Tesla a encore trouvé un moyen astucieux pour casser le prix de la recharge

 

Parmi le peu d’annonces de la conférence tesla de ce 1er mars, le constructeur a quand même évoqué la recharge illimitée à domicile la nuit pour 30 dollars par mois. On vous explique comment ça fonctionne.

On attendait beaucoup de ce 1er mars 2023. On n’aura pas eu grand-chose malheureusement. Et pourtant le titre même de la conférence, Investor Day, pouvait nous mettre sur la voie de ces trois heures soporifiques, quand même saupoudrées d’éléments intéressants à attraper au vol.

Parmi les annonces à retenir et que l’on a déjà développées, l’arrivée des Superchargeurs V4, le développement de la batterie 48 Volts sur toute la gamme, la confirmation de la Gigafactory au Mexique, la nouvelle plateforme Next Gen à venir, l’arrêt pur et simple des terres rares dans les moteurs.

Autre annonce qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd, la recharge illimitée, de nuit, pour seulement 30 dollars par mois. Et à base d’énergie renouvelable !

Rouler en Tesla, avec de l’énergie Tesla

Si vous suivez Tesla de près, vous n’êtes sans doute pas passé à côté de l’annonce de décembre 2022, selon laquelle Tesla devient officiellement fournisseur d’électricité. On parle ici du service Tesla Electric, qui mise sur le concept de centrale virtuelle électrique, et qui achète et vend de l’électricité aux propriétaires de Tesla Powerwall, ces batteries stationnaires qui permettent d’alimenter la maison. De l’énergie qui provient essentiellement des panneaux solaires (Tesla Solar Roof) également vendus par Tesla. Vous suivez toujours ?

Tesla Powerwall // Source : Tesla

Un écosystème complet qui semble désormais prendre un nouvel essor avec une offre plus qu’alléchante, notamment en cette période de forte inflation des coûts de l’énergie : il sera désormais possible d’acheter une recharge nocturne illimitée, à domicile, pour 30 dollars par mois, l’équivalent actuel d’environ 28 euros. Ça fait rêver, non ?

Pourquoi une offre « nocturne » ? Parce que Drew Baglino, ingénieur Tesla, a expliqué que le vent soufflait fort la nuit (au Texas), que les éoliennes tournent à fond, et que les services publics ont de l’énergie à ne pas savoir qu’en faire. Et évidemment, ça permet aussi de ne pas surcharger la demande en énergie la journée.

Autre bonne nouvelle annoncée par l’ingénieur, c’est que cet abonnement ne serait pas réservé aux seuls clients du Tesla Powerwall.

Tesla Solar Roof // Source : Tesla

Évidemment cette offre d’abonnement mensuel met en avant le fait que Tesla puisse acheter l’électricité à bas prix, notamment grâce à ses propres clients qui produisent et renvoient au réseau l’électricité quand elle est en surplus. C’est aussi un bon moyen pour les clients d’assurer leurs arrières contre d’éventuelles montées de prix. Tesla participe aussi à la production d’énergie, avec ses propres panneaux solaires.

Aujourd’hui au Texas, demain chez nous ?

Cet écosystème, à la fois fournisseur d’énergie et système de recharge, avait été annoncé seulement pour le Texas dès décembre dernier, lors de la naissance de Tesla Electric. Et malheureusement, pour l’heure, le prix cassé de la recharge au mois est lui aussi pour l’heure réservé au Lone Star State.

Tesla n’est pas le seul à miser sur un tel système de centrale virtuelle électrique permettant de proposer de l’énergie. En effet, le constructeur Nio, celui-là même qui vient de sortir vainqueur d’une bataille avec Audi concernant le nom de ses modèles, regarde aussi de ce côté.