TV Oled : pourquoi Samsung devrait faire un gros chèque à son rival LG

10 millions de dalles XXL en 3 ans

 

Sans vraiment le vouloir, Samsung devrait être contraint de commander des millions de dalles Oled à son rival LG Display. L'idée ? Compenser une production interne de panneau QD-Oled qui peine encore à décoller.

Le téléviseur Samsung Oled S95B, pour illustration // Source : David Nogueira pour Frandroid

10 millions, c’est le volume de dalles Oled que Samsung prévoirait de commander à LG Display au cours des trois prochaines années si l’on en croit les informations rapportées par Reuters. D’après l’agence de presse britannique, dont les propos nous sont relayés par SamMobile, Samsung passerait commande pour 2 millions de panneaux W-Oled (White Oled) la première année, pour 3 millions la deuxième. Enfin, on atteindrait les 5 millions de dalles Oled signées LG Display sur la dernière année prévue par l’accord. On apprend par ailleurs que ces commandes seraient passées pour de grandes diagonales uniquement : 77 et 83 pouces.

Pour Samsung, le but de la manœuvre serait double : étoffer rapidement son offre sur le haut de gamme afin de limiter le manque à gagner observé sur l’entrée de gamme, où la concurrence s’est largement développée ces dernières années (du fait des marques chinoises TCL, Hisense, Xiaomi, ou encore Skyworth, notamment). Mais aussi compenser les rendements encore faibles constatés chez Samsung Display pour la technologie QD-Oled, introduite en 2022.

Samsung contraint à un accord avec son rival

Comme le rappelle SamMobile, la production de dalles QD-Oled s’est pour l’instant surtout concentrée sur des diagonales de 55 et 65 pouces. Samsung Display (fabricant desdites dalles) fournissait une autre filiale, Samsung DX, chargée de la commercialisation des téléviseurs). Une affaire rondement menée… mais à trop petite échelle, la fabrication des panneaux QD-Oled, technologie encore jeune, se faisant pour l’instant au compte-goutte.

Le téléviseur de 55 pouces S95B, premier modèle QD-Oled de Samsung // Source : Samsung

Pour compenser, Samsung avait donc, dès l’an dernier, ajouté à sa gamme des téléviseurs de 77 et 83 pouces, dont les panneaux Oled étaient déjà fabriqués par LG Display. La marque continuerait de ce fait sur cette voie, mais à plus grande échelle au cours des trois prochaines années. Le temps que la production QD-Oled puisse prendre le relai.

L’ironie du sort

Notons que si cette information se confirme pleinement, Samsung deviendrait le plus gros fabricant de téléviseurs Oled, juste derrière LG (54,6 % de parts de marché actuellement), ravissant au passage la seconde place du podium à Sony (26,1 % de part de marché). Une ironie totale pour la marque coréenne, qui n’avait plus commercialisé de téléviseurs Oled depuis près de 10 ans… et qui refusait d’en entendre parler il y a encore quelques années, préférant miser coûte que coûte sur sa technologie QLED (du LCD « traditionnel » agrémenté de quantum dots).

Cet accord n’aurait toutefois pas que des avantages pour Samsung. LG Display pourrait en tirer profit pour retaper ses finances, la marque enregistrant des pertes sur quatre trimestres d’affilée suite à la baisse de la demande observée sur le marché des téléviseurs après la fin de la pandémie. Comme le souligne SamMobile, une grosse commande de Samsung sur trois ans permettrait donc à LG Display de renouer avec les profits en faisant de nouveau tourner ses lignes de production Oled à pleine capacité.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !

Les derniers articles