Préparez-vous à voir énormément de Tesla sur les routes en 2023

 

Changement de prix pour les Tesla en 2023, et avec les nouveaux tarifs, une chose paraît claire : le marché va être inondé de Model 3 et Model Y. Revenons sur le pourquoi du comment dans ce dossier.

La Tesla Model Y fabriquée à la Gigafactory d’Austin au Texas // Source : Tesla

Tesla a chamboulé le marché au tout début de l’année 2023. En effet, avec des baisses de prix conséquentes sur les Model 3 et Model Y, c’est le grand retour de certaines Tesla à un prix les rendant éligibles au bonus écologique maximal. La grande question du moment est donc : pourquoi Tesla a-t-il baissé ses prix à travers le monde ?

Nous allons revenir en détail sur les raisons de cette baisse qui était somme toute attendue, en tentant d’expliquer le comportement de Tesla. En outre, nous indiquerons pourquoi, à nos yeux, l’année 2023 de Tesla va être celle de tous les records, malgré une concurrence de plus en plus affutée.

Une année 2022 en demi-teinte

En mars 2022, nous écrivions sur la fin de la Tesla Model 3 à prix canon en France, ce qui signait la fin d’un phénomène assez exceptionnel. En pratique, la Tesla Model 3 de 2022 était jusqu’à 40 % plus chère que celle de l’année précédente, à configuration équivalente. Cela s’est naturellement ressenti au niveau des ventes en France, et ce phénomène a été accentué par l’arrivée d’une autre Tesla moins onéreuse à la fin de l’été.

Il s’agit bien entendu de la Tesla Model Y Propulsion, qui a chamboulé un peu plus le marché des véhicules de la rime d’Elon Musk en France. Aussi incompréhensible que cela puisse paraître, nous avions une gamme qui débutait à 49 990 euros avec la Tesla Model Y Propulsion, et la Tesla Model 3 Propulsion était affichée à un tarif débutant à 53 490 euros, durant toute la fin de l’année 2022.

Possédant de nombreux avantages face à la Model 3, la Model Y est donc venue grappiller quelques parts de marché à la berline, qui a été boudée à cause de son prix difficilement justifiable en France. Nous avons d’ailleurs souligné lors des dernières semaines de l’année qu’il y avait un stock colossal de véhicules, obligeant Tesla à offrir tantôt de la Supercharge gratuite, tantôt des options, et allant même jusqu’à baisser les prix pour tenter de déclencher des achats de dernière minute.

Mais cela ne suffit pas pour Tesla, qui a désormais plusieurs Gigafactories tournant à plein régime. D’ailleurs, l’année 2022 se terminait avec un décalage entre les ventes et la production de près de 35 000 véhicules, ce qui est clairement inédit pour la firme. Comment faire pour s’assurer d’écouler une production estimée à plus de 1,5 million de véhicules en 2023 ? La réponse ne va peut-être pas vous surprendre…

En 2023, Tesla veut vendre en masse

Le 13 janvier 2023, Tesla a procédé à une revue des tarifs de toute sa gamme au niveau mondial, et la France n’a pas été épargnée. Si les acheteurs récents en pâtissent nécessairement, les nouveaux futurs propriétaires de Tesla ne peuvent que se ravir : les Tesla Model Y et Model 3 sont revenus à des prix que nous n’avions pas vus depuis fort longtemps.

Ce qui était un phénomène franco-français en 2021 est devenu mondial, puisque les prix ont baissé de 3 000 à 13 000 dollars aux USA notamment, et de montants similaires en Chine, prouvant que Tesla en gardait beaucoup sous le coude pour être certain de remplir son carnet de commandes.

Si nous nous concentrons un peu plus sur la France, les deux modèles les plus populaires de Tesla (3 et Y), ont vu leur prix baisser, mais sans la prise en compte du bonus écologique, cela n’est qu’une partie de l’équation, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

VéhiculePrix avant le 13/01/23Prix au 13/01/23
Tesla Model 3 Propulsion53 490 euros44 990 euros
Tesla Model 3 Grande Autonomie62 490 euros52 990 euros
Tesla Model 3 Performance66 490 euros59 990 euros
Tesla Model Y Propulsion49 990 euros46 990 euros
Tesla Model Y Grande Autonomie64 990 euros53 990 euros
Tesla Model Y Performance69 990 euros63 990 euros

Ainsi, la Tesla Model Y Propulsion a, en substance, eu un rabais de 3 000 euros, mais en pratique pour le client, ce sont bel et bien 6 000 euros qui sont à ôter de la facture, grâce au bonus écologique en vigueur. En effet, pour les véhicules ayant un tarif de moins de 47 000 euros, en 2023 le bonus écologique de 5 000 euros s’applique. En 2022, la Tesla Model Y Propulsion dépassait les 47 000 euros, et cette dernière était seulement éligible au bonus de 2 000 euros. Le prix à payer par le client final est ainsi de 41 990 euros en 2023, contre 47 990 euros en 2022.

Pour la Tesla Model 3 Propulsion, l’écart est encore plus hallucinant. Proposée à 53 490 euros en 2022, en comptant le bonus écologique de 2 000 euros, il fallait débourser 51 490 euros pour prendre possession de la berline électrique. Aujourd’hui, le prix à payer n’est plus que de 39 990 euros, soit 11 500 euros de moins du jour au lendemain.

Parmi les autres gros écarts, nous pouvons citer la Tesla Model Y Grande Autonomie, qui est aujourd’hui disponible pour 53 990 euros, contre 64 990 euros il y a encore quelques jours. Nul doute que les vendeurs d’occasion vont devoir s’adapter aux nouveaux tarifs, qui deviennent parfois moins chers que les prix affichés sur les sites de petites annonces.

Acheter une Tesla devient l’achat par défaut

Dans le monde des véhicules électriques, qui est capable de proposer un véhicule principal pour un foyer à moins de 40 000 euros en France ? En 2022, même la Tesla Model 3 Propulsion ne rentrait plus dans cette catégorie, mais en 2023, elle fait son grand retour à 39 990 euros en incluant le bonus écologique.

En face, de nombreux constructeurs vont sans doute accuser le coup. Avec des tarifs plus élevés et des délais qui dépassent l’entendement, comment ne pas voir de nombreux clients fuir vers les nouveaux véhicules électriques de Tesla, qui sont disponibles sous quelques semaines ?

Parmi les concurrentes de la Tesla Model 3 Propulsion, nous pouvons citer notamment la Renault Mégane E-Tech, la BMW i4, la Mercedes EQE ou encore la Hyundai Ioniq 6. Tous ces véhicules ont un ou plusieurs points communs parmi les suivants : ils sont plus chers, ont moins d’autonomie, ou sont disponibles avec des délais tels que certains acheteurs passeront leur chemin.

Le parking du centre Tesla de Val d’Europe // Source : Bob JOUY pour Frandroid

Pour la Tesla Model Y Propulsion, le constat est similaire. Les Volkswagen ID.4, Kia EV6, Hyundai Ioniq 5 et autres Audi Q4 e-tron ne peuvent rivaliser sur les trois points que sont le prix, l’autonomie et la disponibilité. Tesla met donc bien la pression en 2023 sur ses concurrents, en montrant que la Tesla Model Y est là pour être vendue en masse, en Europe comme ailleurs.

Le constructeur américain peut se permettre d’adopter une telle politique, étant donné que la marge par véhicule est parmi les plus hautes du marché — une sorte d’Apple de la voiture. Les autres constructeurs ont plutôt tendance à faire l’inverse ces derniers mois, avec des hausses de prix à répétition pour la quasi-totalité de l’industrie.

Le géant chinois BYD, qui est sans aucun doute le plus gros concurrent de Tesla et sa plus grande menace à l’heure actuelle, n’a eu d’autre choix que d’augmenter ses prix au début du mois de janvier en Chine. En réponse, Tesla a baissé ses tarifs, montrant une fois de plus au marché local que son usine de Shanghai est bien là pour inonder le marché.

Croiser une Tesla va devenir de moins en moins rare

Avec toutes ces baisses de prix, les Tesla Model 3 et Model Y redeviennent les bons plans de l’année 2023 sans aucun doute, surtout en tenant compte de la dotation de série. Outre leur capacité à recharger relativement rapidement et leur agrément de conduite de haute tenue, nous retrouvons une pompe à chaleur, une sellerie en similicuir avec mémoire de profil pour le conducteur, des sièges et un volant chauffant, du double vitrage et un coffre arrière électrique dans toutes les Tesla, sans aucun besoin de sélectionner la moindre option.

Ajoutez à cela l’Autopilot, les mises à jour à distance et l’intégration du réseau de Superchargeurs dans la navigation, et vous comprendrez que le reste de l’industrie à fort à faire pour arriver au niveau de Tesla en 2023.

Deux Tesla Model Y en Supercharge // Source : Bob JOUY pour Frandroid

Cette baisse de prix au tout début de l’année 2023 arrive donc au pire des moments pour la quasi-totalité des concurrents de Tesla. Mais cette baisse était bien été attendue. En effet, nous en parlions encore lors des dernières semaines de 2022, mais avec une production qui bat record après record lors de chaque trimestre, il n’était pas concevable que Tesla continue avec des prix aussi élevés, à cause d’une demande qui commençait à faiblir un peu.

La question qui reste en suspens pour le moment concerne donc les volumes de vente ainsi que les bénéfices compte tenu des nouveaux tarifs, question à laquelle les premiers éléments de réponse apparaitront lors du bilan de fin du premier trimestre 2023. La Tesla Model Y est toujours annoncée comme étant le futur véhicule le plus vendu de la planète selon Elon Musk, et force est de constater que Tesla est bel et bien sur la bonne voie.

Avec une Gigafactory de Shanghai qui produit toujours plus de véhicules, des usines à Berlin et à Austin qui montent en régime, et une usine de Fremont qui est déjà à pleine capacité, Tesla semble avoir réglé son problème de demande avant même qu’il n’apparaisse. Avec les nouveaux tarifs à travers la planète, il ne subsiste que peu de doute sur le fait que la firme texane arrive à écouler l’intégralité de sa production.

En outre, 2023 pourrait être l’année de l’arrivée de nouveaux modèles pour Tesla, notamment le Cybertruck aux USA, qui est attendu de pied ferme pour chambouler le marché des pick-ups électriques. Pour l’Europe, il est très improbable de voir arriver un nouveau modèle en cours d’année. Toutefois, les améliorations sur les Tesla Model 3 et Model Y arriveront sans aucun doute sur le vieux continent, peut-être même sous la forme de nouveaux packs de batterie au format 4680, permettant encore à Tesla de réduire ses coût de production et peut-être de les répercuter sur le client final.


Pour ne rater aucun bon plan, rejoignez notre nouveau channel WhatsApp Frandroid Bons Plans, garanti sans spam !