Pendant longtemps, Samsung s’est cantonné à proposer ses SOCs Exynos sur ses propres smartphones. Néanmoins, après Motorola, c’est Vivo qui profitera d’une puce de Samsung Semiconductor, l’Exynos 980 5G.

Le Vivo Nex Dual Display pour illustration

Samsung fait partie des rares constructeurs de smartphones avec Apple et Huawei à développer ses propres processeurs. Les puces Exynos commencent néanmoins à être proposées à d’autres fabricants et après Motorola et Meizu, c’est Vivo qui se pencherait dessus.

Comme le rapporte le site GSM Arena, le constructeur chinois Vivo (cousin d’Oppo et OnePlus au sein du groupe BBK Electronics) a en effet annoncé par la voix de son vice-président Hu Baishan avoir commencé à travailler avec Samsung. L’objectif est d’intégrer l’une des prochaines puces du constructeur de semiconducteurs sur l’un des prochains smartphones de la marque.

Une puce intégrant nativement un modem 5G

Il s’agit de l’Exynos 980 5G, une puce annoncée par Samsung au début du mois qui a l’intérêt d’intégrer nativement un modem 5G. Gravé en 8 nm, ce SoC est composé de huit coeurs, dont 2 Cortex-A77 pour les hautes performances et 6 Cortex-A55 pour l’économie d’énergie. Il s’agit d’une puce milieu de gamme qui n’est pour l’heure proposée sur aucun smartphone. Le principal avantage de cette puce est qu’elle est dotée nativement d’un modem 5G, là où aucun SoC de Qualcomm n’en propose pour l’instant et qu’il faut nécessairement que les constructeurs en ajoutent un au smartphone.

Ce n’est pas la première fois que Samsung propose ses SoCs à des constructeurs tiers. C’était déjà le cas sur le Motorola One Vision, qui était équipé d’un Exynos 9609.

Pour l’heure, on ne sait pas encore quand Vivo annoncera officiellement son smartphone équipé de la dernière puce 5G de Samsung.