Samsung ne lancerait pas sa puce maison avant encore un petit moment

 

Une nouvelle rumeur concernant les plans de Samsung pointerait vers une arrivée tardive de la nouvelle puce de la marque censée équipée les futurs smartphones Galaxy et remplacer les processeurs Exynos.

Samsung Exynos
Puce Samsung Exynos

Alors que Google compte bientôt lancer la deuxième génération de sa puce Tensor avec son Pixel 7 et qu’Apple en est déjà l’A15 Bionic, nous apprenions au début du mois d’avril par l’intermédiaire du président de la division mobile de Samsung que la marque comptait à terme lancer sa propre puce dédiée uniquement aux smartphones Galaxy, mais cela devrait apparemment prendre encore un peu de temps.

Samsung plans a processor dedicated to Galaxy phones to be used in the Galaxy S25 series in 2025.

— Ice universe (@UniverseIce) May 16, 2022

Un lancement pas avant 2025

C’est une rumeur provenant du site coréen Inews24 et du leaker Ice Universe qui suggère que Samsung prévoirait le lancement de son processeur maison… seulement à partir de la série Galaxy S25 prévue pour 2025, soit pas avant encore 3 ans. On comprend donc mieux le manque relatif de détails sur ce projet vu que cette puce ne serait pas encore prévue pour tout de suite.

Samsung produit déjà ses puces Exynos via sa filiale Samsung Electronics, une branche distincte de Samsung Mobile. Mais contrairement à Apple ou Google, la firme coréenne vend également ses puces à d’autres constructeurs du monde Android comme Motorola ou Vivo et celles-ci ne sont donc pas directement optimisées pour ses propres appareils.

Une obligation de résultat pour Samsung ?

Nous pouvions nous attendre à ce que Samsung finisse par produire son propre matériel, et cela n’est pas étranger à certaines controverses qui ont pu toucher la marque. Notamment lorsque Geekbench avait décidé de déréférencer tous les Samsung Galaxy S22, S21, S20 et S10 de ses classements après avoir découvert que 10 000 applications étaient bridées par le constructeur. Ou encore à cause des problèmes thermiques de son Exynos 2200 en comparaison aux performances du de son concurrent, le Snapdragon 8 Gen 1.

Cette transition vers son propre silicium ne se ferait donc pas dans l’immédiat et prendrait son temps. Samsung réserverait donc cette nouveauté pour un avenir proche et devrait sûrement en équiper ses smartphones Galaxy S, puis l’étendre au fur et à mesure à d’autres appareils tout comme l’a fait Apple. Reste maintenant à savoir si ces nouvelles puces prendront une nouvelle appellation ou si elles resteraient sous le nom Exynos.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles