Renault 4L, R5 et Supercinq : un retour en force en électrique serait sérieusement envisagé

 

Renault envisagerait sérieusement de jouer la carte de la nostalgie en sortant trois véhicules électriques inspirés de modèles ayant fait les belles heures de la marque dans la seconde moitié du 20e siècle. La fameuse 4L en ferait partie.

La Renault 4L Plein Air électrique en guise d’image d’illustration

La Renault 4L Plein Air électrique en guise d’image d’illustration

Touchée de plein fouet par la crise sanitaire et économique du coronavirus (Covid-19), la filière automobile traverse une période délicate depuis maintenant presque un an. Les automobiles électriques, elles, parviennent cependant à tirer leur épingle du jeu dans une conjoncture pourtant très défavorable au secteur. Et Renault compte visiblement s’appuyer sur ce constat pour se relancer dans la course.

La carte de la nostalgie

Selon deux sources proches du dossier citées par l’Agence de presse Reuters, le constructeur français aurait l’intention de donner une seconde vie à certains modèles ayant fait les belles heures de la marque dans les années 60, 70 et 90. L’idée étant de puiser dans les racines de l’entreprise pour impulser une nouvelle dynamique et renforcer la gamme branchée aujourd’hui composée des Zoé, Twingo Electric et Twizy — bientôt de la Mégane eVision.

Logo Renault rétroéclairé sur la calandre

Logo Renault rétroéclairé sur la calandre

Le patron de Renault, en la personne de Luca de Meo, aurait donc jeté son dévolu sur la célèbre 4L, produite de 1961 à 1992 et vendue à plus de huit millions d’exemplaires. La marque au losange tirerait son inspiration de la « blue-jean de l’automobile » d’époque et pourrait aussi piocher quelques idées dans la 4L Plein Air électrique présentée lors du festival 4L en juillet 2019.

Trois modèles électriques Alpine au menu

Miser sur le vintage revisité à la sauce moderne est après tout une idée intéressante, en témoignent les bonnes critiques esthétiques récoltées par la Honda e. Toujours selon les sources de Reuters, la firme tricolore travaillerait aussi sur une Renault 5 électrique : la R5 et sa successeur Supercinq. Le fabricant pourrait enfin présenter trois autres modèles électriques Alpine, filiale sportive du groupe.

Luca de Meo exposera un nouveau plan stratégique le 14 janvier prochain. Les observateurs resteront donc logiquement attentifs aux annonces relatives à l’électrique.

Ce sont les deux stars des voitures 100 % électriques en France : la Renault Zoé, qui en est déjà à sa deuxième génération, et la Peugeot e-208, qui a débuté sa carrière sur les…
Lire la suite

Les derniers articles