découverte a agacé Geekbench qui a dénoncé une « manipulation » des benchmarks et décidé de supprimer les OnePlus 9 et 9 Pro de sa base de données.

OnePlus explique vouloir optimiser l’autonomie

Nous avions contacté OnePlus afin d’en savoir plus et une porte-parole nous a communiqué les explications officielles de la marque.

Notre priorité absolue est de toujours offrir une excellente expérience utilisateur avec nos produits, basée en partie sur une grande réactivité aux retours importants des utilisateurs. Après le lancement des OnePlus 9 et 9 Pro en mars, des utilisateurs nous ont pointé du doigt certains domaines dans lesquels nous pourrions améliorer l’autonomie de la batterie et la gestion de la chauffe des appareils. Suite à ces commentaires, notre équipe de R&D a travaillé au cours des derniers mois pour optimiser les performances des appareils lors de l’utilisation de 300 des applications les plus populaires, dont Chrome, en faisant correspondre les exigences du processeur de l’application avec la puissance la plus appropriée.

Qu’on ne s’y trompe pas, le constructeur ne présente ici aucune excuse. Au contraire, il explique comment cette initiative a été bénéfique. « Cela a permis d’offrir une expérience fluide tout en réduisant la consommation d’énergie. Bien que cela puisse avoir un impact sur les performances des appareils dans certaines applications de benchmark, notre objectif est, comme toujours, de faire tout notre possible pour améliorer les performances de l’appareil pour nos utilisateurs », lit-on dans le mail que nous a envoyé OnePlus.

L’histoire n’est peut-être pas terminée

Reste à savoir si ces explications sauront convaincre les utilisateurs. D’aucuns préféreraient peut-être avoir le choix entre un mode autonomie et un mode performances plutôt que d’être forcé de se plier au bridage volontaire de leurs OnePlus 9 ou OnePlus 9 Pro.

En outre, la question de la transparence est toujours de mise : sur les benchmarks, les scores très élevés enregistrés par ces appareils ne retranscrivent pas fidèlement les performances que l’on peut en attendre sur 300 applications Android.

Plusieurs éléments découverts par AnandTech montrent que le OnePlus 9 Pro bride volontairement un grand nombre d’applications populaires, sans doute pour préserver la batterie. Toutefois, cette pratique manque de transparence et a été rapidement sanctionnée…
Lire la suite

Les derniers articles