Prise en main du Samsung Galaxy Z Fold 3 : le Note killer ?

Voici nos premières impressions !

 

Introduction

Nous avons pu essayer le Samsung Galaxy Z Fold 3 tout fraîchement officialisé afin de vous faire part de nos premières impressions au travers de cette prise en main. A-t-il de quoi faire oublier la gamme des Note ?

Prise en main du Samsung Galaxy Z Fold 3

Le Samsung Galaxy Z Fold 3 et le stylet S Pen // Source : Frandroid

Le Galaxy Z Fold 3 a été officialisé et, sans surprise, Samsung l’a bourré de technologies afin d’en faire sa vitrine technologique. Cette gamme de smartphones pliants porte la vision de la marque sud-coréenne sur les prochaines années.

Toutefois, Samsung avait déjà bien peaufiné sa recette sur les smartphones pliants en 2020. Un an après, le Galaxy Z Fold 3 s’appuie donc sur un bon socle et peut un peu plus se concentrer sur d’autres améliorations.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Meilleure solidité, caméra cachée par l’écran, compatibilité S Pen… Nous avons pris en main le Samsung Galaxy Z Fold 3 afin de vous faire part de nos premières impressions.

Samsung Galaxy Z Fold 3Fiche technique

Modèle Samsung Galaxy Z Fold 3
Version de l'OS Android 11
Interface constructeur One UI
Définition 2208 x 1768 pixels
SoC Snapdragon 888
Puce Graphique (GPU) Adreno 660
Mémoire vive (RAM) 12 Go
Mémoire interne (flash) 256 Go, 512 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 12 Mpx
Capteur 2 : 12 Mpx
Capteur 3 : 12 Mpx
Appareil photo (frontal) Capteur 1 : 16 MPX
Capteur 2 : 4 MPX
Enregistrement vidéo 8K@30 fps
Wi-Fi Wi-Fi 6E
Bluetooth 5.2
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
5G Oui
NFC Oui
Capteur d'empreintes Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Batterie 4400 mAh
Dimensions 128,1 x 158,2 x 6,4 mm
Poids 271 grammes
Couleurs Noir, Argent, Vert
Indice de réparabilité ?
7,8/10
Prix 1 799 €
Fiche produit Voir le test

Samsung Galaxy Z Fold 3Design et ergonomie

Le Samsung Galaxy Z Fold 3 s’inscrit dans la continuité. Le format bien aiguisé du Galaxy Z Fold 2 est donc largement réutilisé et même si le nouveau modèle se veut un peu plus fin, c’est surtout au niveau du poids que l’on ressentira une différence.

Avec 271 grammes sur la balance, il s’allège de 11 grammes par rapport à la précédente génération. Cela ne suffit pas à faire oublier qu’il leste allègrement le creux de la main, mais c’est tout à fait appréciable et ça augure du bon pour les années à venir.

Prise en main du Samsung Galaxy Z Fold 3

Le Samsung Galaxy Z Fold 3 au format smartphone // Source : Frandroid

Or, voilà, esthétiquement, les différences se font rares — j’omets pour l’instant volontairement le fait que l’écran interne camoufle un capteur photo au lieu de composer avec un poinçon, nous y reviendrons plus tard. Je voudrais donc attirer votre attention sur les améliorations du Galaxy Z Fold 3 en matière de durabilité.

L’étanchéité apportée par la certification IPX8 et le verre Gorilla Glass Victus à l’avant et à l’arrière du téléphone sont de réels plus, mais j’ai surtout pu apprécier l’agréable impression de robustesse qui se dégageait de l’aluminium qui compose la charnière et le cadre du Galaxy Z Fold 3. Que ce soit le toucher soigné sous les doigts ou le clap vigoureux émis par le smartphone quand on le referme, ce produit a quelque chose de rassurant.

Prise en main du Samsung Galaxy Z Fold 3

De gauche à droite, les Samsung Galaxy Fold, Galaxy Z Fold 3 et Galaxy Z Fold 2 // Source : Frandroid

Au-delà de ça, Samsung affirme avoir renforcé la couche de plastique qui recouvre le grand écran intérieur — celui qui se plie — de 80 % par rapport à la génération d’avant. N’écoutant que mon courage et faisant fi des conséquences, j’ai planté fermement le court ongle de mon pouce dans la dalle pour voir si cela laissait un impact.

Que nenni ! L’expérience réitérée un peu plus tard avec la pointe du S Pen conçu à cet effet ne laissera pas non plus de dégâts. En d’autres termes, tout porte à croire que l’utilisateur fortuné d’un Galaxy Z Fold 3 ne frisera pas l’apoplexie à la moindre chute. La vitrine technologique devient de plus en plus un produit fini.

Samsung Galaxy Z Fold 3Écrans et caméra interne

Les caractéristiques intrinsèques des deux écrans AMOLED du Galaxy Z Fold 3 ne changent pas vraiment par rapport au modèle de l’an passé. La dalle externe préserve une diagonale de 6,2 pouces et une définition HD+. Si vous le trouviez trop étroit sur le Fold 2, ce sera très probablement le cas aussi sur son successeur, malgré un subtil changement de ratio (24,5:9 au lieu de 25:9). Même la bulle pour le capteur photo reste au même endroit, centré. On retiendra surtout le passage à un taux de rafraîchissement de 120 Hz adaptatif pour une meilleure fluidité.

Déplions le téléphone pour profiter de la dalle interne de 7,6 pouces : 2208 x 1768 pixels, mode 120 Hz adaptatif et ratio 22,5:18. Rien de nouveau à l’horizon, du moins pas sur ce pan technique. Laissons cependant le regard traîner sur la partie en haut à gauche de l’écran.

Prise en main du Samsung Galaxy Z Fold 3

La caméra cachée dans l’écran du Samsung Galaxy Z Fold 3 sait se faire oublier // Source : Frandroid

L’œil averti remarquera assez rapidement qu’un petit cercle de pixels dénote du reste de la zone d’affichage. C’est là que se cache la caméra interne qui souffle le chaud et le froid. Le capteur n’est jamais parfaitement camouflé, l’illusion n’est jamais parfaite et donc l’écran n’est jamais sans interruption comme le prétend Samsung.

Toutefois, si on n’essaie plus de pinailler et qu’on se laisse porter par la vidéo YouTube que l’on regarde, la série Netflix sous nos yeux ou les photos riches en couleurs que l’on fait défiler dans la galerie, cette petite zone dans l’écran sait se faire oublier.

Prise en main du Samsung Galaxy Z Fold 3

La caméra cachée dans l’écran interne du Galaxy Z Fold 3 se voit sur fond blanc // Source : Frandroid

J’insiste vraiment sur la taille réduite de la zone qui cache le capteur photo. Même quand on le voit vraiment bien — en affichant un fond blanc –, celui-ci reste plus discret qu’un poinçon et surtout qu’une encoche. Sur un smartphone pliant en 2021, c’est fort appréciable, mais Samsung a intérêt à améliorer progressivement cette intégration.

Celle-ci est d’ailleurs bien plus convaincante que sur le ZTE Axon 20 5G que nous avions essayé, mais pourrait souffrir de la comparaison avec la dernière technologie du même genre d’Oppo.

Prise en main du Samsung Galaxy Z Fold 3

Un selfie avec la caméra cachée dans l’écran du Galaxy Z Fold 3 // Source : Frandroid

Par ailleurs, Samsung a décidé d’insérer ici un capteur de 4 mégapixels. Une faible définition qui se ressent notamment dans la qualité des selfies, vite mise à mal pendant ma prise en main. Est-ce vraiment grave ? Non. Cette caméra laborieuse pour retranscrire comme il se doit les détails servira essentiellement à des visioconférences où vos interlocuteurs n’en auront sans doute que faire.

Pour les belles photos, vous pouvez vous tourner vers le capteur frontal externe et le triple module dorsal.

Samsung Galaxy Z Fold 3S Pen et productivité

La meilleure immersion fournie par l’écran interne est intéressante pour le divertissement, mais compte aussi servir la productivité des utilisateurs. Consulter des contenus et travailler sur une plus grande zone d’affichage représente évidemment un confort certain.

La productivité était pourtant l’argument maître de la gamme Note de Samsung. Une gamme qui n’a pas droit au moindre nouveau modèle en 2021 et qui voit son accessoire signature, le stylet S Pen, devenir compatible avec le Galaxy Z Fold 3.

Prise en main du Samsung Galaxy Z Fold 3

Le Samsung Galaxy Z Fold 3 fonctionne avec le S Pen // Source : Frandroid

Pendant ma prise en main, je n’ai pas pu découvrir le S Pen Pro. Ce dernier s’équipe d’un bouton qui permet de changer la mine avec une pointe spéciale pour le Galaxy Z Fold 3 et une autre pour les Galaxy Note, le Galaxy S21 Ultra et les Galaxy Tab compatibles. Il s’arme aussi des fonctions Bluetooth.

J’ai cependant pu m’amuser avec le S Pen Fold Edition qui fonctionne exclusivement avec le nouveau smartphone pliant — sa mine ne change pas et marche donc seulement sur la couche plastique du grand écran. On retrouve les mêmes sensations, le même confort d’écriture à la main avec une bonne réactivité au niveau de pression exercée. Cette version du stylet n’a pas les fonctions Bluetooth.

Prise en main du Samsung Galaxy Z Fold 3

La coque du Samsung Galaxy Z Fold 3 pour ranger le S Pen // Source : Frandroid

Sur la prise de notes et la retouche photo, le S Pen apporte une plus-value bienvenue grâce aux gestes précis qu’il permet. Bémol de taille : le Galaxy Z Fold n’abrite aucun tiroir pour ranger le stylet. Pour ce faire, il faut acheter une coque spéciale bien conçue, mais encombrante. Samsung peut encore se perfectionner sur ce point, surtout s’il compte bel et bien faire oublier la gamme Note.

Prise en main du Samsung Galaxy Z Fold 3

Le Samsung Galaxy Z Fold 3 fonctionne avec le S Pen Fold Edition et le S Pen Pro // Source : Frandroid

La marque sud-coréenne fait toutefois plaisir avec ses optimisations logicielles. La partition d’écran en trois applications simultanées est toujours aussi chouette, mais la petite option intéressante cette année est la barre de tâches latérales que l’on peut épingler pour passer facilement d’une app à l’autre.

En parlant des applications, les plateformes de Google, Microsoft ont adapté la manière d’afficher leurs contenus au grand écran du Galaxy Z Fold 3. Idem pour Instagram. Pour ce dernier, le fil de photos est en effet plus appréciable de cette manière, mais les stories en 16:9 ou 18;9 sont cropées malheureusement.

Prise en main du Samsung Galaxy Z Fold 3

Le dos du Samsung Galaxy Z Fold 3 // Source : Frandroid

Sur Netflix, si les bandes noires en haut et en bas vous agacent, vous pouvez faire en sorte que l’écran occupe toute la surface, mais vous ne profiterez pas du cadre choisi par le réalisateur de la série ou du film.

Le reste des caractéristiques

D’ailleurs, le Galaxy Z Fold 3 est un smartphone premium. Son Snapdragon 888 assure une grosse puissance, d’autant qu’il est couplé à 12 Go de RAM. La 5G est au rendez-vous tout comme les haut-parleurs stéréo.

Prise en main du Samsung Galaxy Z Fold 3

Le triple module photo du Samsung Galaxy Z Fold 3 // Source : Frandroid

Je n’ai évidemment pas encore pu tester la batterie de 4400 mAh, ni me faire une vraie idée sur les trois capteurs de 12 mégapixels au dos ou celui de 10 mégapixels en façade. On se retrouvera au test complet pour plus de retours sur ces sujets.

Samsung Galaxy Z Fold 3Premières impressions

La marge de progression entre la première et la deuxième génération de cette famille Fold était évidente. En revanche, l’évolution que représente le Galaxy Z Fold 3 est plus subtile, mais toujours alléchante.

L’appareil est enfin étanche et plus résistant aux affres de la vie, il pose les premiers jalons pour une bonne intégration de la caméra derrière l’écran et accueille le S Pen. Il endosse un double rôle ambitieux, étant à la fois un smartphone quelque peu futuriste et un produit répondant aux besoins pointus du public qu’il vise.

Prise en main du Samsung Galaxy Z Fold 3

Le Samsung Galaxy Z Fold 3 // Source : Frandroid

Le Galaxy Z Fold 3 doit cependant encore gagner en maturité pour vraiment faire oublier la gamme Note, notamment en trouvant une solution plus pratique pour ranger le stylet. Le chemin est encore long, mais Samsung avance vite. Le tout, en faisant baisser le prix de vente.

Samsung Galaxy Z Fold 3Prix et disponibilité

Le Samsung Galaxy Z Fold 3 est vendu à 1799 (256 Go) et 1899 euros. C’est encore très cher, mais la marque fait un effort notable par rapport aux plus de 2000 euros réclamés l’année dernière pour un Fold 2.

Pour aller plus loin, vous pouvez aussi lire notre prise en main du Galaxy Z Flip 3 ou découvrir les nouvelles montres Galaxy Watch 4 et Watch 4 Classic ainsi que les écouteurs Galaxy Buds 2.

Les derniers articles