La Renault Zoé abandonne la location de batterie : ce que ça change pour vous

 

Le constructeur Renault a retiré l’option « location de batterie » relative à sa Zoé électrique, qui est aujourd’hui uniquement disponible en achat intégral. Voici ce que ça change pour le consommateur.

Fabriquée depuis 2012 dans l’usine de Flins, la Renault Zoé électrique fait les belles heures de la marque au losange. Elle est même la voiture branchée la plus immatriculée de France en 2020, avec des ventes surpassant largement sa première concurrente, la Peugeot e-208. L’une des raisons de ce succès s’explique notamment par les types d’offres proposés aux clients : l’achat intégral depuis 2018, ou la fameuse location de la batterie.

Cette dernière a largement contribué au succès de la citadine. Mais mauvaise nouvelle : cette option a été retirée du configurateur Renault, comme le relaie le site spécialisé Automobile Magazine. Son principe était simple : le consommateur achète la voiture, mais loue la batterie mensuellement. Ne pas jeter son dévolu sur « l’achat intégral » permettait d’économiser 8100 euros, d’après un ancien communiqué de presse.

Location de la batterie : quels avantages ?

C’est l’une des principales raisons du succès de la Zoé : grâce à cette option « location de la batterie », un automobiliste pouvait acheter une voiture électrique à un prix abordable voguant autour des 25 000 euros. Autre avantage, son loyer mensuel était calculé sur son kilométrage annuel : 74 euros pour 7500 km, 84 euros 10 000 km, 94 euros pour 12 500 km, et jusqu’à 124 euros pour 20 000 km.

La Renault Zoé

La Renault Zoé // Source : Jean-Brice Lemal pour Renault France

Toujours selon la firme tricolore, la batterie bénéficiait d’une garantie à vie. Et en cas « de baisse significative de la capacité énergétique ou en cas de défaillance, Renault change ou répare la batterie gratuitement, et ce, pour toute la durée de vie du véhicule », assurait-on à l’époque. Pour Automobile Magazine, deux raisons principales expliquent ce revirement.

De un, Renault souhaite simplifier les contrats pour les clients, et non plus en constituer deux à chaque acte (sur la voiture et sur la batterie). De deux, les locations longue durée et les locations avec option d’achat sur trois ans sont aujourd’hui largement plébiscitées par les consommateurs. En clair, la manière de consommer évolue.

Renault Zoé : ses prix avec l’achat intégral

En abandonnant la location de la batterie sur sa Zoé électrique, Renault ne laisse donc plus le choix aux clients : ces derniers sont aujourd’hui obligés d’acheter entièrement la voiture, mais bénéficient tout de même d’un bonus écologique de 7000 euros jusqu’au 1er juillet 2021. La grille tarifaire de la Zoé s’articule donc de la manière suivante :

  • Renault Zoé R110 finition Life : 32 500 euros ;
  • Renault Zoé R110 finition Zen : 34 200 euros ;
  • Renault Zoé R135 finition Zen : 34 800 euros ;
  • Renault Zoé R110 finition Intens : 36 200 euros ;
  • Renault Zoé R135 finition Intens : 36 800 euros ;
  • Renault Zoé R135 finition Exception : 38 800 euros.

Avec son plan d’attaque baptisé Renaulution, le groupe Renault compte impulser une toute nouvelle dynamique articulée autour de ses quatre grandes marques : Renault, Alpine, Dacia et Mobilize. L’électrique y tient une place de choix.
Lire la suite

Les derniers articles