Après avoir dévoilé sa première puce mémoire 8 Go en LPDDR5 pour smartphone l’an dernier, Samsung a franchi une nouvelle étape. Ce jeudi, le constructeur coréen a dévoilé une puce LPDDR5 d’une capacité de 12 Go de RAM.

Le format LPDDR5 va peu à peu commencer à s’imposer dans le monde des smartphones. Après une percée timide l’an dernier, cette nouvelle génération commence à se déployer de plus en plus, portée par des constructeurs pour le moins ambitieux.

Ce jeudi, Samsung a ainsi annoncé avoir développé la toute première puce de DRAM LPDDR5 d’une capacité de 12 Go. Il s’agit d’une nouvelle avancée pour le constructeur coréen qui avait déjà dévoilé l’an dernier la toute première puce LPDDR5 de 8 Go gravée en 10 nm. Samsung a par ailleurs annoncé le développement d’une puce LPDDR5 de 16 Go dans le courant de l’année prochaine.

Une vitesse de transfert de 5500 Mb/s

Pour ce nouveau modèle de 12 Go, on retrouve la même gravure en 10 nm, mais aussi une vitesse de transfert de 5500 Mb/s. Celle-ci est inférieure aux 6400 Mb/s du modèle 8 Go, mais toujours plus rapide que la puce 12 Go en LPDDR4x lancée en février avec une vitesse de 4266 Mb/s. Pour Samsung, cette puce permettra notamment de bénéficier de la vitesse des réseaux 5G sur smartphone, puisque pour pouvoir profiter de débits mobiles allant de 100 Mb/s à 20 Gb/s, encore faut-il que le smartphone puisse suivre la cadence.

La production industrielle de cette nouvelle puce de Samsung commencera dès le mois prochain. On devrait la retrouver surtout sur des smartphones haut de gamme du constructeur ou de certains concurrents, Samsung étant l’un des principaux fournisseurs de semi-conducteurs pour smartphones dans le monde. Pour l’heure, aucun smartphone sur le marché n’est encore compatible avec le LPDDR5.