La durée de vie de la voiture électrique de Xiaomi est-elle vraiment limitée à 250 000 km ?

 

Tout juste lancée, la nouvelle voiture électrique Xiaomi SU7 ne cesse de faire les gros titres. D’autant plus que la berline électrique serait en fait bien plus endurante et solide que ce que l’on pensait, avec une durée de vie particulièrement élevée.

Cela fait un petit bout de temps que l’on vous parle de la nouvelle Xiaomi SU7. Et pour cause, la berline électrique fut officiellement dévoilée en début d’année, mais elle n’avait pas encore révélé tous ses secrets.

Une incroyable longévité

En effet, cela fait depuis la fin de l’an dernier que la première auto de la firme chinoise spécialisée dans les smartphones a été aperçue, à la suite de la publication de photos volées. Mais alors que les premières livraisons ont déjà commencé, avec des commandes nettement supérieures aux prévisions, la berline rivale de la Tesla Model 3 fait encore parler d’elle. Et cette fois-ci, c’est au sujet de sa durée de vie, qui avait été annoncée entre 150 000 et 200 000 kilomètres par le constructeur, lors d’une conférence en ligne.

Des chiffres qui avaient pu se révéler assez décevants, puisqu’une voiture électrique pourrait rouler en moyenne entre 200 000 et 500 000 kilomètres. Certains conducteurs ont tout de même pu aller plus loin, dont un propriétaire de Tesla Model S ayant atteint les 1,9 million de kilomètres, avec toutefois le remplacement de certaines pièces comme le moteur et la batterie. Forcément, les informations délivrées par Xiaomi pourraient sembler un peu faibles, et nuire à l’image de sa nouvelle voiture, qui demande tout de même déjà plus de huit mois d’attente pour ses livraisons.

Mais est-ce vraiment exact ? Et bien pas tout à fait, comme l’explique le site chinois Car News China. Ce dernier relaie en effet les déclarations d’un porte-parole de l’entreprise basée à Pékin, qui a tenu à clarifier certaines choses. Ainsi, la firme explique que la durée de vie de ses autos serait en fait largement supérieure, sans toutefois donner de chiffres précis. Le constructeur explique avoir eu recours à dix fois plus de voitures d’essai que la moyenne du segment, par rapport aux autres concurrents.

De plus, il indique que le kilométrage effectué durant ces tests est deux à trois fois supérieur au reste du marché. Mais ce n’est pas tout, car en plus des véhicules spécifiquement dédiés au développement, Xiaomi a aussi procédé à des essais d’autos ayant été produites comme des modèles de série.

Ces dernières sont d’ailleurs encore en train d’être conduites par les ingénieurs de la marque, sur des distances allant de 150 à 200 000 kilomètres. Le but est de s’assurer que les nouvelles fonctions marchent bien, entre autres. C’est pour cette raison que certains pensaient que la durée de vie était limitée à 200 000 km.

Des tests très poussés

Selon les informations du constructeur, la nouvelle SU7 a subi pas moins de 5,4 millions de kilomètres de tests avant son lancement officiel, afin de s’assurer que la voiture est conforme aux exigences. Des essais sont encore réalisés, même après le début des livraisons, pour un total atteignant les 7 millions de kilomètres. À noter cependant que ces chiffres concernent très probablement toutes les voitures, et non une seule auto à chaque fois. Le but de Xiaomi est d’atteindre les 11 millions au cours des prochains mois.

Quoi qu’il en soit, le succès de la berline électrique ne se dément pas. À tel point que la direction a pris la décision d’accélérer la production dans son usine chinoise, afin de tenir la cadence. À l’heure actuelle, la fabrication d’un exemplaire ne demande déjà que 76 secondes, ce qui correspond à environ 10 000 par mois. Mais la firme veut atteindre la barre des 20 000, en faisant tourner ses lignes de production 16 heures par jour sous peu. Et ce alors que la demande est énorme, à tel point que le patron de la marque, Lei Jun, a incité les clients les plus pressés à commander une voiture d’une autre marque.

Une seconde usine serait également en préparation pour l’an prochain, afin de porter la production annuelle à 300 000 autos. Pour mémoire, la berline est affichée sous la barre des 30 000 euros en Chine et se décline en plusieurs versions avec une puissance comprise entre 299 et 578 chevaux. Elle embarque une batterie LFP (lithium – fer – phosphate) dont la capacité est annoncée entre 73,6 et 101 kWh, avec une autonomie maximale de 800 kilomètres selon le cycle chinois CLTC. Plus tard, une version offrant jusqu’à 1 100 kilomètres devrait également voir le jour.


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.