Comment installer Apple CarPlay dans votre Tesla

 

Un hacker a enfin trouvé la solution pour installer Apple CarPlay dans les modèles Tesla. Il explique la marche à suivre pour faire comme lui.

Tesla Model Y

Depuis le lancement de la Model S en 2012, Tesla a bien fait évoluer ses véhicules en leur offrant plus d’autonomie, mais surtout de nouvelles fonctionnalités. C’est bien simple, il est désormais possible de presque tout faire à bord d’un modèle de la marque, comme regarder Netflix, jouer aux jeux vidéo et même se détendre devant un feu de cheminée virtuel. Entre autres.

Mais il y a cependant une fonction, pourtant très utile, qui n’est toujours pas disponible sur les différents véhicules de la firme d’Elon Musk. Il s’agit d’Apple CarPlay. Comme pour Android Auto, Tesla refuse de l’intégrer dans ses voitures, notamment en raison d’un conflit avec Tim Cook, le patron de la marque à la pomme. Il serait toutefois possible de profiter de cette fonctionnalité, avec un peu de bricolage.

Une solution maline, mais pas simple

Un développeur d’origine polonaise, baptisé Michał Gapiński, a réussi à faire fonctionner Apple CarPlay dans sa propre Tesla. Comme relayé par The Verge, le hacker est parvenu à trouver une méthode pour profiter de cette fonctionnalité. Mieux encore, il a décidé de partager cette dernière sur le net, afin que tout le monde puisse en profiter.

Pour pouvoir installer Apple CarPlay sur votre Tesla, vous aurez tout de même besoin d’un peu de matériel. Cette méthode requiert le téléchargement de Tesla Android sur Github, mais pas que. Vous devrez vous équiper d’un Raspberry Pi 4 pour faire fonctionner le logiciel sous Android, d’un Raspberry Pi 3 sous Linux, d’un point d’accès Wi-Fi, d’un câble micro-HDMI vers HDMI, d’un modem LTE et d’un câble Ethernet.

Un système en constante évolution

Une fois que vous avez suivi le mode d’emploi, disponible sur le site du développeur, il vous faudra ensuite brancher le dispositif sur un port USB ou une prise allume-cigare, près de la console centrale. Une fois connecté au WI-Fi de la voiture, il suffit d’ouvrir le navigateur intégré pour accéder à l’interface d’Android. Ainsi, vous pourrez utiliser Android Auto ou Apple CarPlay, selon vos préférences. L’affichage sera alors identique à celui proposé sur les véhicules compatibles de série.

Si le développeur souligne que quelques bugs persistent, il précise que ce projet est encore en cours de développement. Il espère à terme pouvoir faire en sorte de ne plus avoir besoin que d’un seul Raspberry Pi, tout en rendant l’interface encore plus réactive pour les utilisateurs.

Attention, car modifier ainsi son véhicule n’est pas toujours sans conséquences. En effet, on se rappelle d’une affaire ayant eu lieu en 2020, où des propriétaires de Tesla Model 3 avait installé un système permettant d’améliorer l’accélération. Un message s’était alors affiché sur l’écran, signalant qu’une modification incompatible avec le véhicule avait été détectée. Celui-ci ne pouvait alors pas être retiré, bien que la voiture était toujours opérationnelle.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles