Renault 5 E-Tech électrique : la version à 25 000 € a déjà un gros problème

 

Lors de la présentation de la Renault 5 E-Tech électrique, un petit détail nous avait échappé. La version la plus abordable, prévue pour coûter moins de 25 000 euros, fera l'impasse sur la recharge rapide. Le fiasco des Zoé et Mégane d'entrée de gamme va-t-il se renouveler ?

Renault 5 E-Tech Electric // Source : Renault

Renault a fait sensation au salon de Genève, en dévoilant sa nouvelle voiture électrique abordable, la Renault 5 E-Tech. Nous avons pu monter à bord et vous pouvez retrouver nos premières impressions dans notre article dédié.

La R5 électrique sera commercialisée dans les prochains mois, et la version la moins chère (qui arrivera début 2025) devrait coûter environ 25 000 euros. Certaines informations laissent même penser à un prix plancher sous les 25 000 euros. Mais, pour réussir à tenir ce pari, Renault a fait un choix particulièrement contraignant pour le conducteur.

Une recharge lente de série

Comme sur la Renault Zoé premier prix, ou l’ancienne Renault Mégane E-Tech d’entrée de gamme, la R5 électrique la moins chère fera l’impasse sur la recharge en courant continu (DC), aussi appelée recharge rapide.

Indicateur de recharge Renault 5 E-Tech

Pour rentrer dans le détail, la petite batterie de 40 kWh (avec 300 km d’autonomie WLTP) associée au moteur de 70 kW (95 ch) n’intègrera pas le chargeur rapide d’une puissance de 80 kW. À la place, il faudra se contenter de la recharge en courant alternatif (AC), d’une puissance de 11 kW. Dans la pratique, cela signifie que pour recharger la voiture de 10 à 80 %, il ne faudra pas compter 35 minutes comme sur les versions plus chères, mais environ 2h30.

Clairement, cette version ne se destinera pas du tout aux conducteurs qui désirent parcourir de longues distances, puisque la recharge est bien trop longue. Mais elle sera idéale pour les flottes d’entreprises ou de la fonction publique (mairies, écoles, etc.) qui parcourent de faibles distances au quotidien, et qui n’ont donc pas besoin d’une recharge rapide.

Des scandales médiatiques à venir

Mais, attention aux fiascos à venir. On imagine déjà les gros titres de certains médias généralistes, qui vont essayer la R5 électrique la moins chère pour traverser la France. Pour ensuite raconter le désastreux voyage qui aura duré plusieurs jours au lieu de quelques heures en voiture thermique. Ou quelques heures, également, avec la version dotée de la recharge rapide.

Renault 5 E-Tech

Cette situation a déjà été vécue sur France 2 avec une Renault Zoé, qui fait l’impasse sur le chargeur DC (courant continu) 50 kW sur certaines finitions, mais qui reste disponible en option à 1 000 euros. Idem pour la Renault Mégane E-Tech, qui n’intégrait pas un tel chargeur de série sur les versions les moins chères. Une situation corrigée depuis, puisque même la Mégane E-Tech EV40 à 34 000 euros propose désormais le chargeur DC 85 kW par défaut.

Une charge rapide en option ?

On ne sait pas encore si le chargeur DC sera proposé en option sur la R5 électrique la moins chère (comme le fait par exemple Dacia avec sa Spring), ou s’il faudra forcément opter pour une motorisation plus puissante. Rappelons en effet que le moteur de 90 kW (122 ch) associé à la batterie de 40 ou 52 kWh intègre la recharge rapide, tout comme le moteur de 110 kW (150 ch) qui est, quant à lui, associé à la batterie de 52 kWh uniquement.

Renault 5 E-Tech

Rappelons qu’une autonomie théorique de 400 km (comme celle proposée par la plus grande batterie) suffit amplement à traverser la France, de Paris à Marseille, comme nous l’avons déjà prouvé par le passé. À condition que la voiture intègre la recharge rapide. La R5 électrique avec sa batterie de 52 kWh sera donc tout à fait capable de réaliser de longs trajets sur autoroute.

Quoi qu’il en soit, on sent que Renault a dû faire de réels efforts techniques pour pouvoir proposer sa Renault 5 E-Tech électrique à partir de 25 000 euros. Mais il est clair que cette version servira davantage au marketing du constructeur français et que les clients achèteront en majorité des versions plus chères. Malheureusement, il faudra attendre le début de l’été avant de connaître la gamme tarifaire complète de la R5 électrique. La batterie de 40 kWh devrait être disponible à partir de mars 2025.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).