Tesla apporte un changement important à sa conduite autonome

15 000 dollars l'option de conduite autonome !

 

C’est encore sur Twitter qu’Elon Musk prend ses grandes décisions. L'option de conduite autonome, Full Self-Driving (FSD), va augmenter sensiblement de prix.

Nouvelle bêta du FSD de Tesla // Source : Whole Mars Catalog

Full Self Driving (FSD) pour conduite entièrement autonome : Tesla teste son Autopilot depuis quelques mois via un programme bêta auprès de propriétaires au comportement de conduite exemplaire. La voiture est censée pouvoir conduire toute seule, non seulement sur autoroute, mais également en ville. Néanmoins, ce n’est pas le niveau 3 de la conduite autonome, car il faut garder les mains sur le volant et rester attentif à ce qu’il se passe.

Diverses annonces via Twitter

Pour la deuxième fois en 2022, Tesla augmente le prix de sa fonction de conduite autonome ou Full Self-Driving (FSD). Elon Musk a annoncé sur Twitter que le coût initial du logiciel d’aide à la conduite passerait à 15 000 dollars dès le 5 septembre aux États-Unis. Le constructeur automobile américain honorera le prix actuel de 12 000 dollars pour les commandes passées avant cette date :

Notez que vous pouvez mettre à jour votre voiture actuelle vers le FSD en 2 minutes via l’application Tesla 

Il n’a pas précisé si Tesla allait augmenter le prix de ses formules d’abonnement à la FSD. L’option coûte actuellement jusqu’à 199 dollars par mois.

Aucun changement en Europe

Ce type d’abonnement n’est pas disponible en Europe et particulier en France, où l’on ne peut pas encore utiliser le Full Self-Driving (FSD). La bêta du programme n’est disponible qu’aux États-Unis. On peut néanmoins souscrire à l’option capacité de conduite autonome pour 7 500 euros, sans profiter pour autant des fonctionnalités sur nos routes.

Ce n’est plus qu’une question de temps, la conduite de niveau 3 est légale en France et en Europe depuis juillet 2022. Une mesure qui aura notamment nécessité de modifier la Convention de Vienne, un texte chargé de régir la circulation routière dans de nombreuses régions du monde dont l’Europe. Pour l’heure, très peu de voitures sont en mesure de proposer la conduite autonome de niveau 3. En effet, seules les Mercedes Classe S et EQS en sont équipées pour l’instant.

Notez que nous évoquons souvent l’Autopilot de Tesla, mais le FSD est proposé en tant qu’option distincte de l’Autopilot. Leurs différences ? La « capacité de conduite entièrement autonome », ou FSD (Full Self Driving), inclut toutes les fonctionnalités de l’Autopilot en ajoutant la reconnaissance des feux et des panneaux de signalisation. Comme vous pouvez le voir dans une vidéo ci-dessous, cela permet de laisser la voiture conduire même en ville.

La version 10.69 arrive, « un grand bond en avant »

Concernant le programme bêta de Tesla aux États-Unis, la prochaine version 10.69 sera suffisamment avancée pour être disponibles à tous les participants de la bêta. Une version promise par le milliardaire comme « un grand bond en avant », mais on a l’habitude d’entendre ça à chaque nouvelle version bêta.

FSD Beta 10.69 started rolling out to Tesla owners last night. This build is a big step forward!

10.69.1 probably end of week with wider release.

1069.2 in a few weeks should be good enough to provide to all FSD Beta participants.

— Elon Musk (@elonmusk) August 21, 2022

Si Elon Musk s’attire ainsi la sympathie de ses fans, ce message s’adresse aussi à ses détracteurs. Récemment, l’Autopilot de Tesla a été attaqué dans une campagne financée par un politicien américain.

Rappelons que le FSD était attendu initialement pour fin 2020, puis début 2021, la mise à jour pour la fonction de conduite autonome n’est pour le moment espérée que pour 2023.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles