5G : SFR se félicite d’un « déploiement spectaculaire » et d’un joli taux d’adoption

La 5G plutôt bien appréciée en France ?

 

Chez SFR, le déploiement de la 5G se passe bien. L'opérateur évoque un bon début d'adoption de la part de ses clients et se montre optimiste pour la suite.

iPhone 5G
La 5 G est une affaire qui marche plutôt bien pour SFR // Source : Frederik Lipfert – Unsplash

Lancée commercialement le 20 novembre 2020 chez SFR, avec la pose d’une première antenne à Nice, la 5G profite d’un « déploiement spectaculaire » et d’un taux d’adoption tout ce qu’il y a de plus respectable, selon l’opérateur français.

Dans l’émission Tech & Co sur BFM Business, le 16 février dernier, Grégory Rabuel, PDG d’Altice France, s’est livré à un premier bilan — un peu plus d’un an après les débuts d’une technologie qui avait mis du temps à se frayer un chemin dans l’Hexagone. L’occasion, aussi, de faire part de l’optimisme de SFR à l’égard de cette nouvelle génération de réseau mobile et de sa généralisation sur le territoire.

Des clients intéressés, malgré une expérience peu disruptive…

« Jamais on n’a déployé une technologie aussi rapidement », explique notamment Grégory Rabuel, dont les propos nous sont rapportés par le site spécialisé Univers Freebox. D’après lui, le réseau 5G SFR serait actuellement en mesure de couvrir 52 % de la population, dont 32 des plus grandes villes françaises. Comme le précise Univers Freebox, les chiffres fournis cette fois par l’ANFR (L’Agence nationale des fréquences) signalaient récemment l’activation par SFR de 5263 sites. Cette bonne vitesse de déploiement permettait quoi qu’il en soit à l’opérateur de dépasser, en janvier dernier, son concurrent Orange en nombre d’installation sur la bande des 3,5 GHz.

SFR fibre optique
Le logo SFR // Source : Montage Frandroid

En parallèle, on apprend que les clients SFR ont plutôt tendance à adopter avec une certaine facilité les forfaits 5G. « Aujourd’hui chez SFR, une vente sur deux en France, que ce soit un nouveau mobile ou un renouvellement de mobile d’un client existant se fait en 5G, avec un forfait 5G », explique le patron d’Altice France. Fait intéressant, Grégory Rabuel reconnaît toutefois que la technologie 5G sous sa forme actuelle ne permet pas encore de véritable bond en avant en termes d’expérience utilisateur. L’intéressé évoque notamment une expérience qui n’est pas « extrêmement disruptive à ce stade ».

Tout est dit, mais cela devrait changer d’ici 2024, tout particulièrement auprès des professionnels et entreprises, avec le passage sur un cœur de réseau 5G (contre un cœur 4G à l’heure actuelle). Ce changement induira « des révolutions notamment dans l’univers du B2B, où il y aura des expériences intéressantes. Et puis petit à petit, de nouveaux usages vont apparaître pour vous et moi, le grand public, qui vont nous permettre d’en profiter pleinement », assure Grégory Rabuel qui précise qu’en l’état, le déploiement de la 5G permet surtout de désengorger les réseaux 4G… en particulier dans les grandes agglomérations.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles