Test du Xiaomi Mi 10T Lite : le grand poucet

Le Lite qui pèse lourd

Points positifs du Xiaomi Mi 10T Lite
  • Grosse autonomie et charge très rapide
  • Bonnes performances
  • Le mode 120 Hz
  • Haut-parleurs stéréo
  • Compatible 5G
  • (double SIM et microSD)
Points négatifs du Xiaomi Mi 10T Lite
  • Un peu lourd
  • Un mode macro inutile en photo
  • L'antivirus et ses publicités
 

Le Xiaomi Mi 10T Lite est un smartphone sorti dans la deuxième moitié de l’année 2020 qui, bien qu’il porte le suffixe « Lite », compte bien se positionner comme un poids lourd des smartphones aux bons rapports qualité-prix. Voici notre test.

Xiaomi Mi 10T Lite face avant

Le Xiaomi Mi 10T Lite // Source : Frandroid

Écran 120 Hz, 5G, capteur photo prometteur, batterie conséquente… Le Xiaomi Mi 10T Lite embarque de jolies choses promettant une agréable expérience utilisateur à prix modéré. Voici notre test complet de ce smartphone pour savoir s’il mérite le détour.

Ce test a été effectué avec un modèle prêté par Xiaomi.

Fiche technique du Xiaomi Mi 10T Lite

Modèle Xiaomi Mi 10T Lite
Version de l'OS Android 10 Q
Interface constructeur MIUI
Taille d'écran 6.67 pouces
Définition 2340 x 1080 pixels
Densité de pixels 386 ppp
Technologie LCD
SoC other
Puce Graphique (GPU) Adreno 619
Mémoire vive (RAM) 6 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 64 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 64 Mpx
Capteur 2 : 8 Mpx
Capteur 3 : 2 Mpx
Capteur 4 : 2 Mpx
Appareil photo (frontal) 16 Mpx
Enregistrement vidéo 4K@30 IPS
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.0
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
5G Oui
NFC Oui
Capteur d'empreintes Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Batterie 4820 mAh
Dimensions 76,8 x 165,38 x 9 mm
Poids 214.5 grammes
Couleurs Noir, Bleu, Vert
Prix 299 €
Fiche produit

Un Lite qui pèse son poids

Les smartphones visant un bon rapport qualité/prix ne cherchent généralement pas à surprendre par leur design. Le Xiaomi Mi 10T Lite n’échappe guère à cette règle générale. En termes de prise en main, son objectif est plutôt de réexploiter des techniques déjà éprouvées, pas d’innover.

Le Xiaomi Mi 10T Lite en main

Le Xiaomi Mi 10T Lite en main // Source : Frandroid

Pas d’effet waouh en vue, ni de défaut majeur donc. Idem pour ce qui est du look de l’appareil où l’on retrouve une formule classique avec un écran plat percé au centre du front pour loger le capteur photo frontal.

Les angles du Xiaomi Mi 10T Lite sont arrondis de manière efficace pour ne pas créer de gêne dans la paume de la main. Point agréable : le dos du téléphone est couvert du même verre Gorilla Glass 5 équipé à l’avant.

Xiaomi Mi 10T Lite dos

Le dos du Xiaomi Mi 10T Lite // Source : Frandroid

L’occasion d’observer aussi le quadruple appareil photo arrière niché sur la partie supérieure, au centre. On retrouve ici une intégration similaire à ce que l’on pouvait voir sur le Poco X3. À savoir : un module rectangulaire aux flancs arrondis posés sur un cercle protubérant.

C’est toujours aussi intrigant — et pas très joli –, mais au moins, sur le Mi 10T Lite, le module en question a une couleur qui se marie mieux au coloris du smartphone (gris foncé pour nous). Ça dénote donc un peu moins.

Xiaomi Mi 10T Lite module photo

Le quadruple module photo du Xiaomi Mi 10T Lite // Source : Frandroid

L’appareil photo reste cependant bien protubérant. Le smartphone est donc très bancal lorsque posé à plat, mais par la forme et la position du module, cela se ressent uniquement sur les appuis effectués dans les angles supérieurs de l’écran. Sur les autres zones d’interaction, on n’observe pas ce souci.

Encore un petit mot sur la surface arrière : cette dernière est dans l’ensemble bien sobre, sans logo envahissant ni reflets sophistiqués… Le verre accroche cependant assez facilement les traces de doigts.

Attention, par contre, le Mi 10T Lite ne porte pas forcément bien son nom. Il n’a rien de léger sur la balance avec ses 214,5 grammes. Ce n’est pas le smartphone le plus lourd de l’année, certes, mais d’aucuns sont gênés au-dessus du seuil des 200 grammes. À bon entendeur. Ce poids s’accompagne d’un format assez imposant avec une hauteur de plus de 165 mm pour une épaisseur de 9 mm. C’est un beau bébé.

Le tour du propriétaire se conclut sur un lecteur d’empreintes placé à droite et une prise jack 3,5 mm en bas qui côtoie le port USB-C.

Du 120 Hz pour pas cher

C’est un écran plat IPS LCD de 6,67 pouces qui surplombe le Xiaomi Mi 10T Lite. Celui-ci propose une définition Full HD+ de 2340 x 1080 pixels. Malgré son orientation milieu de gamme, l’appareil dispose d’un mode 120 Hz pour offrir plus de fluidité et un meilleur confort visuel. Cependant, cette option n’est pas activée par défaut, c’est à vous de la cocher dans les paramètres. Il s’agit toutefois d’un bel atout pour ce smartphone au joli rapport qualité/prix.

Pour ce qui est de la qualité d’affichage, le Xiaomi Mi 10T Lite n’est pas le plus incroyable des appareils, mais il fait clairement bien le job, avec notamment une luminosité maximale très correcte et un contraste bien marqué. Notre sonde et le logiciel CalMan de Portrait Displays viennent d’ailleurs confirmer ces observations.

Xiaomi Mi 10T Lite écran

L’écran du Xiaomi Mi 10T Lite // Source : Frandroid

On mesure en effet une luminosité pouvant monter jusqu’à 482 cd/m², ce qui s’avère suffisant dans la grande majorité des situations, tandis que le contraste affiche un ratio à 1307:1. C’est plutôt dans la colorimétrie que certaines limites se manifestent. Loin d’être vraiment mauvais en la matière, le téléphone n’est pas capable d’afficher une très large variété de tonalités.

L’espace colorimétrique sRGB est ainsi couvert à 129 % quand le DCI-P3, plus vaste et difficile à appréhender, ne l’est qu’à 89 %. Cela reste relativement correct, mais alors que les technologies évoluent, nos yeux deviennent plus exigeants au fur et à mesure. Précisons que ces analyses ont été réalisées sur le mode « saturé » — qui sublime les couleurs — pour justement évaluer le Mi 10T Lite à son plein potentiel.

Ce mode « saturé » dénature forcément les couleurs et on se retrouve ainsi avec un Delta E moyen à 5,09 sur le DCI-P3 — alors qu’on préfère voir cet indice aux alentours de 3. La température de 7457 K tend aussi trop vers le bleu, l’idéal étant à 6500 K. À l’inverse, le mode « standard » dans les paramètres va trop vers le rouge avec 5900 K.

Alors, comment faire ? Et bien Xiaomi a prévu le coup en proposant par défaut un mode « auto » qui ajuste intelligemment la colorimétrie de l’écran en fonction de la luminosité ambiante. À nos yeux, il s’agit de la meilleure option pour une calibration bien équilibrée, donc autant ne pas y toucher.

MIUI, ses forces et ses petits bémols

Pas de surprise, on retrouve ici l’interface maison MIUI 12 basée sur Android 11. En 2020, Xiaomi a été une nouvelle fois très prolifique en sortie de smartphones et nous avons donc eu l’occasion de nous épancher sur l’expérience logicielle proposée par la marque à plusieurs reprises.

Au programme, on retrouve donc toutes les forces de MIUI avec une flopée de personnalisations en tous genres et une identité graphique forte. Pour rappel, MIUI 12 introduit également le nouveau « Centre de contrôle » de Xiaomi. Une fois activée, cette option permet de séparer le panneau des notifications de celui des raccourcis paramètres. En effet, en faisant glisser votre doigt sur la moitié droite de l’écran, vous afficherez un ensemble de tuiles assez larges permettant d’activer telle ou telle fonction. C’est très similaire à ce que l’on trouve sur Apple. Pour accéder aux notifications entrantes, il faudra faire un glissement vers le bas sur la moitié gauche de la dalle.

Il s’agit là d’une expérience intéressante qui pourra plaire à un grand nombre de personnes. Surtout, Xiaomi a vite corrigé l’un des défauts de cette option : auparavant, il fallait forcément faire glisser le pouce depuis la bordure supérieure, ce qui n’était pas forcément pratique. MIUI 12 permet aussi de profiter de fenêtres flottantes, une sorte de picture in picture disponible sur plusieurs applications. Vous pouvez ajuster la taille de la fenêtre plus ou moins librement, mais cette fonctionnalité reste globalement assez anecdotique.

Le Xiaomi Mi 10T Lite souffre aussi malheureusement des quelques défauts de MIUI. À savoir : un menu des paramètres un peu fouillis où certaines options ne sont pas très intuitives comme « Affichage plein écran » qui permet d’activer la navigation par gestes alors qu’il existe aussi un onglet « Mode plein écran » qui permet ironiquement d’afficher les apps en plus grand. Cependant, le réel point noir de cette interface reste l’antivirus qui se déclenche à chaque téléchargement d’applications, même depuis le Play Store, et qui en profite pour afficher de la publicité malvenue. Pensez vraiment à désactiver ça.

Pour vos films et séries en SVoD, vous ne devriez pas rencontrer de soucis pour accéder aux vidéos en qualité HD. Le Xiaomi Mi 10T Lite est certifié Widevine L1, critère essentiel pour ne pas souffrir de contenus dégradés sur Netflix par exemple.

De chouettes haut-parleurs stéréo

Le Mi 10T Lite offre une qualité audio satisfaisante avec ses haut-parleurs stéréo qui permettent une spatialisation agréable du son. Globalement, le smartphone vise surtout une expérience équilibrée qui plaira au plus grand nombre sans trop s’aventurer d’un côté ou de l’autre de la balance.

Ainsi, si vous aimez particulièrement les basses qui dépotent ou les tonalités aiguës bien claires, le Mi 10T Lite ne saura pas vraiment vous donner ce que vous cherchez. Le téléphone a toutefois le mérite de limiter efficacement la casse en termes de saturation lorsque le volume est poussé à fond. Ce n’est pas parfait, mais cela suffira amplement pour une écoute distraite, pendant que vous faites autre chose.

En outre, je n’ai rencontré aucun souci sur les casques filaires. Les morceaux écoutés sont retranscrits avec une belle fidélité dans cette configuration.

Un bon appareil photo, mais rien de transcendant

On trouve quatre capteurs photo arrière sur le Xiaomi Mi 10T Lite :

  • Capteur principal de 64 mégapixels (f/1,89) ;
  • Ultra grand-angle de 8 mégapixels, 120 degrés (f/2,2) ;
  • Capteur de profondeur de 2 mégapixels (f/2,4) ;
  • Capteur avec objectif macro de 2 mégapixels (f/2,4).

Exorcisons ce point d’emblée : Xiaomi a toujours cette fâcheuse habitude d’afficher par défaut un filigrane en bas à gauche des clichés produits avec ses smartphones. Pensez à le désactiver. Dans le cadre de ce test, nous l’avons laissé volontairement pour vous montrer que c’est assez embêtant.

En ce qui concerne la qualité des images, il n’y a pas matière à s’attarder en long, en large et en travers sur les clichés réalisés de jour. Le niveau des détails est plutôt bon, tout comme la gestion de la dynamique et des couleurs, celles-ci étant bien mises en valeur sans en faire des caisses sur la saturation. Même lorsque la luminosité est un poil plus complexe à gérer, le Mi 10T Lite s’en sort assez bien.

La nuit tombée, le Mi 10T Lite sauve un peu les meubles, mais il est loin d’être parfait. Si votre scène est composée de fortes sources de lumière, il réussira avec plus ou moins de succès à préserver quelques détails dans l’image. En revanche, dans la grande majorité de situations, il n’évite pas l’important niveau de bruit et le flou qui s’invitent pour dégrader un peu le rendu.

Vous profitez par ailleurs d’un mode nuit sur ce Mi 10T Lite. Celui-ci remplit bien son office pour vous permettre de distinguer plus d’éléments dans votre scène, même si une partie est bien plongée dans l’obscurité. La gestion de la dynamique est donc visiblement meilleure, toutefois le bruit numérique reste très présent. Vous n’y échapperez pas.

Test du Xiaomi Mi 10T Lite : le grand poucet
Test du Xiaomi Mi 10T Lite : le grand poucet

Vous trouverez aussi un mode 64 mégapixels sur le Xiaomi Mi 10T Lite. Celui-ci propose en effet des images plus nettes, plus détaillées qui pourront vous être utiles pour certaines retouches ou pour zoomer dans le cliché sans craindre de voir flou. Ne vous attendez pas à des miracles non plus cela dit, cette option ne vous permettra pas non plus de capturer un élément loin à l’horizon.

Test du Xiaomi Mi 10T Lite : le grand poucet
Test du Xiaomi Mi 10T Lite : le grand poucet

Vient ensuite l’ultra grand-angle. La copie du Mi 10T Lite sur ce mode de prise de vue est plutôt correcte, mais ne réserve aucune surprise. Très logiquement, la netteté des photos baisse de manière considérable. Dans l’ensemble, cela reste tout de même agréable à l’œil, sauf la nuit où les clichés peuvent manquer cruellement de luminosité.

Le mode portrait du Mi 10T Lite est satisfaisant avec un effet bokeh efficace, mais attention : le contour du sujet net pourrait être plus précis et, surtout, le téléphone a parfois du mal à faire une bonne mise au point lorsque cette option est activée. Cela peut être assez frustrant par moment.

Le mode macro, lui, est complètement anecdotique et ne sert à rien. Le capteur dédié n’est pas assez bien défini pour vraiment proposer une image de qualité. Vous perdrez plus de temps à faire une bonne photo avec qu’à utiliser une image du capteur principal pour croper dedans.

En façade, c’est un capteur de 16 mégapixels qui s’occupe des selfies. Dans l’ensemble, ces derniers offrent de bons égoportraits, mais pourraient être un peu meilleurs sur le piqué.

Pour la vidéo, comptez sur une qualité d’enregistrement maximale en 4K à 30 images par seconde, ou en 1080p à 60 fps.

Performances : ce qu’il faut, comme il faut

Le Snapdragon 750G du Xiaomi Mi 10T Lite n’est pas la puce la plus puissante que vous croiserez sur le marché, loin de là. Cependant, elle se montre tout à fait à la hauteur pour assurer les tâches du quotidien sans ralentissement particulier. Au prix auquel est proposé le smartphone, c’est même très satisfaisant.

Ainsi, vous pourrez lancer Fortnite sans réel souci en qualité moyenne en affichant 30 images par seconde. Certes, quelques actions un peu difficiles à gérer ici et là peuvent faire tomber le framerate à 21 ou 22 fps, mais cela n’intervient pas assez souvent pour affecter l’expérience de jeu ni même vraiment pour handicaper le joueur et le priver du Top 1 qui lui tend les bras.

Modèle Xiaomi Mi 10T Lite Xiaomi Mi 10 Lite Realme 7 Pro Samsung Galaxy A42 5G
AnTuTu 8 327083 320464 280377 300083
AnTuTu CPU 113885 N/C 100260 117180
AnTuTu GPU 78187 N/C 72383 55252
AnTuTu MEM 66493 N/C 52400 64423
AnTuTu UX 68518 N/C 55334 63228
PC Mark 2.0 7533 7743 10383 7839
3DMark Slingshot Extreme 2776 3339 2540 2803
3DMark Slingshot Extreme Graphics 2627 3301 2388 2642
3DMark Slingshot Extreme Physics 3464 3479 3270 3566
3DMark Wild Life 1095 N/C N/C 1094
3DMark Wild Life framerate moyen 6.60 FPS N/C N/C 6.60 FPS
GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) 11 / 7.6 FPS 12 / 8.5 FPS 11 / 7 FPS 21 / 7.5 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 16 / 19 FPS 17 / 21 FPS 16 / 18 FPS 31 / 19 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 40 / 45 FPS N/C 38 / 41 FPS 58 / 44 FPS
Lecture / écriture séquentielle 951 / 455 Mo/s 938 / 469 Mo/s 512 / 201 Mo/s 942.5 / 474 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 46120 / 44688 IOPS 40200 / 35400 IOPS 40623 / 35684 IOPS 44812 / 36968 IOPS

D’ailleurs, en termes de puissance pure, quand on le soumet à comparaison, le Mi 10T Lite remporte ses duels — parfois d’une courte tête — face au Mi 10 Lite ou au Realme 7 Pro. Les consommateurs en auront pour leur argent.

Enfin, le SoC du Xiaomi Mi 10T Lite est associé à 6 Go de RAM.

Batterie sereine et charge super rapide

C’est une batterie à la capacité conséquente de 4820 mAh que l’on trouve dans le Xiaomi Mi 10T Lite. Fidèle à ses habitudes, la marque chinoise fournit une fois de plus un smartphone à l’autonomie solide, tout à fait serein pour tenir une journée complète en utilisation intensive.

Dépasser les 24 heures sans recharger l’appareil est tout à fait envisageable, vous pouvez même viser le 48 heures avec un usage relativement modéré. Pour vous donner une petite idée de l’endurance du Mi 10T Lite, sachez qu’une vidéo YouTube d’une durée d’une heure consomme 3 à 4 % de batterie en général. C’est un résultat très rassurant.

Xiaomi Mi 10T Lite menton

La bordure inférieure du Xiaomi Mi 10T Lite // Source : Frandroid

Au-delà de ça, l’autre grande force du Xiaomi Mi 10T Lite sur ce volet réside dans son chargeur de 33 W livré dans la boîte. Ainsi branché, le téléphone récupère en effet pas moins de 75 % de batterie en 30 minutes. A priori, la très grande majorité des personnes devrait pouvoir se libérer cette petite demi-heure dans la journée pour refaire le plein et repartir sur une utilisation à toute berzingue de leur smartphone.

Réseau et communication du Xiaomi Mi 10T Lite

C’est l’un des arguments forts du Mi 10T Lite. Malgré son prix très modéré, le téléphone est compatible avec le réseau 5G. À l’heure où les forfaits 5G commencent à pointer le bout de leur nez en France, ce point pourrait faire la différence pour certains acheteurs. Toutes les bandes de fréquence 4G françaises sont par ailleurs compatibles avec l’appareil.

Côté appel, le Xiaomi Mi 10T Lite se montre très satisfaisant. Mon interlocuteur m’a fait part d’une voix bien intelligible malgré une légère compression. Le bruit ambiant autour était toujours audible, mais jamais plus fort que mes paroles. Il s’agissait davantage d’une toile de fond que de bruits parasites.

Prix et disponibilité du Xiaomi Mi 10T Lite

Le Xiaomi Mi 10T Lite est disponible en France en deux déclinaisons. Pour le prix conseillé de 299,99 euros, vous pourrez vous procurer le modèle disposant d’un espace de stockage de 64 Go. Il faudra débourser 329,90 euros pour la version de 128 Go.

Trois coloris sont disponibles : gris foncé (notre modèle de test), bleu foncé et « or rose » qui tend plus vers le rose pastel que vers le doré.

Notre avis sur Le Xiaomi Mi 10T Lite

design
7
En termes de design, le Xiaomi Mi 10T Lite ne déçoit nullement, mais il ne fait pas non plus la démonstration d’un travail d’orfèvre. On se retrouve ici avec un smartphone très fonctionnel et assez agréable en main. Son poids conséquent et son module photo intrigant à l’arrière peuvent rebuter.
écran
8
Le grand écran IPS LCD a le bel avantage de proposer un mode 120 Hz malgré un segment de prix abordable. C’est une belle force. À cela s’ajoutent un bon contraste et une luminosité maximale intéressante. Pour la pluralité des couleurs, le smartphone est un tantinet limité sans que ça soit vraiment handicapant, surtout à ce prix.
logiciel
7
Dans sa version 12, l’interface MIUI continue son bonhomme de chemin en proposant une expérience très différente de l’Android classique. Dans l’ensemble, c’est vraiment appréciable et permet à Xiaomi de se démarquer de la concurrence, même si son Centre de contrôle est librement inspiré d’iOS. Toutefois, les menus perfectibles et l’antivirus activé par défaut avec ses publicités sont toujours aussi agaçants.
caméra
7
Quatre capteurs photo ne permettent pas forcément une grande polyvalence. Oubliez donc le mode macro inutile, tandis que le mode portrait pourrait être plus soigné. Sinon, le capteur principal du Mi 10T Lite fait très bien le job, même s’il a besoin du mode nuit pour mieux s’en sortir en faible luminosité. La qualité globale est donc bonne, mais n’a rien d’incroyable.
performances
9
Le Xiaomi Mi 10T Lite s’équipe efficacement pour faire face à toutes les tâches du quotidien et peut même exécuter des jeux gourmands sans vraiment toussoter. Face à la concurrence, il fait mieux.
autonomie
10
L’autonomie est vraiment une qualité des plus appréciables sur un smartphone tant il permet de libérer l’esprit. Le Xiaomi Mi 10T Lite s’inscrit parfaitement dans cette optique tant sa batterie offre une endurance confortable. Et quand bien même vous auriez un besoin urgent de brancher l’appareil, laissez-lui simplement une demi-heure avec son chargeur pour retrouver une grosse partie de son énergie. Tranquille.
Note finale du test
8 /10
Il n’est pas léger, il n’est pas petit et, surtout, il ne cherche pas à faire beaucoup de compromis. Le nom du Xiaomi Mi 10T Lite laisse entendre qu’il offre une expérience utilisateur amoindrie, mais sur son segment de prix, il serait injuste de le présenter de la sorte.

Son écran 120 Hz offre une agréable fluidité, ses performances sont tout à fait à la hauteur et son autonomie fait face à toutes les épreuves tout en étant épaulée par une super charge rapide. La compatibilité 5G et les haut-parleurs stéréo, quant à eux, sont les petites cerises qui surplombent le gâteau.

Il faudra toutefois composer avec une dalle qui n’affiche pas une pléthore saisissante de couleurs et un appareil photo qui aurait pu se contenter de deux capteurs pour améliorer sa qualité globale, mais ces quelques petites concessions sont bien maigres et tout à fait acceptables quand on considère tout ce que le Xiaomi Mi 10T Lite propose. On espère aussi que Xiaomi arrêtera un jour de pousser son pseudo antivirus plein de pubs

Quoi qu’il en soit, le Xiaomi Mi 10T Lite est bien costaud pour le Petit Poucet qu’il prétend être.

Points positifs du Xiaomi Mi 10T Lite

  • Grosse autonomie et charge très rapide

  • Bonnes performances

  • Le mode 120 Hz

  • Haut-parleurs stéréo

  • Compatible 5G

  • (double SIM et microSD)

Points négatifs du Xiaomi Mi 10T Lite

  • Un peu lourd

  • Un mode macro inutile en photo

  • L'antivirus et ses publicités

Les derniers articles