La jeune pousse londonienne Charge s’est amusée à donner une seconde vie à un modèle de Ford Mustang des années 1960. Pour l’occasion, la sublime voiture de sport a épousé le mode électrique.

La catégorie des voitures électriques à la fois luxueuses et splendides accueille un nouvel invité : après la Porsche Taycan, l’Audi R8 e-tron, l’Audi PB18 e-tron ou la Tesla Roadster, place à une Mustang inspirée des années 1960, créée par la start-up britannique Charge, connue pour sa gamme de camions électriques, en étroite collaboration avec Arrival, spécialisé dans la conception de véhicules électriques.

Un design soigné

Pour parachever ce projet, des ingénieurs issues de Williams F1, McLaren Automotive et Jaguar Land Rover ont accepté de contribuer aux différentes recherches pour donner un second souffle (électrique) à ce modèle de Ford Mustang. Pour le plus grand bonheur de nos mirettes. Au-delà du design aussi soigné qu’admirable, les performances du bolide ont aussi largement de quoi séduire.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Cette Mustang électrique abat le 0 à 100 km/h en l’espace de 3,09 secondes seulement, grâce à son moteur de 300 kW, soit environ 407 chevaux. Si l’entreprise ne précise pas sa vitesse de pointe, elle mentionne en revanche ses batteries et son autonomie : 64 kWh et 200 kilomètres, respectivement. L’aérodynamisme du véhicule aurait d’ailleurs tendance à dégrader l’autonomie, selon les experts d’Electrek.

Un modèle en édition limitée

Ajoutez à cela un système de charge rapide (50 kW), et vous obtenez, sur le papier, un véhicule électrique pour le moins alléchant à acquérir. À condition d’y mettre le prix, 200 000 livres au total, soit environ 225 000 euros, pour une livraison prévue en septembre 2019. Les périodes de précommande ont d’ores et déjà débuté. Mais ne trainez pas, seulement 499 personnes auront la chance de se procurer cette voiture de sport en édition limitée.