C’est déjà la fin pour la première voiture électrique solaire avec cette décision radicale et surprenante

 

Le constructeur néerlandais de voitures solaires Lightyear vient de stopper la production de sa grande berline, la 0, qui a pourtant débutée en décembre 2022. La marque souhaite se concentrer pleinement sur son modèle plus accessible et présentée début janvier 2023, la Lightyear 2, dont les réservations explosent.

Lightyear 0

Si vous suivez assidûment l’actualité automobile, vous n’êtes sans doute pas passé à côté du constructeur néerlandais Lightyear, une marque spécialisée dans les véhicules électriques solaires

Nous avons déjà pu prendre en main leur premier modèle, la Lightyear 0. La production de cette grande berline a d’ailleurs débuté récemment au sein de l’usine de Valmet Automotive en Finlande.

Mais le constructeur vient de publier un communiqué plutôt surprenant en affirmant que la production de la Lightyear 0 était d’ores et déjà stoppée.

Une décision pour favoriser un autre produit

L’annonce est pour le moins surprenante, mais la raison semble plutôt assez évidente. En effet, au début du mois de janvier, Lightyear a annoncé l’arrivée de la 2, un modèle beaucoup plus abordable que la 0 avec des caractéristiques presque similaires. La 2 est en effet promise à moins de 40 000 euros (hors taxes, soit 48 000 euros TTC) en Europe avec une autonomie record à ce prix, d’environ 800 km.

Avec environ 300 000 euros réclamés pour la Lightyear 0 et une production limitée à seulement 1 000 exemplaires, ce modèle n’est pas à la portée de toutes les bourses.

La première image « officielle » de la future Lightyear 2 // Source : Lightyear

Évidemment, à ce prix, soit légèrement en dessous de celui d’une Tesla Model 3, les clients se sont bousculés au portillon. Les réservations de la Lightyear 2 ont été lancées en 2023 et le constructeur affirme avoir reçu 40 000 demandes de la part de clients particuliers et environ 20 000 de la part de flottes via plusieurs partenaires internationaux de location et de covoiturage comme LeasePlan, MyWheels, Arval ou encore Athlon.

Face à cette forte demande, Lightyear a décidé de focaliser son attention et ses ressources sur la 2. La production de la 0 est donc suspendue pour le moment, même si la marque ne parle pas encore d’annulation dans son communiqué.

En revanche, à environ 300 000 euros la voiture, les clients qui ont passé commande ne seront sans doute pas ravi d’apprendre la nouvelle… sauf s’ils ont préféré se recentrer sur la Lightyear 2 qui est 7,5 fois moins chère que la 0, avec des technologies sans doute similaires.

La Lightyear 2, une petite 0 ?

La suite de la carrière de la Lightyear 0 semble bien comprise, mais ce modèle n’aura pas servi à rien, puisqu’il aura été un excellent laboratoire roulant pour la démocratisation de la technologie. La Lightyear 2 lui devra donc beaucoup, même si elle devrait être moins embourgeoisée.

Lightyear n’a pas encore annoncé les détails techniques de la 2, mais en exploitant les chiffres de la Lightyear 0, nous devrions avoir quelques éléments de réponse. La Lightyear 0 est équipée de plusieurs panneaux solaires sur son toit capables de générer environ 1 kWh d’électricité. Cela équivaut à environ 70 kilomètres d’autonomie par jour dans de bonnes conditions d’ensoleillement.

La voiture embarque une batterie de 60 kWh et peut parcourir 625 kilomètres selon le cycle WLTP. La marque explique qu’il est possible de récupérer jusqu’à 520 kilomètres en une heure sur une borne rapide de 50 kW. Comme vous pouvez le constater, d’une manière générale, l’appellation de « voiture solaire » est un peu usurpée, puisqu’il s’agit plutôt d’une voiture électrique où des panneaux solaires ont été ajoutés.

D’autres constructeurs jouent à fond sur cette carte comme l’Aptera et ses 1 000 km d’autonomie annoncée, ou encore la très intéressante Sono Motors Sion, une voiture solaire plus conventionnelle dans le style, mais dont le prix de départ se situe sous les 30 000 euros.

Nous sommes montés à bord de la Lightyear 0 et avons pu parcourir quelques kilomètres derrière le volant de cette voiture qui promet monts et merveilles. On vous livre nos premières impressions.
Lire la suite


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).