Sonos Roam, la nouvelle enceinte compacte et nomade qui promet de savoir tout faire

Deux fois plus petite, deux fois moins chère

 

Après la Move, Sonos accélère son implication dans le secteur de l’enceinte nomade intelligente et miniaturise son format. La firme américaine a dévoilé ce mardi la Sonos Roam. Un modèle aussi ambitieux, dans un format plus facile à embarquer, mais avec de grandes avancées pour trouver sa place auprès des fans de la marque audio comme des nouveaux venus.

La Sonos Roam est certifiée IP67 pour résister à une immersion dans l'eau jusqu'à 1 mètre durant 30 minutes

La Sonos Roam est certifiée IP67 pour résister à une immersion dans l’eau jusqu’à 1 mètre durant 30 minutes // Source : Sonos

Confirmant les fuites de la semaine passée, Sonos a dévoilé une nouvelle enceinte, mardi. Voici la Sonos Roam et, comme prévu, elle rejoint la Sonos Move dans la catégorie des enceintes portables de la marque audio.

« Nous avons écouté nos clients qui voulaient un produit pour de la mobilité. Avec la Sonos Move, nous avons beaucoup appris. C’était notre première enceinte Bluetooth sur batterie. Nous avions la technologie, les usages et le recul. Cela nous a permis de faire plus petit. L’inverse n’aurait pas été possible« , explique Stephen Hempton, product manager chez Sonos, à Frandroid. La Sonos Roam s’apparente ainsi à une version plus compacte et nomade de la Move, tout en reprenant une recette qui a fait le succès de son aînée.

Un format à glisser dans un sac pour aller partout

Première différence de taille : la Sonos Roam a le format des véritables enceintes nomades à succès du moment, de chez UE, JBL ou Sony. Elle pèse 430 grammes pour un gabarit de 168 x 62 x 60 mm. On est loin des 240 x 160 mm de la Sonos Move (3 kg sur la balance !).

L’enceinte Sonos Roam se positionne à l’horizontale ou à la verticale

L’enceinte Sonos Roam se positionne à l’horizontale ou à la verticale // Source : Sonos

Pouvant être utilisée à l’horizontale comme à la verticale, son design n’est pas sans rappeler celui de la récente barre de son Sonos Arc dont elle reprend la technologie en grille et l’idée d’un son enveloppant tout autour. Il est d’ailleurs à noter que les équipes ayant travaillé sur la barre de son et sur la Sonos Move ont uni leurs talents pour concevoir la Roam.

Celle-ci dispose de deux amplificateurs, d’un tweeter (pour les aigus) et d’une architecture acoustique unique, riche et détaillée (le mid-woofer), mais surtout adaptée au petit format pour proposer un son de qualité Sonos. L’entreprise américaine se félicite d’ailleurs que le calibrage de l’enceinte, aussi petite soit-elle, ait été assuré par de grands noms de l’industrie musicale et du cinéma.

La Sonos Roam existe en noir et en blanc

La Sonos Roam existe en noir et en blanc // Source : Sonos

Les boutons tactiles de volume, Lecture/Pause et celui du micro se trouvent sur le haut de l’enceinte en position verticale, dans une surface renforcée en silicone pour parer les chocs et mieux les absorber. Le bouton du micro dispose également d’un voyant lumineux signalant son activation ou non. Un autre voyant lumineux indique l’état du haut-parleur, mais aussi celui de la batterie.

Son gabarit triangulaire lui permet de promettre un son multidirectionnel, quelle que soit sa position. Elle affiche un look épuré et un format facile à glisser dans un sac ou à prendre tout simplement en main. Sonos promet que la Roam a également été pensée pour résister à tous les usages, mais aussi éviter de se déclencher de manière impromptue quand vous l’emportez avec vous.

Une arrivée tardive pour Sonos sur ce segment de marché, mais chargée d’espoirs : « Nous avons là un formidable produit d’appel pour les nouveaux utilisateurs de Sonos, mais aussi un ajout optimisé pour l’écosystème maison de ceux qui connaissent déjà la marque« , ajoute Stephen Hempton. « C’est pour ça que nous avons voulu une enceinte à la fois intelligente et versatile. »

La polyvalence de la maison à l’extérieur sans interruption

Être facile à utiliser et à configurer, voici les maîtres-mots de la petite nouvelle selon ses concepteurs. Comme la Move, la Roam profite d’une connexion Bluetooth 5.0, mais aussi Wi-Fi 5. Cela lui permet de se raccorder à n’importe quel appareil, qu’elle soit à la maison ou en extérieur. Mais par rapport au modèle précédent, elle est connectée en simultané au Wi-Fi et au Bluetooth. Une possibilité à venir sur la Sonos Move, nous assure le spécialiste du son. Cela lui permet notamment d’assurer une écoute en continu. Dès que la Roam détecte le réseau Wi-Fi, l’enceinte s’y connecte. Elle rebascule sur le dernier appareil auquel elle a été configurée en Bluetooth (ou le plus proche) dès qu’elle n’a plus de connexion ou que vous partez en vadrouille avec. Elle mémorise ainsi jusqu’à six appareils connectés en Bluetooth.

Membre de la famille Sonos, la nouvelle venue peut aussi bien s’ajouter au système installé à la maison aux côtés des Sonos One, Play:5, Sonos Beam ou Playbar. Elle peut ainsi fonctionner en stéréo et faire partie d’un home cinema. Comme ses acolytes, la Roam peut profiter de tous les services de streaming audio compatibles (environ 80), des podcasts, livres audio et autres, que ce soit via Sonos Radio et ses 60 000 stations du monde ou stations maison, mais aussi via AirPlay 2 pour streamer du contenu depuis ses appareils Apple.

Comme la Sonos One, la Beam ou la Move, la Sonos Roam compte un réseau de micros qui parviennent à capturer la voix parfaitement pour activer l’assistant vocal choisi (Amazon Alexa ou Google Assistant), même avec la musique en fond sonore. Elle va ainsi pouvoir gérer votre musique, mais aussi les appareils connectés de la maison.

Pour vivre pleinement sa vie au grand air, la mini-enceinte est certifiée IP67. Elle peut donc résister à la poussière et est étanche. Elle supporte une immersion dans l’eau jusqu’à 1 mètre durant 30 minutes.

Des fonctions inédites

Dans ce tout petit gabarit, la touche technologique n’a pas été oubliée et le haut-parleur « de poche » propose quelques nouvelles fonctions intéressantes.

La Roam promet une autonomie jusqu’à 10 heures en lecture continue avec une seule charge. Non utilisée, elle « s’endort » pour rester opérationnelle jusqu’à 10 jours en économisant son énergie. Petit avantage, l’enceinte Sonos se recharge à l’aide d’un câble USB-C (fourni sans adaptateur secteur). Mais elle peut aussi se recharger sans fil. À la différence de la Move, point de socle fourni –le chargeur magnétique est en option (49 euros) –, mais bonne nouvelle : elle est compatible avec n’importe quel chargeur par induction Qi qui accepte son gabarit.

La Sonos Roam dispose d’une base de chargement sans fil en option

La Sonos Roam dispose d’une base de chargement sans fil en option // Source : Sonos

La fonction Trueplay spécifique aux produits Sonos, qui permet de calibrer le son en fonction de sa pièce, est ici automatique. La technologie utilise la reconnaissance spatiale pour ajuster intelligemment le son en fonction de l’orientation, l’emplacement et le contenu diffusé, en Bluetooth comme en Wi-Fi.

La fonction Sound Swap permet de diffuser la musique de la Sonos Roam sur une autre enceinte Sonos à proximité. En maintenant appuyé le bouton Lecture/Pause, l’enceinte va chercher l’appareil compatible le plus proche de son système audio et permettre la diffusion de la musique. Idéal pour une configuration multiroom et pour passer d’une pièce à une autre sans couper le son.

L’enceinte fonctionne avec l’application Sonos S2, comme les derniers produits de la marque. Elle va synchroniser les contenus avec d’autres enceintes Sonos pour inclure la Roam comme n’importe quel appareil audio de la gamme. Et il est aussi possible de contrôler l’enceinte directement depuis l’application de son service de streaming compatible (Spotify, Apple Music, etc.).

La Sonos Roam arrive en noir ou en blanc mat. Elle a été pensée pour être facile à transporter, versatile avec ses multiples fonctions et possibilités, mais surtout soucieuse de l’environnement. Son emballage est en carton 100 % recyclé, avec un minimum d’encre et aucun plastique à usage unique.

Prix et disponibilités

La Sonos Roam sera mise en vente à compter du 20 avril au prix de 179 euros et peut déjà être précommandée sur le site de Sonos ainsi que chez certains distributeurs partenaires. Elle sera disponible en noir et en blanc.

Les derniers articles