Les tarifs des bornes Ionity vont évoluer, et cela pourrait vous avantager

 

À partir du mois de juillet, la facturation se fera non plus à la minute, mais au kWh sur les bornes Ionity. Deux tarifications seront proposées.

Porsche Ionity
Porsche Taycan chargeant sur le réseau IONITY // Source : Porsche

Si faire le plein d’une voiture électrique reste dans la grande majorité des cas bien moins cher que de remplir le réservoir d’un véhicule essence, cela reste un prix tout de même. C’est notamment le cas si vous utilisez les bornes rapides, dont le coût est élevé, variant alors selon les opérateurs, ainsi que les éventuels partenariats avec certains constructeurs.

On pense bien évidemment à Ionity, qui facture actuellement 0,79 euro/min aux usagers n’ayant pas d’abonnement et utilisant ses bornes 350 kW. Un coût non négligeable, qui peut néanmoins être réduit en souscrivant à une formule coûtant jusqu’à 17,99 euros par mois, ou en achetant une voiture de l’une des marques partenaires de l’entreprise. Certaines, comme Volkswagen ou Audi profitent de tarifs préférentiels.

Une politique tarifaire revue

À l’heure actuelle, Ionity facture la recharge sur ses bornes à la minute. Ce qui peut alors rapidement faire exploser le montant final, surtout pour les voitures n’encaissant qu’une faible puissance de charge. Dans ce cas, il faut alors rester branché plus longtemps, pour une quantité d’énergie moindre, faisant alors augmenter le prix de la charge. Mais cela va bientôt changer.

Lors d’une conférence, David Mignan, directeur des opérations en Europe de Ionity a annoncé que l’entreprise allait mettre en place une facturation au kWh et non plus à la minute à partir du 1er juillet prochain. Une politique tarifaire alors jugée plus juste et plus attractive pour les clients, alors que deux offres seront proposées : 0,39/kWh sur les bornes 50 kW et 0,69 euro/kWh sur les bornes 350 kW.

Des prix plus avantageux

Pour rappel, il fallait compter 0,39 euro/min sur les bornes 50 kW et 0,79 euro sur celles de 350 kW. Une évolution qui devrait alors profiter aux propriétaires de voitures mettant plus de temps à être rechargées. Il faudra par exemple désormais compter environ 25 euros pour faire le plein d’un Hyundai Kona Electric, contre 30 euros avec le tarif à la minute.

En revanche, cette nouvelle politique sera moins avantageuse pour les véhicules ayant une plus grosse batterie et une plus grande puissance de charge comme les Tesla Model 3 et autres Porsche Taycan. À noter que les tarifs préférentiels pour les modèles BMW, Hyundai, Mercedes, Ford et ceux du groupe Volkswagen sont toujours d’actualité.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles