Tesla HW4 : une raison de plus pour attendre avant d’acheter une Tesla

 

Depuis de nombreux mois, Tesla a retiré le radar de ses véhicules, réduisant légèrement les capacités de conduite autonome. Si son fameux Tesla Vision fonctionne actuellement, il semblerait que le radar fasse prochainement son retour. Les détails du matériel viennent d'ailleurs d'être révélés.

Le « monde » vu par le FSD de Tesla. Crédit : Romain Heuillard pour Frandroid

Nous avons récemment partagé les détails du fameux HW4 de Tesla, qui arrive prochainement sur les Model S, Model 3, Model X et Model Y. Outre les caméras et leur placement qui va être modifié, cette mise à jour matérielle va marquer le retour d’un composant très important : le radar.

Tesla Vision : un virage à 180 degrés

Depuis le mois de mai 2021, les Tesla ne disposent plus de radar, et se reposent uniquement sur les caméras pour tout ce qui est relatif aux aides à la conduite et à la conduite autonome. Déployé dans un premier temps aux États-Unis, Tesla Vision est maintenant le standard du constructeur partout où il vend ses voitures électriques, et notamment en Europe.

Malheureusement, de nombreuses limitations sont apparues à cause de la disparition du radar : météo capricieuse, buée ou encore soleil rasant sont autant de cas pratiques qui mettent en défaut l’Autopilot de Tesla aujourd’hui.

L’Autopilot de Tesla ne repose plus que sur des caméras // Source : Tesla

Dès la fin du printemps 2022, nous vous signalions que Tesla pourrait faire marche arrière et remettre un radar sur ses véhicules. Il s’agissait de rumeurs d’un radar haute définition. Elles sont aujourd’hui confirmées à l’aide de documents officiels de la FCC (Commission fédérale des communications aux États-Unis).

Tesla décrit ce radar à la FCC comme étant un « radar automobile non pulsé qui fonctionne dans le spectre 76-77 GHz et prend en charge 3 modes de détection ». Ci-dessous, vous trouverez des images de ce fameux radar mises à disposition par la FCC.

Ce nouveau radar sera fort probablement réservé aux nouveaux véhicules, sans possibilité d’installation sur les Tesla actuelles, précise greentheonly sur Twitter, un informateur bien connu de la communauté Tesla.

Les questions qui restent en suspens auront probablement une réponse lors du Tesla Investor Day le premier mars prochain, avec la plus importante : la conduite autonome sera-t-elle liée à ce hardware 4 et à ce nouveau radar ?

Tesla vend une capacité de conduite autonome en option depuis de nombreuses années (7 500 euros en France, 15 000 dollars aux USA), avec la promesse que les véhicules actuels seront capables à terme d’être 100 % autonomes. Beaucoup doutent de la capacité de Tesla — et de son PDG Elon Musk en particulier — à honorer cette promesse. Si le radar fait bel et bien son retour, il est probable que les véhicules actuels deviennent obsolètes plus rapidement qu’anticipé.

Encore une raison supplémentaire d’attendre avant d’acheter une Tesla, surtout s’il s’agit d’une Model 3.